09 octobre 2011

4) -- Comment préparer son sac à dos ? --

 

chemin du levant 077 [800x600]chemin du levant 084 [800x600]

  Que mettre dans son sac à dos ? là est la grosse question que se posent tous randonneurs, cheminants au long cours et pèlerins de Compostelle, de Rome et de Jérusalem... avant de partir pour plusieurs semaines et de nombreux kilomètres à pied. Avec quand même un minimum de nécessaire pour garder un peu une bonne apparence humaine, mais aussi avec un minimum de poids ( en principe ne pas dépasser le 5ème de son poids, par exemple: 12 kg pour une personne faisant 60kgs, bien sûr c'est une moyenne et ça dépend de la résistance de chacun ), afin de préserver son corps, ses jambes, ses pieds, la colonne vertébrale et à bien des souffrances inutiles, lors d'interminables heures de marche durant de longues semaines...

  Là aussi, je n'ai aucuns conseils à donner à qui que ce soit, si certains esprits chagrins qui peuplent notre Monde le prennent ainsi, c'est leur problème, pas le mien! Ce ne sont toujours que quelques indications et petits trucs que je donne et offre volontiers à qui le désire, suite à trop d'expériences douloureuses vécues lors de mes premières pérégrinations en 2001 et 2002, où j'ai certainement manqué de beaucoup d'humilité en me prenant pour le Roi de la randonnée et de la marche. Au début de 2003, j'ai eu beaucoup de chance de côtoyer un adorable couple de pèlerins espagnols de mon âge qui vivent à Pampelune et cela pendant une petite semaine, qui m'ont appris bien des choses sur la marche cool sans problèmes... " Marcher droit en réduisant l'allonge de mon pas, respirer profondément, ne pas manger de charcuterie etc... et mes 1ers cours d'espagnol ! Encore grand Merci chers amis Santos y Mercedes Sanchez...

 Certains pèlerins m'ont affirmé qu'ils partaient avec un sac à dos de moins de 8 kg ! ( Sans la nourriture je pense et la provision d'eau ). J'en doute un peu, parce-que la dernière fois, à force d'éliminer le superflu, j'ai quand même réussi à avoir un sac d'environ 9 kg, y compris un petit camping-gaz et son ustensile de cuisson, qui m'ont été très utile croyez-moi, plus un sur-sac de couchage, ce qui expliquerait la différence...

 Ces deux ustensiles ont été pour moi absolument indispensables pour mes bivouacs au claire de lune en Espagne profonde où les Bars n'ouvrent que très tard le matin et souvent les Gîtes de sont pas équipés de Cuisine, ainsi que le long de mes Chemins où j'adore boire chaud régulièrement, soupes, cafés, cappuccinos, thés etc... C'est très bon pour les muscles, paraît-il... Il m'a été très dur d'éliminer le superflu et d'accepter l'idée de ne partir qu'avec un seul change dans mon sac à dos : 1 slip, 1 tee-shirt, 1 paire de chaussettes etc... de ne prendre que le strict minimum en pharmacie ( le moindre petit Bourg a sa Pharmacie, même au coeur de l'Espagne profonde ). C'est donc tout à fait possible, je l'ai pratiqué lors de mes 3 dernières pérégrinations, sans avoir jamais eu le moindre problème.

  Il existe maintenant des vêtements de randonnée à la fois ultra-légers, résistants et qui sèchent très rapidement, en moins d'1 heure au soleil, ainsi que des sacs de couchage, à la fois chaud et ultra-léger, c'est parfois un peu chers, mais quand on aime, on ne compte pas à quelques dizaine d'euros près, ça vaut le coup et rien ne vous empêche de les changer en cours de route, en cas d'usure ou déchirures... Il y a assez de Magasins de Sport partout, y compris en Espagne, qui est un Pays très moderne et très sportif de surcroît... Pour la serviette, j'ai trouvé une Qu....a, qui est super légère, résistante et pratique à sécher, peut même vous servir si un jour vous avez mal aux épaules, mettez- là autour du cou avant de mettre votre sac pendant 2 ou 3 jours, et vous n'aurez-plus ce problème pour la suite de votre voyage... c'est authentique, je l'ai moi-même testé. Pas de gant pour se laver, un bon savon et vos mains suffiront amplement, c'est très malsain et souvent reste humide dans votre sac.

 Au niveau pharmacie, je prends maintenant le strict minimum:quelques gélules contre la diarrhée, c'est plus prudent et peut vous arriver au début de l'étape, ça n'attend pas... 1 tube d'aspirine, peu importe la marque, excellent comme défatiguant à la fin d'une très grande étape ou comportant de nombreux dénivelés, cela a pour principe de diluer le sang et de favoriser l'apport d'oxygène vers vos muscles, 1 petit flacon de Bétadine rouge avec un peu de coton, pour se badigeonner les 2 pieds après la douche, cela évitera bien des mycoses ou autres cochonneries... quelques pansements au cas où, ampoules, griffures etc... et 1 petit tube de relaxant musculaire ( la moitié )... à part ça, c'est tout... Point barre! ( il y en a déjà pour 100 à 200g !), des pharmacies, vous en trouverez partout, en cas de besoin.

                                                                            ---------------------------------------------------------

  J'utilise personnellement une petite sacoche ventrale qu'on appelait " banane" autrefois... C'est très pratique pour mettre certaines choses dont on se sert très souvent durant la marche, sans avoir à descendre sans cesse son sac à dos...d'autre-part, il est bon de mettre un peu de poids vers l'avant du corps afin d'équilibrer votre marche. Je vous invite à y mettre le portable, la boussole, un petit sifflet de poche en plastique, votre Guide de marche, une partie de la carte IGN au 100 000è ( juste là ou passe votre Chemin )... la boussole, la carte IGN et un sifflet peuvent être bien utiles  surtout si vous marchez seul...le portable ne passe pas dans certains endroits... et en cas de gros problème, genre chute avec blessure, ou même voire s'égarer dans une forêt, se perdre dans le brouillard dans une zone désertique, ce qui est arrivé à bien des pèlerins...

   J'ai et j'utilise également sur les côtés de mon sac à dos, une pochette où je porte un petit bidon d'eau ( 1/2 litre ) et sur l'autre côté, une autre pochette où je mets l'appareil photo, très pratique, à la portée de la main...voir ci-dessous les photos. Enfin, afin de pourvoir bivouaquer librement et d'avoir plus d'autonomie, je recommande le sur-sac de couchage, très résistant et assez léger ( 400g ), mon sac de couchage ne faisant que 680g, les 2 pour un petit kilo.

  À la question qui m'a été souvent posée dans les Gîtes où j'ai été hospitalier, que prendre comme veste pour marcher sur de grands chemins, là aussi je n'ai aucuns conseils à donner, personnellement j'utilise depuis Avril 2001 une veste Gore-tex ( La..ma ) avec une capuche et une polaire incorporée, celle-ci est amovible et on peut les utiliser séparément ( les deux font 990g ). Je peux vous certifier que je n'ai jamais eu froid avec, même dans des cols sous des averses de neige ou en partant très tôt sur les hauts plateaux de l'Espagne, souvent situés entre 700 et 900m, et où les nuits sont souvent très fraîches, j'ai souvent vu des gelées blanches à 6h du mat et au Mois de Mai! Par contre ce n'est pas donné, aux environs de 200€ et peut être utilisée dans la vie courante. Si vous habitez pas trop loin de Troyes, vous les trouverez un peu moins chères. Autrement ces vestes se trouvent dans les Grands Magasins de randonnée.

   D'autre-part, que prendre pour marcher dans les Gîtes, autres que les chaussures ? Il existe des chaussons en caoutchouc qu'on peut trouver dans des jardineries, c'est extrêmement léger, pas très encombrant. Pour ma part, j'utilise un genre de petites babouches achetées en Tunisie, en cuir très fin, mais très résistantes, et qui ne font que 240g. On peut peut-être les trouver sur certains Marchés ou certains magasins en France.

P1210341 [1024x768]P1210342 [1024x768]

P1210317P1210326

P1210327P1210333

P1210334P1210337

Tous ces produits sont de la marque Q.....a, le sur-sac de couchage ( gris- 400g) et le sac de couchage ( 680g) -- le petit bidon, très léger a une contenance d'1 litre.

Ami Gilbert d'Ahuy.

Posté par AmiGilbertAhuy à 10:35 - - Commentaires [10] - Permalien [#]


5) --Comment se nourrir sur de longs chemins ? --

 

P1050668 [800x600]P1050735 [800x600]

  En effet, une fois ce problème du sac à dos et de l'équipement résolus, il reste trois grands problèmes journaliers à résoudre pour tous les randonneurs, cheminants ou pèlerins, sur de très longs Chemins de plusieurs semaines de marche : 1) la nourriture, 2) les hébergements et enfin 3) La forme physique...

 Chacun bien entendu est libre de se nourrir comme il entend, selon surtout selon ses habitudes, ses moyens financiers et sa digestion, le corps a parfois ces exigences pour certains... Toutes les indications que je vous donne peuvent éventuellement servir à certains ou certaines, c'est le fruit de nombreuses expériences lors de nombreuses randonnées en montagne et aussi de plusieurs années sur divers Chemins de Saint-Jacques. Ce n'est qu'une question que de partage et de fraternité avec mes amis pèlerins ou cheminants, je pense que chacun d'entre-nous devrait offrir son vécu sur les grands Chemins, afin d'éviter certaines galères...

 Tout d'abord, comme il y a très peu de cuisines dans les Auberges de pèlerins ou Gîtes gratuits, surtout en Espagne, j'ai donc un jour, par nécessité, pour éviter d'aller trop souvent au restaurant, ça finit par être assez onéreux lors d'un grand voyage, d'acheter un petit camping-gaz, avec une petite bouteille plate ( 6 cm de haut ), ça existe dans des grands Magasins de randonnée, et un ustensile très léger pour chauffer de l'eau... le tout pour moins de 700g! "" Attention ! ""  à utiliser avec beaucoup de précautions, sol ou rocher très plat, à l'abri du vent si possible ou en utilisant un grand parapluie comme paravent,  " ne pas utiliser cet ustensile pour de la cuisson d'aliments", même dans l'eau, sauf les oeufs. Une fois votre eau en ébullition, coupez le gaz et additionnez soupes ( Choisissez des soupes très nutritives, contenant beaucoup de sels minéraux, comme les soupes aux nouilles chinoises ( citées et préconisées souvent par Sylvain Tesson et Alexandre Poussin dans leurs livres, voir dans ma Page de garde ), autrement :café, thés, chocolats,cappuccino etc... dans tous les cas, pour chaque manipulation, tenez-bien les 2 anses de votre ustensile, vous éviterez de vous brûler ou de renverser le camping-gaz... pour les oeufs, je n'ai jamais eu de problèmes en les mettant dans l'eau déjà très chaude et de continuer la cuisson, c'est très rapide... Ce qui m'a permis de laisser chez moi, ce bon vieux thermos ( 500g ) que je traînais dans mon sac depuis 2001,  je n'ai rajouté en fait que 200 g, et ainsi de devenir autonome et de ne jamais être pris au dépourvu, quelque-soit la situation...

  De pouvoir prendre mon petit-déjeuner avant chaque départ, de boire mon petit café noir aux premiers rayons de soleil, qui est une de mes traditions sur les grands Chemins, une vieille habitude et l'un de mes plus grands plaisirs de la journée de marche, surtout quand il n'y a pas de cuisines ni aucuns Bars ouverts avant 9 ou 10h du mat! Cela m'a toujours permis de partir très tôt le matin, juste à l'aurore, de boire des liquides chauds : cafés, thés, chocolats ou même soupes etc... ce qui, paraît-il, est très recommandé pour de longues marches à répétition, du point de vue musculaire et pour éviter la " bouche sèche " que certains connaissent bien, surtout par fortes chaleurs. Privilégiez les soupes en sachets, même si vous n'aimez-pas trop cela, une soupe contient des protéines, des glucides, des lipides, des fibres et sels minéraux en tous genres, excellents contre la fatigue musculaire ( prendre un petit peu de sel et de sucre, voire de poivre, ça peut servir, dans des tubes d'Efferalgan, c'est très pratique... )

 Ce que j'ai régulièrement dans mon sac à dos: 2 sachets de soupes ( 4 pers, donc 8 jrs ), des sachets de chocolat, de café, thé et un petit tube de lait concentré ( ou sachet ),1 à 2 tablettes de chocolat "noir exclusivement" ( 70% min) plus énergétique et ne fond pas à l'intérieur de la laine polaire, où je recommande de mettre tous les aliments quand il fait très chaud sur le Chemin, un petit truc appris d'un jeune hollandais... j'ai toujours aussi 3 à 4 kiwis, c'est bourré de vitamines ( les vertus du kiwi sont multiples, c'est un des fruits le plus concentré en anti-oxydants et en micro-nutriments: vitamine C, provitamine A, vitamine B, calcium, fer etc..., il renforce la résistance des tendons et évite ainsi un maximum les tendinites et petites entorses qui terrassent souvent les pèlerins et grands marcheurs, jusqu'à stopper même parfois leur Aventure. Il a aussi bien d'autres propriétés, comme éviter l'essoufflement, surtout pour ceux ou celles qui souffrent de crises d'asthme, il a aussi des propriétés pour la peau et pour rester mince... personnellement,  je recommande de faire une petite cure au moins 2 semaines avant le départ, d'en consommer au moins 2 chaque matin, évitez au-delà des 13 h, si vous voulez passer de bonnes nuits...) , 1 ou 2 petites boites de conserves individuelles, se trouvent souvent dans les épiceries en Espagne: sardines ou maquereaux, thon, foies de morues, bonites ou pâtés... Avec çà, vous pouvez tenir le coup dans les grandes étapes désertiques...

  Quelques fruits secs ( un petit truc: si vous sentez que votre bouche devient sèche, ne laissez surtout pas ce problème s'installer, car il peut vous créer des problèmes buccaux pendant plusieurs jours, c'est extrêmement désagréable, vous pourrez boire des litres d'eau, ça ne partira pas! Mâchez 1 ou 2 amandes, noisettes, noix et 1 ou 2 carrés de chocolat, en même temps, tout en buvant un peu d'eau), si ce problème persiste, passez dans une Pharmacie en fin d'étape. Je ne porte plus de pain dans mon sac depuis longtemps, surtout sur les caminos en Espagne où il peut faire très chaud et sec, je préfère prendre un petit paquet de pain de mie tranché d'avance, ils sont délicieux en Espagne, et en France aussi d'ailleurs, très facile à tartiner, ne sèche pas, garde toute sa saveur et se conserve frais plusieurs jours, de plus, évite ce soucis permanent et journalier, de courir après une Boulangerie, qui comme par hasard se trouve toujours à l'autre bout du pays... ou, juste un petit casse-croûte à manger assez rapidement, pour ceux qui n'apprécie pas le pain de mie, 1 ou 2 petits fromages de chèvres ( Secs ) ou pour ceux qui aiment, des portions à tartiner... 3 ou 4 oeufs durs, de nombreux petits Bars en Espagne, acceptent volontiers de vous les cuire, quand c'est demandé gentiment, avec le sourire, ou bien sûr, comme je l'ai fait dans mes derniers grands voyages à pied, utiliser un petit camping-gaz, voir 3ème paragraphe. 

  Sur les Chemins en Espagne, on peut souvent se nourrir dans des Bars: tapas, tortillas, " bocadillos ou platos ",  attention! , à ce sujet, 1 seul " plato " suffit souvent largement ), parfois ils peuvent vous faire des salades composées à la demande, çà revient quand-même moins cher qu'un repas complet, et çà permet aussi de boire 1 ou 2 bières pression ( cañas ), très énergétique et digestif ( ultra-levure ), mais à consommer modérément, quand-même!.  Dans tous les cas, mettez vos aliments et votre réserve d'eau à l'intérieur d'une laine polaire, au centre du sac, c'est super! Voilà, quelques petites indications qui peuvent servir à certains d'entre-vous, je ne doute pas que vous avez tous vos petits trucs à ce sujet, alors n'hésitez-pas à m'envoyer un petit message, cela peut servir à d'autres...

 Bien sûr ! il existe aussi certaines nourritures qui se vendent en grands Magasins de sport, qu'on dit lyophilisés ou autres... c'est peut-être bien pour quelques jours de randos, mais pas pour plusieurs semaines de marche à pied et personnellement je trouve cela bien trop cher, vaut mieux alors quelques petits Restos à la place, de temps en temps, c'est plus sympa, surtout au coeur de l'Espagne ou de la France profonde... et dommage que  www.taxiresto.fr/  n'existe pas sur nos Chemins...( http://www.taxiresto.fr ) taxiResto - Pizza, sushis - Indiens, Chinois livrés à domicile n 'existe je pense que dans la Région parisienne et Paris bien sûr... Quoique, il y a un Chemin qui part de l'église St-Jacques à Paris... et bientôt un nouveau qui rejoindrait le Mont-St-Michel...

Bon appétit ou Buen provecho !

Ami Gilbert d'Ahuy.

Posté par AmiGilbertAhuy à 18:31 - - Commentaires [17] - Permalien [#]