24 janvier 2012

19 -- Le Chemin de La Plata et du Mozarabe -- I --

   P1180043 [1024x768]P1180066 [1024x768]

     Ce merveilleux Chemin jacquaire part de Séville, belle ville de l'Andalousie au Sud de l'Espagne, pour rejoindre Saint-Jacques-de-Compostelle au Nord-Est. Traverse le coeur de l'Espagne, au travers de quatre superbes Régions : l'Andalousie, l'Estrémadure, la Castille et Léòn et enfin la Galice, où se termine ce beau voyage à Santiago-de-Compostela. Ce Chemin ou Camino fait 1 000 kms, soit la longueur de la France, du Nord au Sud, pour vous donner une petite idée de distance...

  C'est un long Chemin qui se mérite, avec parfois des étapes assez désertiques, souvent sous un soleil de plomb, bien moins fréquenté que le Chemin du Puy-en-Velay ou surtout le Chemin des français, souvent dans des sierras et pampas désertes grillées par le soleil, des régions agricoles, viticoles et pastorales dont les paysages changent sans cesse chaque jour, j'ai adoré!

 Ces longs Caminos de La Plata et ensuite du Mozarabe sont maintenant assez bien balisés et pourvus de nombreux hébergements réservés aux pèlerins, pour pouvoir aménager ses étapes à sa guise. Quand j'ai fait ce Camino en Mai et Juin 2006, il n'y avait pas encore de Guides de pèlerin édités en France, et après quelques recherches sur internet, j'avais trouvé un bon Site espagnol sur ces deux Chemins qui m'a bien servi et qui me donnait l'essentiel avec les étapes et le kilométrage, et surtout quelques hébergements, qui étaient bien sûr un de mes plus grands problèmes. Depuis 2007, il y a maintenant de nombreux Guides français qui ont été édités pour ces deux Chemins et beaucoup plus d'hébergements ouverts aux pèlerins. 

  Je suis parti de Séville le 17 Mai 2006 qu'avec uniquement ces éléments et je n'ai pratiquement jamais eu de gros problèmes pour me loger, pour me restaurer et pour suivre ce magnifique Chemin qui traverse l'Espagne du Sud au Nord-Ouest, durant toute cette cette belle Aventure de 40 jours de marche, soit une moyenne de 25 km par jour, avec 2 jours de pause, une dans l'adorable petite ville de Placensia ( hors chemin, à ne pas rater ) et l'autre dans la très jolie ville de Salamanque.

  Ce grand Chemin peut se faire en 2 fois, Salamanque se trouve à mi-distance du Chemin de la Plata...  Mais si vous êtes en pleine forme et si la durée du voyage ne vous pose pas de problème, n'ayant aucunes énormes difficultés de parcours, de dénivelées par exemple, il peut se faire en une fois...Par contre, pour vous préserver physiquement, il est conseillé de faire des petites étapes au début en Andalousie, et dès que vous vous sentez en forme, d'augmenter la longueur des étapes sur le beau chemin Mozarabe.

Ami Gilbert.

Posté par AmiGilbertAhuy à 10:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Photos du Camino de La Plata et du Mozarabe -- I --

P1180043 [1024x768]P1180047 [1024x768]P1180063 [1024x768]P1180067 [1024x768]P1180070 [1024x768]P1180085 [1024x768]P1180099 [1024x768]P1180105 [1024x768]1) La Plaza de España à Séville --  2) Ma 1ère et dernière corrida aux arènes de Séville -- 3) et 4) Au Parc forestier d'Almaden la Plata -- 5) Bruno d'Allemagne et Ugolina d'Italie, arrivée sur Almaden-de-la-Plata, c'est une fournaise! -- 6) C'est l'heure de l'apéro, un cavalier andalou attache son cheval... ça fait un peu Western! 7) Joli chapeau de paille... 8) Une mini-tornade de poussière arrive sur moi...

Posté par AmiGilbertAhuy à 15:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 --Le Chemin de la Plata et du Mozarabe -- II --

 P1180084 [1024x768]P1180093 [1024x768]

 Bien entendu, chacun est libre d'établir la longueur de ses étapes à sa guise, mais souvenez-vous du dicton populaire qui dit: "" Qui veut voyager loin, ménage sa monture "", en fait, notre monture c'est nos deux jambes et surtout nos deux pieds qui vont certainement souffrir tout au long de ces grands voyages à pied, alors, rien ne sert de courir les premières étapes, l'essentiel c'est de se préserver au maximum pour aller jusqu'au bout du Voyage. Vous aurez tout le loisir ensuite d'augmenter la longueur de vos étapes un peu plus loin, en haut du plateau du Chemin de La Plata, où certaines étapes sont assez plates... Ce Camino espagnol au coeur même de l'Espagne est en plein développement actuellement, de plus en plus d'Auberges de pèlerins ou Auberges et accueils privés sont en train de s'ouvrir tout au long de ce Grand et superbe Chemin de Compostelle de 1000 bornes... ( Lille-Marseille )

  Prévoyez quand-même de faire une pause d'une journée dans la superbe Ville de Salamanque, l'une des plus belles villes d'Espagne qui en vaut vraiment la peine. Personnellement j'ai eu la chance d'y arriver un Samedi matin, un 10 Juin 2006, au beau milieu d'une grande fête Sainte, avec feux d'artifices et festivités sur la Plaza Mayor. À signaler que l'Auberge des pèlerins ne peut vous recevoir qu'une seule nuit... alors une adresse qui peut vous servir pour la 2ème nuit  ( à condition qu'elle existe toujours ), tout près de la Plaza Mayor et non loin de la superbe Cathédrale : Pension Barez au 19 Calle Melendez ( prix très raisonnable quand vous êtes pèlerins avec une crédentiale ).

  Vous avez deux possibilités pour faire ce très long voyage à pied jusqu'à Santiago, soit de le faire entièrement sur le Camino de La Plata jusqu'à Astorga où l'on retrouve le Camino francès, que vous avez peut-être déjà fait, où vous retrouverez la cohue des pèlerins, surtout à partir de la mi-Juin, et la course à l'échalotte pour trouver une place libre pour dormir dans une Auberge de pèlerins... soit de bifurquer à Granja de Moreruela, peu de temps après la grande ville de Zamora et de continuer vers l'Ouest sur le Camino Mozarabe, qui est aussi la suite du Camino de Levante.

  D'autant plus que le Camino Mozarabe va devenir très rapidement superbe en arrivant dans les beaux Massifs montagneux et verts de la Galice du Sud. Ce Chemin Mozarabe passe pas très loin de la frontière portugaise dans de magnifiques paysages avec superbes vues si vous avez la chance d'avoir du beau temps lors de votre passage... Ce chemin passe et fait étape dans la grande ville d'Ourense où vous pourrez déguster de délicieux pulpos, si vous aimez ça bien-sûr, et d'excellents tapas non loin de la très belle Cathédrale au centre-ville.

L'Ami Gibert.

Posté par AmiGilbertAhuy à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Photos du Camino de La Plata et du Mozarabe -- II --

P1180113 [1024x768]P1180114 [1024x768]P1180122 [1024x768]P1180126 [1024x768]P1180129 [1024x768]P1180130 [1024x768]P1180135 [1024x768]P1180139 [1024x768]P1180140 [1024x768]P1180142 [1024x768]1) De Fuente de Cantos à Zafra, un paysan sur son âne et l'ami Bruno de Berlin -- 2) Indiana Jones Gilberto devant le joli pueblo de Medina ( hors chemin ) -- 3) De Zafra à Villa Franca de los Barros, ce joli chemin rouge qui part à l'horizon entre 2 hautes clôtures, très original! -- 4) Chemin entre des vignes à perte de vue,  entre Villafranca et Torremegia, ceci pendant des heures de marche avec mes très chers amis Maria et son fils Jan d'Allemagne 5) Excellent repas avec les amis Bruno et Ernst d'Allemagne à la Casa Perin à Villafranca de Barros, la bière est très appréciée... 6) Avec l'ami Buno devant la Plaza de la Coronada et le Sanctuario de la Coronada, ne pas rater sa visite intérieure où il y a une superbe Vierge qui protège la ville. 7) 8) 9) et 10) La splendide ville gallo-romaine de Merida qui mériterait 1 pause d'une journée.

Posté par AmiGilbertAhuy à 17:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 -- Le Chemin de la Plata et du Mozarabe -- III --

 P1180113 [1024x768]P1180114 [1024x768]

Un petit aperçu de ce magnifique voyage au coeur de l'Espagne :

  Tout d'abord pour ceux ou celles qui n'ont jamais mis les pieds en Andalousie, ce serait fort dommage de ne pas profiter du Voyage avant de partir faire ce grand voyage à pied sur la Camino de la Plata, sans passer quelques jours auparavant pour visiter une autre des plus belles villes d'Espagne, la belle et lumineuse Séville, mais aussi une partie de cette jolie Région d'Andalousie, comme les aussi belles Cités de Cordoue, de Cadix et autres beaux villages du Sud de l'Espagne, avant d'attaquer votre chemin. Il y a des Hôtels pas chers, de nombreux Bus et les locations de véhicules ne sont pas non plus excessivement bien chères, ce qui est souvent presque préférable pour être libre dans vos visites et vos déplacements...

  Puis, lorsque vous attaquerez votre Camino de Séville à Salamanque, au départ les chemins sont assez plats et rectilignes sur des plateaux cultivés ou petites collines verdoyantes et champêtres. On grimpe progressivement de la belle Andalousie au milieu de beaux paysages pastoraux,   en passant  souvent entre des grandes fermes agricoles  (Haciendas ) où se pratique beaucoup d'élevage en tous genres, de taureaux noirs ( toros ), de cochons noirs, de brebis et moutons et volailles, le tout souvent mélangé au milieu de l'hacienda... et en traversant, ou bien  en faisant étape dans des petits pueblos tout blancs, où il n'est pas rare de croiser un cavalier et sa magnifique et noble monture,  dans les ruelles désertes où raisonnent ses sabots, quand le soleil plombe vers 14h dans un ciel d'un bleu lumineux, avec son costume et beau chapeau noir andalou et d'arriver dans l'aride Région d'Estramadure qui longe l'est du Portugal, mais qui ne manque pas d'un certain charme sauvage où règne de grandes zones désertiques de silence et grandes solitudes, ainsi que des sierras et pampas absolument désertes...

  En moyenne, ce Chemin alterne souvent entre forêts de chênes-liège, d'oliviers, amandiers, de cultures de céréales, de vignobles à perte de vue et on débouche brusquement sur un pueblo tout blanc où l'on trouvera régulièrement des Bars à tapas, des petits restos, des épiceries, voir grandes surfaces mais aussi des magasins en tous genres et des Pharmacies... c'est assez surprenant!

  Les étapes se succèdent gentiment dans la direction immuable du Nord jusqu'à Granja de Moreruela après la ville de Zamora, vos levers de soleil se feront bien entendu sur votre droite et vous passerez dans toutes ces villes, cités et jolis pueblos aux noms agréables à prononcer et que vous aurez du mal à oublier: 

  Gineta, Almaden de la Plata, El Real de la Jara, Monesterio, Fuentes de Cantos, Zafra, Villafranca de los Barros, Torremegia, Merida ( superbe Ville gallo-romaine ), Aljucen, Alcuèscar, Aldeo del Cano, Càceres et sa jolie Plaza Mayor,   et l'Embalse de Alcàntara     ( perdu dans la nature, au-dessus d'un superbe Lac ), Grimaldo, Gallisteo et hors Chemin, la jolie ville de Plasencia ( ce serait bien dommage de ne pas y passer ), Càpparra où se trouve l'Arche Romain qui est l'emblème du Camino de La Plata, Aldeanueva, La Calzada de Bejar où l'on retrouve avec grand plaisir quelques beaux paysages montagneux. Puis Fuenterroble, avec un Col à franchir au Pico Dueñas à 1200m, auréolé de centaines d'énormes éoliennes. De là on redescend sur San Pedro, puis en pente douce jusqu'à la Cathédrale de la superbe Salamanca, terme de cette moitié du Chemin du Camino de la Plata.

Ami Gilbert.

Posté par AmiGilbertAhuy à 19:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]