chemin du levant 026 [800x600]chemin du levant 027 [800x600]

 Le Chemin du Levant ( Camino de Levante ), est le Chemin jacquaire emprunté par les pèlerins de Valencia, ainsi que ceux venant de la Région d'Alicante. Il traverse le coeur même de la péninsule ibérique, passe en-dessous de Madrid puis remonte au Nord-Ouest en direction de Tolède et Avila, pour rejoindre le Chemin de La Plata et du Mozarabe, soit à Salamanque, soit à Zamora. Il passe au Sud de la Mancha, là où se déroule toute l'histoire de notre ami Don Quichotte ( Quijote ), de sa vieille Rossinante et de son valet Sancho Pansa, écrit par Miguel De Cervantes.

   Ce long Chemin qui part du Centre-est de l'Espagne à Valencia ( Valence ), pour rejoindre au Nord-Ouest la ville de Santiago de Compostela, traverse cinq belles Régions, toutes différentes les unes des autres: La Valenciana, la Castilla de la Mancha, la Région de Madrid, la Castilla-Leòn et enfin la Galicia.

   C'est une superbe traversée à pied de l'Espagne du soleil levant à l'Est vers la Méditérannée, au soleil couchant vers l'Océan Atlantique, et une extrémité de l'Europe au Cabo de Fisterra. Ce long voyage à pied d'environ 1200 km et pratiquement 50 étapes, vous laissera de merveilleux souvenirs, j'en suis convaincu. Les pèlerins vont découvrir chaque jour des paysages totalement différents, toutes sortes de cultures, d'élevages et de nombreuses jolies cités ou bourgades et d'adorables petits pueblos, restés quasiment intacts aux cours des siècles, suite à très peu de conflits et grandes guerres dans ces régions du coeur de l'Espagne.

   Plus on avance vers l'Ouest, plus ces villes et villages deviennent différents par leur apparence, certains pueblos et lieux-dits où le temps semble s'être arrêté, comme par exemple le lieu-dit " El Carrascal " à l'apparence Western du Texas et d'autres pueblos bien plus vivants où règne une incroyable activité et un certain plaisir de vivre...

   Les populations changent également et sont différentes pour leur accent et leur façon de vivre, enfin ce qui ne gâche rien, bien au contraire, des nourritures et cuisines variées et différentes aussi. C'est une découverte permanente chaque semaine de marche, avec une moyenne de 25 km par jour, on franchit plus de 175 bornes à chaque fois, surtout quand on sait marcher tranquillement et qu'on prend tout son temps pour apprécier son voyage et qu'on sait s'arrêter souvent soit pour prendre des photos, boire une caña ( bière pression ), ou autres boissons dans un petit Bar rencontré ça et là, ou pour admirer de magnifiques paysages de cultures maraîchères, fruitières ou céréalières qui s'en vont à perte de vue, des sierras aux couleurs chaudes et vives et des pampas désertiques souvent chauffées à blanc, réputées pour leurs fortes chaleurs... d'étonnants paysages d'énormes roches et enfin de jolis Massifs verdoyants et boisés où se pratique les élevages de vaches, de toros bravos noirs aux cornes dressées, de brebis et moutons blancs et cætera...

Ami Gilbert.