Je quitte vers 8h le merveilleux village médiéval de Conques ( qui est classé dans les plus beaux Sites de France et sur les Chemins de Compostelle ) et sa superbe Cathédrale, la basilique Sainte-Foy nichée au creux des montagnes du Rouergue, situé dans un paysage magnifique, dans une fin de combe, qui a été construite dans la seconde moitié du XIe siècle, et où serait ensevelie la grande Sainte martyrisée à Agen le 6 Octobre 303... 

  Pour ne pas changer, le temps est à nouveau gris, humide, brumeux et il pleut des cordes et nous sommes le 30 Avril 2001, dommage pour les photos... Au départ on descend d'un coup jusqu'au bas de la gorge où coule un torrent tumultueux, puis on attaque brusquement une montée presque à pic! et cela pendant presque une heure... Je me suis rappelé à ce moment-là, un petit poème que j'avais relevé dans un Guide : Qui grimpe en geignant et pestant -- Ce raidillon est hérétique -- Car même étant " bon catholique " -- Il le gravit en " protestant ! -- C'est l'horreur! ça glisse assez fortement, le chemin par endroits se transforme littéralement en de petits ruisseaux, un faux plat et re-belote, une autre montée d'une demi- heure. Ah ! il faut vraiment avoir la passion de la marche dans ces moments-là! et la foi aussi, dans ses passions!  je vous souhaite un bien meilleur temps, le jour où vous passerez à Conques... en ayant une pensée émue pour l'ami Gilbert! 

  Arrivé au-dessus après Noaillac après un dénivelé de plus de 500m, je regarde ma carte IGN sous mon parapluie, c'est le déluge final ! je décide alors de quitter le GR et le chemin initial pour prendre des petites départementales où il n'y a pas grand monde dessus, la D 606, puis la D 508... Il pleut toujours à seaux, je m'arrête quand même manger un bout vers un tas de ferrailles, sous mon grand parapluie, bien sûr! : 3 BN, un bon morceau de chocolat noir, deux kiwis que je mange à la cuillère... facile! en tenant le parapluie! et finis le reste de mon thermos... c'est mieux que rien !

  J'arrive au-dessus de Flagnac, passe un pont sur le Lot et tourne à gauche pour prendre une petite route, le long de la rivière, pour rejoindre Livinhac ( D 627 ), mais à l'entrée je vois un panneau qui indique que la route est barrée à 2 kilomètres ! N'ayant pas trop envie de faire demi-tour, j'en ai un peu ma claque de ce temps pourri et j'ai hâte d'arriver au Gîte, je me dis peut-être pour me donner raison : c'est sûrement pour les véhicules et pas pour les piétons... Je continue donc mon chemin et en arrivant guère loin du pays, je m'aperçois que la colline qui surplombe cette petite route est en train de s'écrouler sur une centaine de mètres... je vois bien quelques cailloux qui descendent allègrement vers le bas... Tant pis! je n'ai plus envie de rebrousser chemin et au petit trot je fonce sur le côté proche de la rivière, pas fier du tout le pèlerin! je fonce tête baissée et avec un sac à dos d'une dizaine de kilos sur le dos, au milieu d'une coulée boueuse, vous pouvez imaginer un peu la scène...   C'est au moment même où je franchis cette zone dangereuse, que j'entends comme un tremblement de terre, je me retourne et vois d'énormes rochers et même des petits arbres qui déboulent du dessus et viennent s'écraser sur le bord droit de la route, j'avais encore une petite marge sur le côté gauche, quelques mètres... M'enfin! c'est pas malin, comme dirait Gaston la Gaffe!

  Sur le coup, j'imagine une stèle en l'honneur d'un pauvre pèlerin qui n'avait absolument rien à faire là, à cet endroit, ce jour-là!... Si un jour vous vous trouvez dans la même situation, réfléchissez un peu avant de prendre une décision idiote, vaut mieux perdre 1 heure, que la vie... D'un autre côté, mon demi-tour m'aurait certainement coûté au moins 6 bornes, en plus des 26 déjà faits... J'arrive à Livinhac-le-Haut où je trouve enfin un gîte bien agréable à 16h passées, le Gîte: Sur les pas de St-Jacques où une pèlerine bien sympa, l'amie Nicole de Bretagne est là pour 2 jours afin de soigner une petite tendinite. On se salue, je lui raconte mes mésaventures, elle me propose à ce moment-là de partager une grosse boîte de haricots secs... Pourquoi pas! je suis affamé... mais je lui dis que je vais aller auparavant faire quelques petites courses sur la Place du village, juste à côté...

  Je reviens avec deux bons steaks, un petit fromage de chèvre, des lardons, une boite de sardines et quelques fruits....Humm! je me régale à l'avance! cela va me faire du bien après cette journée pénible et cette mésaventure... Puis, plus d'une heure après ce repas, arrivent mes amis les nantais et un gentil suisse, ils ont suivi le Chemin initial ( GR ), complètement défoncé et boueux, ils me paraissent crevés de fatigue, à 19h le Gîte est complet...

Ami Gilbert d'Ahuy

P1170080 [800x600]P1170079 [800x600]P1170088 [800x600]P1170089 [800x600]P1170090 [800x600]P1170092 [800x600]

1) 1 carte envoyée par un ami pèlerin, Conques par beau temps... 2) Photo prise sous mon grand parapluie, vous voyez qu'il sert celui-là! 3 - 4 - 5 et 6) Dans la magnifique vallée du Célé où je retrouve enfin le beau temps, au-dessus de Brengues et maisons encastrées dans les roches à St-Sulpice... La vallée du Célé est une variante du Chemin initial qui passe dans les gorges du Lot.

                                                            --------------------------------------

                                                            Il pleure dans mon coeur!

Il pleure dans mon coeur,--Comme une triste langueur,--Tombe douce pluie,--Sur cette courte vie.

Il pleure dans mon coeur,--A n'importe quelle heure,--Des larmes de regrets, --Tombe les apprêts.

Il pleure dans mon coeur,--Des mots de rancoeur,--Sur d'anciens amours,--Qu'on oublie toujours.

Il pleure dans mon coeur,--Sur d'anciens bonheurs,--Et j'ai oublié,--Tout mon vieux passé.

Il pleure dans mon coeur,--Un jour de bonne heure,--La pluie du matin,--N'arrête le pèlerin...

écrit à Ahuy le 15 Mai 2009, conçu en partie à Conques le 29 Avril 2001...

Ami Gilbert d'Ahuy.

                                                           ---------------------------------------