P1180052 [1024x768]P1180055 [1024x768]

À la sortie de Guillena...qu'il est long le Chemin! à côté, photo prise par Bruno Sauer, qui m'a surpris en train de faire une petite pause café, sur un fauteuil oublié là et bienvenu pour moi!

                                                                          -------------------------------------------------------------

18 Mai 2006 -- 2ème étape -- Guillena ----- Castilblanco de los Arroyos :

 Après un solide petit-déjeuner à l'Hôtel-Routier Station-Service,2 km au Sud-Ouest de Guillena, j'enfile mon sac à dos, et salue le patron qui me dit: Buen Camino amigo! et je me dirige vers la passerelle qui enjambe l'Autoroute et un bon quart d'heure plus tard je me dirige vers l'Èglise où je retrouve facilement le petit fléchage jaune du Camino, je traverse le pays et me retrouve à traverser un rio asséché, fort heureusement pour moi car il fait super beau en ce moment... et c'est là que je rencontre pour la première fois l'ami Bruno Sauer, un pèlerin allemand de München ( Munich ), un homme assez extraordinaire, un poète romantique, amoureux de la Nature et de toutes les belles choses, il parle couramment la langue espagnole ce qui a facilité nos échanges, nous allons nous côtoyer pendant quelques jours...dommage, il n'avait guère le temps de s'éterniser sur le Chemine et à Villafranca de los Barrios il a rejoint directement Mérida, soit une étape de 44 km en une journée...je n'étais pas encore prêt pour cette distance et je ne l'ai pas suivi... sagesse venant avec l'âge...

 Étape très belle et très cool, solitude et silence au milieu de paysages magnifiques, " en el campo " dans la campagne. Attention! Quand on arrive à la sortie de Guillena et qu'on traverse l'oued, absence de fléchage de l'autre côté... c'est peut-être revu depuis...si non, partez sur la droite d'abord et remonter le chemin à gauche, où on retrouve plus haut à nouveau le fléchage. Je pense que par temps de pluie, vaut mieux faire le tour, rejoindre la petit route et revenir sur la droite une centaine de mètres. On retrouve très vite de très beaux paysages, avec des oliviers, des orangeraies et des amandiers, laissant place un peu plus loin à de vastes pâturages où l'on croise moutons et brebis...

 Au Bar du pays, avec une bonne caña grande ( grande bière pression ), je commande quelques agréables tapas, qui vont être souvent présents dans mon alimentation, tout au long de ce Chemin. Il y a au Centre, une jolie petite église de style muderaj et au-dessus, des jolies cigognes qui claquent du bec...

 Hébergement au Refuge Municipal, tout près et au-dessus de la Station-essence " Campsa " où il faut aller demander la clef ( Si vous êtes le premier arrivé ) et pour mettre le tampon sur la crédentiale... ( Ceci c'était en 2006 ), en principe il y a un donativo ( don ), pas moins de 5€ tout de même...c'est même pas le prix d'un paquet de cigarettes!