P1180087 [1024x768] P1180088 [1024x768]

L'adorable petite église blanche d'El Real de la Jara et un cavalier dans une ruelle à 15h, sous une chaleur torride, hormis ce cavalier, je n'ai pas vu un chat dans les rues de cet adorable Pueblo tout blanc...

P1180089 [1024x768]P1180090 [1024x768]

P1180091 [1024x768]P1180093 [1024x768]

1) Juste avant l'aube, les ruines de l'ancien Fort qui accueillait les pèlerins.

2) L'ami Bruno devant une ancienne chapelle, dommage, un peu abandonnée et taguée...

3) Je suis rattrapé en haut du Col par Bruno, Remza et Ugolina ( photo prise par un sympathique espagnol )

4 Arrivée à Monesterio, tous en pleine forme, l'étape de 20 bornes n'étant pas trop longue...

                                                                       -----------------------------------------------------------

 21 Mai -- 5ème étape-- El Real de la Plata ---- Monesterio -- 20 km --

 Au début, étape très agréable et très champêtre, qui m'a rappelé de très lointains souvenirs de vacances en Algérie, j'avais une dizaine d'années, dans une ferme perdue dans le djébel oranais, vers Hennaya, du côté de Tlemcen, chez mon grand-père maternel, qui était alors métayer de cette propriété.... en effet, le Chemin passe au milieu d'haciendas où se promenaient librement cochons, brebis et moutons, magnifiques chevaux et petits ânes, et toutes sortes de volailles...poules et leurs poussins, coqs aussi fiers que les andalous, pintades bruyantes,oies et jolis canards...et tout ce petit monde avait l'air de se côtoyer dans le meilleur des mondes, une vraie Arche de Noé! Dommage, il faisait encore trop sombre pour prendre de bonnes photos, surtout avec mon vieil APS et photos argentiques, je n'avais pas encore investi dans du numérique...D'ailleurs, à mon retour, j'ai bien été obligé de faire cet achat...et vous verrez pourquoi à la fin de mon voyage...

 Puis au début d'une bonne dénivelée, cela s'est compliqué sérieusement, juste après l'Ermitage de San Isidro où le Camino débouche au-dessus d'une très grande Nationale assez dangereuse et très fréquentée, et d'une autoroute en construction, à cet endroit le fléchage jaune a disparu, je pense que depuis, l'Association jacquaire du coin a fait un nouveau balisage, je l'espère pour vous! Pour ma part, j'ai traversé avec beaucoup de prudence la Nationale, et comme c'était Dimanche, je suis descendu sur l'autoroute où il n'y avait pas de travaux ce jour-là pour monter le Col, mais j'ai auparavant fait ma pause repas, bien tranquille, à l'abri d'un arbuste. Puis rassasié ( une petite boite de sardines à l'huile, un kiwi, 2 portions vache qui rit et un morceau de chocolat avec mon petit café ! ), je remets mon sac à dos et attaque la dure montée, bientôt rattrapé par Bruno, Remza et Ugolina...

 Hébergements : en 2006, Bruno et moi avions dormi dans l'Auberge Municipale " La Croix rouge ", qui est fermée depuis 2007, Remza et Ugolina ont dormi à l'Hôtel Moya juste à côté, dont je n'ai pas le tarif, autrement il existe aussi depuis une Auberge de particulier, située 218 Avenue Extramadura ( 12 pl ) et l'Hostal Extremadura ( 12€ ). Il y avait un Bar fort sympathique à l'entrée de Monesterio, en arrivant sur la droite et en face de la Cruz Roja, avec de bons tapas et également à la sortie du pays, un Bar qui ouvrait à 6h30, super pour un bon petit déjeuner ( Desayuno ).

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------