16/04/2001 -- 9 ème étape --Villefranche-sur-Saône ---- Lyon La Croix Rousse -- 33 km- 

P1020997 [1024x768]P1020993 [1024x768]

P1020994 [1024x768]P1020998 [1024x768]

P1020999 [1024x768]P1030001 [1024x768]

1) 2) 3) et 4) et 5) Passage de la Saône sur le premier pont bleu quand on arrive au péage de l'Autoroute A6 à Villefranche-sur-Saône et qui mène à Jassans-Riottier -- 6) Tout de suite en arrivant je me dirige vers Trévoux pour éviter la courbe de la Saône vers St-Bernard.

P1030130 [1024x768]P1030003 [1024x768]

P1030004 [1024x768]P1030005 [1024x768]

P1030006 [1024x768]P1030007 [1024x768]

1) Plan de l'étape de Villefranche-sur-Saône à Lyon La Croix Rousse -- 2) et 3) Juste en sortant de Jassans-Riottier -- 4) j'aperçois un peu la Saône que je vais laisser jusqu'à Trévoux en marchant sur une piste cyclable le long de la D933  5) En passant à Trévoux.

                              --------------------------------------------------

Excellente soirée à l'Hôtel " Balladins " de Villefranche, très bon accueil et très bonne cuisine, la demi-pension pour 55€ en 2001, rien à dire. ce matin je prends la direction de Jassans-Riottier en passant sur le premier pont bleu qu'on voit de l'Autoroute, juste avant le péage. Il fait assez gris et très froid avec une petite bruine glacée, à Jassans-R je pars tout de suite vers Trévoux sur une piste cyclable qui longe la D 933, en coupant la courbe de la Saône qui passe à St-Bernard. En arrivant à Trévoux, très joli coin, vieux château, remparts etc...je m'arrête dans un petit Bar pour me réchauffer un peu, quelques averses de grésils et vent glacial, plusieurs clients attablés me regarde avec surprise dont un me dit: Pas un temps pour la Rando aujourd'hui...vous venez d'où? -- Dijon, je suis parti le 8 Avril... -- Ah bon! Et vous allez où? À Compostelle... -- Eh ben! Vous n'êtes pas arrivé mon pauvre Monsieur... Puis me laisse tranquille boire mon petit chocolat bien chaud, et eux se mettre à parler de ce mois d'Avril pourri. Ayant fini, on re-bâte le bourricot en chargeant le sac à dos, et je salue tout le monde...j'ai droit à plusieurs " Bon Chemin pèlerin! " Ils devaient penser: un peu loco tout de même ce pauvre vieux pèlerin! 

P1030008 [1024x768]P1030009 [1024x768]

P1030011 [1024x768]P1030012 [1024x768]

P1030013 [1024x768]P1030016 [1024x768]

Merveilleux petit chemin le long de la Saône sous une vague successive de giboulées de grésil et de grêle!

 Dès la sortie de Trévoux, je prends de suite un petit chemin qui longe la Saône, c'est très agréable malgré les bourrasques de vent et les averses de grêle. Par contre, c'est nouveau, j'ai un muscle au dessus du genou qui devient assez douloureux. Je m'arrête sur un banc à Neuville-sur-Saône, pour me faire un massage au kamol, puis manger ma maigre pitance, petit casse-croûte jambon beurre, un oeuf dur piqué ce matin au petit-dej et une poire pour finir, c'est le Pérou! Sauf le temps, qui s'aggrave d'heure en heure, je mange sous mon parapluie imperturbable et prends le fou-rire au passage de quelques passants, qui me regarde d'un drôle d'air, en me disant: eh ben! Si ta mère te voyait dans cet état là, elle s'exclamerait: Pô, pô, pô mon fils! Qu'est-ce qui t'es arrivé?  J'ai vraiment l'air d'un clochard...et je comprends un peu leur détresse, en voyant le curieux regard des gens... ça se calme un peu, j'en profite pour redémarrer...

P1030019 [1024x768]P1030020 [1024x768]

P1030021 [1024x768]P1030023 [1024x768]

P1030024 [1024x768]P1030025 [1024x768]

 Juste après Neuville-sur-Saône, je rencontre un vieux marcheur retraité et son petit chien, qui m'accompagne un bon bout jusqu'à hauteur de Rochetaillée, qui me raconte un peu sa vie,  ç'est super sympa, car j'en oublie un peu ma douleur au genou, et me fait trouver ce parcours un peu moins long. Arrivé à Rochetaillée, je prends à nouveau un terrible cabri et essaye de m'abriter dans un taillis...puis, une fois le grain passé, j'attaque la Côte qui grimpe un sacré coup jusqu'à Caluire et Cuire, environ deux kilomètres de bonne montée...je vois bien un abri-Bus, j'attends un bon quart d'heure, pas d'horaires affichés! Et personne à l'horizon. Du coup, je perds patience et j'attaque cette terrible montée, moins de 5 mn plus tard, je vois un Bus qui me double! Le comble...tant pis, le pèlerin continue sa marche héroïque!

P1030026 [1024x768]P1030027 [1024x768]

P1030029 [1024x768]P1170004 [800x600]

1) La longue montée à Caluire et Cuire -- 2) Ouf! On y est presque, après au moins 2 bonnes bornes de montée. -- 3) Statue de JM Jacquemart, bienfaiteur de la ville de Lyon et des ouvriers dans la soie à La Croix Rousse. -- 4) Un magnifique trompe-l'oeil comme il y en a beaucoup au Centre de Lyon , je ne suis pas bien loin d'arriver enfin chez ma fille Anne-Sophie et Pascal mon gendre, après ces 33 bornes assez mouvementées, par les giboulées et cabris de ce Mois d'Avril 2001.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------