Nous voilà arrivé à la fin de cette série sur les cigognes rencontrées sur mes Chemins, la quasi totalité au coeur de l'Espagne, surtout sur le Chemin de la Plata partant de Séville, et la plus grosse partie sur le Chemin du Levant, c'est là qu'au Sud-Ouest et Ouest de Madrid vers Tolède et Avila, qu'ont n'en voit les plus grosses colonies, surtout vers le grand fleuve Duero, magnifique Régionde l'Espagne... et bien sûr, la fin du Conte Oriental écrit par Balkis.

 Comme je l'ai écrit dans mes réponses aux commentaires de mes amies et amis... je vais mette à nouveau le dessin au crayon noir, de la photo d'une petite église à la sortie d'un tout petit hameau situé entre le bourg de Medina del Campo et le pueblo de Dueñas de Medina, sur un haut plateau situé à environ 700 m. Si je mets ma première esquisse au crayon noir, car cette esquisse pour moi étant très importante, car je ne suis pas du tout un aquarelliste, et je ne sais pas encore pratiquer de l'aquarelle, sans avoir un support, en fait, lorsque je colorie ce dessin, il devient un Dessin aquarellisé... je ne sais pas si ce terme existe déjà ? dans le cas contraire... je l'invente... pour mon plaisir personnel ! Après, chacun pourra me dire ce qu'il veut, ça glissera sur le train de mon indifférence !   C'est tout ce que j'ai trouvé, en me lançant pour la première fois dans le dessin à l'aquarelle... technique, que je commence à beaucoup aimer. Bien sûr, il y a beaucoup de différences entre la photo initiale, le dessin au crayon noir et le coloriage avec des aquarelles, c'est impossible de colorier à l'identique... mais c'est pas le but recherché, c'est d'arriver au plus près de la réalité et qui ressemble à quelque-chose... non loin, de la vision qu'on a gardé en soi, dans ses souvenirs... N'est-ce pas l'essentiel ? Et de se faire plaisir... car le Dessin et la peinture, sont bien mieux qu'une thérapie à force de calmants, pour trouver une Sérénité et un grand bien-être, et une grande satisfaction, en créant quelque-chose... que ça plaise ou non aux autres ! Quand on entre dans son dessin, on quitte peu à peu la réalité, pour se plonger dans un autre univers, une autre dimension, peut-être ! Et l'Homme, n'a-t-il pas évolué grâce à toutes ses créations ?

P1060741 [800x600]

 Donc, cet endroit se situe entre le superbe Bourg de Medina del Campo et le pueblo de Dueñas de Medina...un tout petit hameau, dont je n'ai pas noté le nom, et qui se situe sur un haut plateau aux environs de 700 m, c'est à dire sous un soleil de plomb à mi-journée et souvent une petite fraîcheur dès le soir, au soleil couchant !

P1110839 [1024x768]

P1110845 [1024x768]

Igesia (1)

 Et voilà la nouvelle petite oeuvre que je viens seulement de recevoir de notre amie Chinou, notre artiste aquarelliste... elle est vraiment géniale ! c'est trop beau ce qu'elle fait !

 Merci encore chère amie Chinou pour ton petit défi... j'en suis fier et ça m'a permis de reprendre goût dans cette petite passion que j'avais malheureusement laissé tomber depuis trop longtemps ! Merci pour tes conseils et pour ton amitié... maintenant, il ne me reste plus qu'à essayer vraiment de m'y mettre dans cet art de l'Aquarelle que je n'avais jamais pratiqué auparavant, lorsque j'étais jeune, je suis passé du dessin au coloriage avec des crayons de couleur, puis à la peinture à l'huile... mais jamais à l'aquarelle, qui est un Art très difficile !

                              ------------------------------

            Les trois femmes au Paradis ( Suite et Fin )

                                Écrit par Balkis ?

  Mohammed dit alors à Doudja et à ses compagnes ; << Le Dieu Tout-Puissant connaît toutes les pensées qui dorment au coeur des Croyants. Si l'une de vous, puisant dans le bassin, peur rendre à chaque aiguière ce qui lui revient, qu'elle se réjouisse, car, je m'en porte garant ses souhaits les plus intimes seront exaucés. >>  Et les trois femmes se regardèrent tristement :

-- Ya Sidna, je ne saurais ! dit Fatima.

-- Hélas, dit Keïra, j'avoue humblement mon impuissance !

-- Ô Seigneur, dit Doudja, une telle science est bien au-dessus de nos faibles facultés Allah et son Saint Prophète, loués soient-ils à jamais ! n'ont-ils pas seuls le pouvoir de séparer les couleurs de l'arc-en-ciel, après l'orage ?

P1060633 [800x600]

P1060635 [800x600]

Église de Palacios de Goda - Chemin du Levant.

 Et le visage de Mohamed, qui s'était d'abord contracté, s'éclaira parce que Doudja avait bien répondu et qu'elle était si belle...

Alors, le Prophète se dressa sur son trône et, le doigt levé, il dit :

-- Ô Femmes, vous grandissez dans les ornements et la parure et vous vous disputez constamment sans motif. Vous avez, dans votre ignorance, douté de la Sagesse du Dieu Tout Puissant qui connaît la Raison de toutes choses. Or, Allah, le Clément, a permis dans sa miséricorde que pour vous aujourd'hui fût soulevé un coin du Voile, afin que la tranquillité descende en vos coeurs. Allez en Paix, maintenant, et résignez-vous à la Divine Volonté. Craignez les tentateurs et les discours frivoles ; gardez soigneusement pendant l'absence de l'époux ce qu'il vous a été ordonné de conserver intact et célébrez matin et soir les louanges de votre Seigneur !

P1060673 [800x600]

 Petite et jolie chapelle juste avant Medina del Campo.

P1060719 [800x600]

 Superbe Castillo de Medina del Campo.

P1060745 [800x600]

Jolie petite église dans ce style original de Dueñas de Medina.

-- Gloire à Dieu, Maître de l'Univers ! dit le Choeur des Justes.

Et les trois femmes, guidées par un ange, s'en retournèrent par les Jardins, rougissantes et la tête basse devant les bienheureux sereins et immobiles, car rien ne peut troubler l'âme des Élus. Comme elles longeaient une verdoyante prairie, la mule blanche de Mohammed, voyant leur air dépité, retroussa sa lèvre, leur montra ses dents jaunes et les salua d'une gambade très indécente...

 Et les Cigognes les ayant reprises, elles regagnèrent la Terre et leur maison en toub où, pour mériter le Ciel entrevu, elles vécurent dès lors sans désirs malhonnêtes, en bonnes musulmanes. Le Saint Prophète les favorisa de sa grâce, car, pour la tranquillité de leur époux, elles surent jusqu'à leur mort, garder le Secret sur leur visite au Paradis : N'est-il pas vrai que Mohammed, Loué soit-il dans tous les siècles, fit en cela son plus beau Miracle ?

 Écrit par un certain Balkis, un homme de bien,  que je ne connais pas, et , non plus à quelle date ?

P1060757 [800x600]

P1060760 [800x600]

 Là, cette fois, c'est une église avec un clocher plus traditionnel à Nava del Rey.

P1060879 [800x600]

P1060912 [800x600]

 Adorable Iglésia de Santa-Maria del Castillo, juchée sur une colline au-dessus d'un paysage à couper le souffle ! J'ai adoré cet endroit, où j'ai dû griller 3 ou 4 cigarettes ( Du temps où je fumais encore, ce n'est qu'un 1 an après que j'ai arrêté définitivement, la sagesse est peut-être arrivée là ? ), en ne me lassant pas de ce beau point de vue !

P1070003 [1024x768]

P1070007 [1024x768]

 À la sortie de Villafranca del Duero, un agriculteur en retraite, qui était en vélo, s'est arrêté et m'a accompagné durant 20 minutes en marchant à pied... tout en me racontant sa vie, qui juste avant de me quitter, m'a conseillé de quitter le chemin et de me diriger vers le Rio Duero, pour voir ces fameux nids posés sur des gros troncs coupés exprès, pour que les cigognes s'installent là... et, j'ai eu beaucoup de chance de pouvoir prendre une cigogne dans son nid, juste avant qu'elle ne s'envole....

P1070064 [1024x768]

Le superbe Bourg de Toro, capitale d'un vin rouge très capiteux et gouleyant.

P1070073 [1024x768]

P1070074 [1024x768]

P1070084 [1024x768]

 La grande et très belle ville de Zamora, Fin de mon Voyage sur le Chemin du Levant...ensuite, on retrouve à cet endroit, le Chemin de la Plata et du Mozarabe...

P1070143 [1024x768]

P1070144 [1024x768]

 Des charmantes demoiselles, voyant un petit pèlerin heureux mais fatigué et amaigri, l'ont invité à partager leur repas... Si un jour elles se reconnaissent, l'ami Gilbert les remercie encore une fois... vous avez été adorables ! Ce jour-là, dans le TGV, les employés du Resto étaient en grève ! 

Ami Gilbert d'Ahuy.

---------------------------------------------------------------------