07 mars 2016

Ponts et Passerelles de la Vallée de l'Ouche en Côte d'Or, de Velars-sur-Ouche à Lusigny... et poésies ou contes... ( III )

P1120317 [1024x768]

P1120252 [1024x768]

P1120154 [1024x768]

 Ce magnifique petit pont en pierre de Sainte-Marie-sur-Ouche... c'est un petit endroit très bucolique ! Et, pour ceux ou celles qui ont un Camping-Car... le Camping se trouve après avoir franchi ce pont sur l'Ouche et celui du Canal de Bourgogne, derrière cette petite maisonnette... Bien sûr, la meilleur saison pour cet endroit, c'est soit fin du Printemps ou en période estivale... quand les arbres ont retrouvé leur belle parure et quand tout est fleuri !

38 Pont de Gournier

 Bien sûr... vous aurez reconnu l'une des belles aquarelles de notre amie Chinou... que je remercie au passage...

Aquarelle notée : 38 - Pont de Gournier. - Carnets de voyage et peintures de Chinou. -

 Et, à tous ceux et toutes celles qui affectionnent ces jolis petits ponts en pierre, ne me dites surtout pas, que vous n'êtes pas gâtés !

                              ------------------------------

 Et maintenant, retrouvons tous nos petits ponts... comme la Bergère va retrouver ses blancs moutons !

 Ce matin, à Ahuy, grosses surprise ! Tout était blanc et il neigeait à plein temps ! C'est bien ce que m'avait promis mes amis Cricri et Bernard -  RANDONNEE NATURE - promesse tenue... alors, l'ami Gilbert a mis ses belles bottes et son bâton de pèlerin... pour faire une " Petite balade sous la neige à Ahuy le 07 Mars 2016 ", dont je vais vous mettre à la fin de ce post quelques photos... et si ça intéresse quelques amis ou amies... je viens de mettre un nouvel Album dans mon blog, de cette balade intitulé, comme ci-dessus "..."

 Et, comme je l'ai écrit lors de mon commentaire en réponse à l'amie Nat dans l'avant-dernier post, au sujet de mes dessins et mon apprentissage aux aquarelles, que je reporterais ce commentaire dans mon nouveau post d'aujourd'hui : Mon dernier croquis ci-dessus, que j'ai terminé Samedi soir et qui j'espère va vous plaire, car je sens que je maîtrise de plus en plus les aquarelles que je découvre quand-même un peu tard, il serait temps ! Mais bon, il n'est jamais trop tard pour bien faire...vaut mieux tard, que jamais ! Et, je pense, que tout en se faisant plaisir, on peut laisser ça en héritage ! Mon apprentissage va servir, je l'espère, à mes petits-fils, qui aiment bien dessiner, et s'ils m'écoutent bien, ils auront un petit avantage sur moi, en profitant de mes expériences... c'est bien le rôle des mamies et des papys... de leur laisser leur savoir ! En plus du savoir de leurs parents !  Bien entendu ! 

P1120164 [1024x768]

P1120165 [1024x768]

P1120168 [1024x768]

Le pont en pierre à 3 arches de Saint-Victor-sur-Ouche.

                              ------------------------------

 Aujourd'hui, je vous propose un joli petit conte des Contes de Grimm... que vous connaissez certainement... mais, que vous avez peut-être lu il y a si longtemps ? :

                      Les Six Cygnes,

Un jour, un Roi chassait dans une grande forêt. Et il y mettait tant de coeur que personne, parmi ces gens, n'arrivait à le suivre. Quand le soir arriva, il s'arrêta et regarda autour de lui. Il s'aperçut qu'il avait perdu son chemin. Il chercha à sortir du bois, mais ne put y parvenir. Il vit alors une vieille femme au chef branlant qui s'approchait de lui. C'était une sorcière...

-- Chère Dame, lui dit-il, ne pourriez-vous pas m'indiquer le chemin qui sort du bois ?

-- Oh ! Si, Monsieur le Roi, répondit-elle. Je le puis. Mais à une condition. Si vous ne la remplissez pas, vous ne sortirez jamais de la forêt et vous y mourrez de faim.

-- Quelle  est cette condition ? Demanda le Roi.

-- J'ai une fille, dit la vieille, qui est si belle qu'elle n'a pas sa pareille au Monde ! Elle mérite de devenir votre femme. Si vous en faite une Reine, je vous montrerai le chemin !

Le Roi avait si peur qu'il accepta et la vieille le conduisit vers sa petite maison où sa fille était assise au coin du feu. Elle accueillit le Roi comme si elle l'avait attendu et il vit qu'elle était vraiment très belle. Malgré tout, elle ne  lui plut pas et ce n'est pas sans une épouvante secrète qu'il la regardait. Après avoir fait monter la jeune fille auprès de lui sur son cheval, la vieille lui indiqua le chemin et le Roi parvint à son Palais où les noces furent célébrées...

P1120169 [1024x768]

P1120170 [1024x768]

Le tout petit pont à 2 arches de La Bussière-sur-Ouche.

                              ------------------------------

                             Les Six Cygnes ( II )

 Le Roi avait déjà été marié et il avait eu de sa première femme sept enfants - six garçons et une fille - qu'il aimait plus que tout au monde. Comme il craignait que leur belle-mère ne les traitât pas bien, il les conduisit dans un château isolé situé au milieu d'une forêt. Il était si bien caché et le chemin qui y conduisait était si difficile à découvrir qu'il ne l'aurait pas trouvé lui-même si une fée ne lui avait offert une pelote de fil aux propriétés merveilleuses. Lorsqu'il la lançait devant lui, elle se déroulait d'elle-même et lui montrait le chemin. Le Roi allait cependant si souvent après de ses chers enfants que la Reine finit par remarquer ses absences. Curieuse, elle voulut savoir ce qu'il allait faire tout seul dans la forêt. Elle donna beaucoup d'argent à ses serviteurs. Ils lui révélèrent le secret et lui parlèrent de la pelote qui savait d'elle-même indiquer le chemin. Elle n'eut de cesse jusqu'à ce qu'elle eût découvert où le Roi serrait la pelote. Elle confectionna alors des petites chemises de soie blanche et, comme sa mère lui avait appris l'art de la sorcellerie, elle y jeta un sort. Un jour que le Roi était parti à la chasse, elle s'en fut dans la forêt avec les petites chemises. La pelote lui montrait le chemin. Les enfants, voyant quelqu'un arriver de loin, crurent que c'était leur père qui venait vers eux et ils coururent pleins de joie à sa rencontre. Elle jeta sur chacun d'eux l'une des petites chemises et, aussitôt que celles-ci eurent touché leur corps, ils se transformèrent en cygnes et s'envolèrent par-dessus la forêt. La Reine, très contente, repartit vers son château, persuadée qu'elle était débarrassée des enfants. Mais la fille n'était pas partie avec ses frères et ne savait pas ce qu'ils étaient devenus...

 La suite, au prochain post....

P1120171 [1024x768]

P1120173 [1024x768]

Le petit pont en pierre à 2 arches en eau et une en terre... de Veuvey-sur-Ouche.

                              ------------------------------

 Et comme promis au début de ce post, quelques clichés de ma petite balade ce matin sous la neige autour d'Ahuy, ce Lundi 07 Mars 2016... alors que nous n'en n'avons pratiquement pas eu cet Hiver ici ! Bizarre...bizarre !!!

P1120262 [1024x768]

P1120272 [1024x768]

P1120279 [1024x768]

P1120304 [1024x768]

  Pauvres petites fleurs ou petits bourgeons, qui ont osé s'ouvrir avant que n'arrive le Printemps ! Mais, cette neige vaut paraît-il du fumier... Nous ne sommes encore pas trop loin du Mois de Février... et, il y a un dicton de nos campagnes qui dit : " Neige en Février vaut du fumier ! " Et attention : " Brouillard en Mars, le laboureur dit hélas ! "  et ce curieux dicton, qui vient d'arriver à Ahuy : " En Mars, s'il y a de bonnes giboulées... dans nos paniers, morilles à poignées ! ". Pour ce curieux dicton... à vous d'en trouver l'auteur !

---------------------------------------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 18:21 - Commentaires [43] - Permalien [#]