P1020876 [1024x768]

Mise à jour de mes 10 derniers textes écrits de façon poétiques, que je vais faire paraître en 2 fois, puis, ils rejoindront tous ceux qui ont été portés dans mes Catégories en " K "... 

À mes fidèles amis et amies... qui viennent régulièrement dans mon blog, vous n'êtes vraiment pas obligés de laisser un commentaire sur ces parutions, puisque déjà, ils ont parus dans certains post. Maintenant, rien ne vous empêche de le faire, ce sera toujours avec plaisir que je les ferai paraître !

D'autre part...pendant qu'on y est, je vous signale que mon blog sera en vacances dès la semaine prochaine... " Vacances scolaires de mes 3 mousquetaires " et je suis Dartagnan...bien sûr ! donc, ne soyez pas surpris de ne pas me voir chez vous et aucunes activités dans mon espace du virtuel. 

--------------------

73 -- Torrent impétueux !

Torrent de boues et de branchages,

Beau dans sa force impétueuse

Mais si souvent si malheureuse,

Ravageant de jolis villages...

Creusant des cañons et des gorges,

Sur de très hauts plateaux sauvages,

De beaux paysages qu'il ravage,

Fait de curieux passages qu'il forge.

À coups de marteau sur l'enclume,

Dans de grands bruits assourdissants,

Et de gros chocs abrutissants,

Soulevant de si blanches écumes...

Dévale les pentes vertigineuses,

Se jette tout à coup dans le vide,

Dans une blancheur presque livide,

En de belles cascades lumineuses.

On est fasciné de le voir,

Comme hypnotisé par l'horreur,

De ses tourbillons qui font peur,

Qui surgissent des fonds presque noirs ! 

Torrents qui bouleversent nos vies,

Nous entraînent dans des gouffres horribles

Dans de si grandes souffrances terribles

Emportés par de fortes pluies.

Nous laisse totalement abattus

Par un combat titanesque,

Et une dépense gigantesque

À force d'avoir trop combattu.

Mais quand le torrent s'assagit,

Se calme dans sa débandade,

Termine avec sa bravade

Puis chantonne dans un Paradis. 

Nous éblouit de ses lumières,

Scintille aux rayons du soleil,

Parfois dans une teinte vermeil,

Qui nous fait fermer nos paupières.

Parti seulement de petits rus,

Puis grossissent de beaux ruisseaux,

Et rivières sous des arbrisseaux,

Dans un fleuve auront disparus...

Et qu'une petite partie

De cette eau venue des Montagnes,

Pour rejoindre enfin la Bretagne,

Où un jour, elle en est sortie...

----------

Écrit à Ahuy le 20 Novembre 2017

Ami Gilbert d'Ahuy

--------------------

 

74 -- Nos belles cascades

( Sur l'air de : Mon beau sapin ! )

 

Nos belles cascades, Reines des montagnes,

Qu'on aime tant voir couler...

Quand brusquement, en plein été,

Des hauts glaciers, vous vous jetez !

 

Nos belles cascades, Reines des montagnes,

Quand les glaces vont dégeler...

Vous que nos Pâques, ramènent vers nous,

Vers la bon Saint-Paterne...

 

Jolies cascades qui nous rendent fous,

Vous que nos Pâques ramènent vers nous

Brillent comme de belles lanternes...

 

Nos belles cascades, vos blanches couleurs

Éclatent tous vos jolis bleus,

Dans un arc-en-ciel de la Paix,

En attendant le Mois de Mai.

 

 Nos belles cascades, vos blanches couleurs

Brillent tout au fond de nos yeux...

----------

Écrit à Ahuy le 30 Novembre 2017

Ami Gilbert d'Ahuy

--------------------

 

75 -- Allons de l'avant !

 

Allons de l'avant...allons de l'avant !

Malgré nos souffrances, malgré nos absences,

De nos vies si courtes, restons dans la danse,

Vivons ! il le faut...tant qu'on est vivant !

Une pieuse pensée pour nos disparus,

Une partie de nous, là haut est partie,

Et au fond de nous, une chair meurtrie,

Quand une grande souffrance partout a couru.

Les enfants sont là, ils prennent notre place,

Ainsi va le Monde, nous n'y pouvons rien,

La Terre tourne sans cesse, c'est pour notre bien,

Chacun a sa chance dans ce vaste Espace. 

En ces temps de fêtes, de festivités,

Il faut oublier les guerres et les conflits,

Mettre nos guirlandes et faire les confits,

Pour ce très beau jour de Nativité.

Et dans nos foyers de partout en France, 

Allumez le feu ! de nos souvenirs,

Pour tous les enfants, reste l'Avenir,

Adieu notre Johnny... de notre belle enfance. 

----------

Écrit à Ahuy le 7 Décembre 2017

Ami Gilbert d'Ahuy

--------------------

 

76 -- Le fidèle compagnon

 

Une étoile qui brille dans la nuit,

Dans cet espace noir sidéral,

D'un infini phénoménal,

Se lève dans l'horizon qui fuit.

Elle est la lumière du berger

Qui sous sa chaude laine blanche frisonne,

Au bas la cloche de l'église sonne,

Il est bientôt l'heure de manger. 

Il allume un beau feu de bois,

Qui s'embrase et de joie éclate !

Dans un foyer fait de pierres plates,

Où de belles braises cuiront le foie.

Il sort aussi de sa musette

Le reste de son festin de Roi,

Un bon pâté et quelques noix,

Heureux, il a le coeur en fête.

Près de lui brillent deux jolis yeux,

D'une grosse boule blanche teintée de rouge,

Devant cette chaleur, il ne bouge

Qu'une langue rose face au feu.

C'est pour son Maître un compagnon,

Un Saint-Bernard plein de tendresse,

De sa douce main le caresse,

Tout là haut, brille un lumignon. 

----------

Écrit à Ahuy le 20 Février 2018

Ami Gilbert d'Ahuy

--------------------

 

77 -- Printemps !

 

Printemps de mes vingt ans,

Perdus dans le lointain,

Qu'on regrette c'est certain,

Période qu'on aimait tant !

Où sont mes vingts Printemps ?

Insouciants on était,

Chaque jour on fêtait,

C'était bien le bon temps !

Quatre fois vingts bientôt,

Trop vite passe la vie,

De cet âge qu'on envie

Quand on était jeunot.

Printemps Roi de l'amour,

Presque fous nous rendait,

Chaque jour on chantait,

Reste plus que l'humour...

Revivre quelques Printemps,

Ses douceurs et beautés,

De beaux jours enchantés,

Qu'on rêve depuis longtemps.

Au Mois de Mars est là

Ce Printemps adoré,

Dans un couchant doré,

Cette vie...chante-là !

----------

Écrit à Ahuy le 13 Mars 2018

Ami Gilbert d'Ahuy

-------------------------------------------------------------------------