P1080692

 C'est après notre balade de la veille à la Pointe du Raz, ayant invité mon épouse pour nous réchauffer de faire une petite collation dans un petit Resto repéré à l'aller vers Plogoff...lors de notre dégustation de moules délicieuses et de crêpes bien bretonnes, qu'on avait accompagnées avec du cidre du pays, pour se mettre dans l'ambiance du pays, il faut manger et boire à la façon du pays où l'on se trouve ! c'est ça le dépaysement ! Le cidre était de la marque du Kerné sec, c'est absolument celui-là qu'il faut boire nous a dit le jeune serveur, le meilleur cidre de la région et de la Bretagne, selon lui ! il était divin ce cidre ! il faut le dire ! et, curieusement, le lendemain, dans un  autre Resto dans le Port de Concarneau... on nous a dit la même chose, sans qu'on en ait parlé ! le premier jour à Audierne, on avait acheté 2 autres bouteilles de marques différentes... eh bien, on confirme : c'est bien le Kerné sec, qu'on a trouvé le plus bon ! on confirme ! et, le jeune serveur nous avait donné l'adresse de ce fameux Kerné à la Cidrerie de Pouldrezic.

P1080690

Du coup, quand ce matin au réveil on a ouvert le volet et qu'on a vu cette brume opaque dans la Baie d'Audierne, tout en déjeunant, on c'est décidé d'alller dans cette fameuse cidrerie de Pouldrezic, pour en ramener quelques bouteilles...Sic ! et qu'ensuite...on descendrait plus bas vers le Pays Bigoudin vers Pont l'Abbé, Loctudy, Bénodet, Concarneau et enfin, l'immanquable Pont-Aven ! tant pis pour les brumes, cela fera le charme de cette petite virée dans le Sud Finistère. 

Le cidre est très souvent un élément essentiel dans la cuisine régionale bretonne et normande. Il est souvent en accompagnement des plats et surtout dans les sauces. Il peut y avoir du cidre brut, sec, doux, fermier bio, fermier demi-sec et du vinaigre de cidre. En Bretagne et en Normandie, le cidre issu de la pomme, occupe une grande place dans les campagnes, et il est entré comme boisson principale dans la vie courante. Il est servi dans tous les Restaurants ou Bars à crêpes sous forme de bolée, ou même à la bouteille.À consommer modérément bien entendu...comme tous les plaisirs de ce Monde, l'Abus, ne peut être que néfaste ! Alors, ne gâcher pas le plaisir... et après un repas bien arrosé...faites toujours une balade à pied en bord de mer, pour faire digérer tout ça... et tout en marchant, vous aurez encore ce parfum et ce goût divin dans la bouche ! Maintenant, les goûts et les couleurs ça ne se discute pas...d'autres préféreront un bon vin ou tout autre boisson, du thé par exemple, en mangeant ...c'est tout à fait leur droit ! je respecte ! heureusement que nous sommes tous bien différents chez les humains...ça serait autrement d'un ennui mortel que d'être tous pareil !

P1080689

P1080691

Le Cidre, un breuvage divin pour les Rois, Princesses et les Chevaliers de la Table ronde... est devenu un produit emblématique de la Bretagne et de la Normandie, deux Régions où se cultivent beaucoup de jolis pommiers dans ce bon climat océanique, et revendiquent toutes deux, d'avoir le meilleur cidre, bien entendu ! Alors, je ne prendrai donc pas partie, ni pour l'une, ni pour l'autre...toutes deux font le Meilleur Cidre du Monde ! Basta ! 

P1080693

Le Cidre, qui est une boisson alcoolique obtenue par fermentation du jus de pommes...est bien une boisson pour amoureux romantiques ! qui est-ce qui a croqué la pomme hein ? 

C'est une boisson enivrante faite d'un mélange de pommes douces, pommes amères et pommes acides pour un cidre de bon goût et bonne fermentation. il lui faut une grande préparation :

1) Un lavage rapide très court pour ne pas éliminer les levures nécessaires à une bonne fermentation.

2 ) Un broyage ou réduction de la pulpe grâce à des broyeurs ou de râpes.

3) Le pressurage pour obtenir le moût avec des pressoirs ou presses hydrauliques.

4) Le remiage, marc pressé contenant encore 30 à 35 % de jus, on démonte la motte ou on l'émiette et on passe au broyeur. On fait alors macérer dans de l'eau et on presse à nouveau. À noter que les cidres qualifiés de pur jus doivent être fait sans addition d'eau.

5) L'amélioration du moût par addition de sucre ( Sirop concentré ), d'acide tartrique, citrique ou encore de tanin.

6) La défécation est une épuration qui rend le moût limpide par formation d'un chapeau brun en surface et la lie au fond de la cuve, entre les deux se trouve le liquide parfaitement pur que l'on soutire et qui va ravir nos palais !

7) La fermentation transforme les sucres du moût en alcool éthylique.

Les Cidres secs sont ceux dont la fermentation est terminée et qui ne renferment plus de sucre.

Les cidres doux au contraire, renferment encore du sucre et la fermentation secondaire se poursuit dans la bouteille avec production de gaz carbonique, la prolongation de cette fermentation conduit à un cidre mousseux.

C'est bien pour cela que dans les Restaurants et à la Cidrerie, on nous a conseillé le Cidre sec... qui nous a paru, et nous paraît encore, vu qu'on a ouvert une bouteille hier... suffisamment sucré, surtout chez le Kerné. Je le répète, à boire quand même avec modération...car ça coule directement dans notre bouche et va directement dans notre sang! une bolée...ça va ! 2, c'est déjà pas raisonnable...et après, c'est fortement déconseillé dans tous les cas... comme je le disais précédemment, tout ce qui est rare...on le déguste avec Amour ! et il y a assez d'addictions comme ça ! que l'on paye forcément un jour ! 

P1080694

P1080695

P1080696

P1080697

P1080698

On est tous les deux, mon épouse et moi, des amoureux du Cidre ! À votre santé ! et vive la pomme! 

----------------------

La jolie Fête des fleurs, organisée dans le Darse d'Alger en Juin 1915, par le Sport Nautique et qui a obtenu un si légitime succès, à inspiré notre charmante poétesse et Muse Mlle Magali Boisnard, les vers délicats qu'on va lire : 

Barcarolle

 

Glissez les gondoles de rêve

Que la vague à peine soulève,

Gondoles de fleurs éphémères

Que reflètent les eaux amères,

Glissez !

Passez, les gondoles fleuries

De tous les trésors des prairies,

Jardins flottants dont les calices

Se laissent choir dans les eaux lisses,

Passez !

Voguez, les gondoles charmeuses

Où sourient des lèvres heureuses ;

Sous la douces avers de roses,

Déridez les vieux fronts moroses,

Voguez !

Allez, les gondoles jolies

Pilotées au gré des folies ;

Sous la neige des blancs pétales,

Affrontez les ondes fatales,

Allez !

Passez, les fragiles gondoles

En inspirant des barcarolles !

La mer est comme une prairie

Sous une avalanche fleurie,

Passez !

Fuyez, les gondoles de rêves

Que la vague à peine soulève ;

Votre heure de gloire succombe ;

Sue le flot d'azur le soir tombe.

Fuyez !...

----------

Écrit en AFN par Magali Boisnard en 1915

----------------------------------------------------------------