04 juin 2018

Audierne - Sept 2017 - VII - Pont-Aven - I - et poésie ancienne

P1080860

P1080855

Bon ! on ne pouvait pas finir cette petite escapade rapide en Pays Bigouden...sans faire un petit tour rapide à Pon-Aven ! cela aurait été fort dommage, tout de même ! et, personne ne nous attendait à Audierne ! d'autant plus que ce n'est qu'à 14 km de Concarneau ! 

Lorsqu'on est arrivé dans ce joli petit Port au charme fou... on a été très agréablement surpris par cet adorable endroit malgré un temps très couvert et une petite bruine qui n'a pas tardé à débarquer... 

Pont-Aven, très joli petit Port à l'embouchure de la petite rivière l'Aven qui prend sa source vers Coadry et qui aura guère de trajet pour retourner d'où elle vient...c'est à dire de l'Océan  Atlantique ! Et va s'y jeter dans un très beau bras de mer vers le Port Manech, au Sud du Finistère, situé entre Concarneau et Quimperlé, ces deux villes étant très exactement distantes de Pont-Aven toutes deux de 14 km, sur la D 783. Pont-Aven est assez célèbre pour ces fameuses galettes bien sûr, puis le film réalisé par Joël Seria avec l'inimitable Jean-Pierre Marielle, Claude Piéplu et Jeanne Goupil en 1975... et rendue célèbre aussi par des grands peintres, surnommée la Cité des peintres, dont l'un de plus célèbres : Paul Gaugin avec sa toile : Le Moulin David, mais aussi Henri Lebasque ( Coucher de soleil sur Pont-Aven ), par Robert Wylie, les américains Charles Way, Earl Shinn, Howard Roberts, Benjamin Champney, Frédérik Arthur Bridgman, et Moïse Wright, les anglais comme Lewis et Carraway...et chez les français : Jean-Léon Gérôme, William Bouguereau, Louis-Nicolas Cabat, Léon Germain Pelouse, Sébastien Charles Giraud, Paul Sébillot, Maxime Lalanne etc..., le hollandais Van den Anker, l'irlandais Auguste Nicolas Burke, le canadien Paul Peel et bien d'autres anonymes... qui font que ce joli petit port breton est devenu incontournable lors d'un séjour dans le Finistère Sud... 

Malheureusement pour nous, le temps n'était guère beau en cette mi Septembre et on a guère vu de peintres devant leur chevalet ce jour-là... autant dire, aucun ! et nous avions, peu de temps après notre arrivée, un tout petit crachin très breton, ce qui ne nous a pas empêché de trouver beaucoup de charme à ce charmant petit port breton ! 

P1110541

Comme vous pouvez le voir sur cette carte...Pont-Aven est à égale distance de Concarneau à l'Ouest, et de Quimperlé à l'Est. 

P1080857

P1080858

Je vous laisse maintenant  nous suivre dans cette petite balade rapide dans le Centre historique, vous pouvez constater que certains touristes avaient ouvert leurs parapluies, et que d'autres remontaient leurs capuches... 

P1080859

P1080850

P1080848

P1080849

P1080851

P1080845

P1080846

P1080847

P1080843

...

P1080841

P1080840

P1080842

P1080844

P1080852

P1080853

Cela aurait été certainement bien plus beau avec un grand soleil et un un beau ciel bleu... mais bon, ce n'était ni les terribles orages, ni les déluges de ces jour-ci...alors, on peut s'estimer heureux ! 

P1080856

Ne vous étonnez pas par le désordre des photos...qui sont mises n'importe comment lors de l'édition de nos parutions... décidément, ils n'ont pas trouvé de solution chez CanalBlog au sujet de nos photos ! j'ai constaté aussi dans divers blogs...des tas de photos qui ne s'ouvrent pas complètement, avec une bande verte...parfois ce n'est qu'une petite croix... dans ce cas, si ça vous arrive, n'hésitez pas de cliquer dessus...parfois, elles s'ouvrent !

--------------------

Suite et fin de la poésie de Léo Loups :

Chant du Matin - 3... fin -

Et qu'emplit vaguement le rêve de ton âme.

Ô jeune fille ! Ô jeune fille ! Ô belle ! Ô femme !

Toi qui mets des bleuets d'azur dans tes cheveux,

Comme Cérès, Alma Cérès ! Ô si tu veux,

Nous irons, seuls, au fond des bois pleins de vertige,

Cueillir le grand pavot qui saigne sur sa tige,

Dans les sentiers, dans les maïs, dans les blés mûrs,

Montant en vagues d'or aux pentes des vieux murs,

Puis retombant, à flots pressés, jusqu'à la taille,

Où pend à ta ceinture, un blond chapeau de paille,

Car ton front est coiffé d'iris et de glaïeuls !

Ô belle, nous irons ! et comme des aïeuls,

S'inclineront vers nous, les chênes vénérables.

Ton rêve plus brillant que la fleur des érables,

Déploiera sur nos fronts son voile lumineux,

Et dans ces bois épais, où nos yeux matineux

Cherchent le reflet bleu des tremblantes étoiles ;

Nous ferons rayonner soudain ces sombres voiles

D'une gloire d'amour emplissant le hallier ;

Tu poseras ton coeur à mon coeur familier

Sur mon coeur, en faisant, dans le bois solitaire,

Dans un de nos baisers, chanter toute la Terre !

Nos deux corps réunis dans une belle symbiose,

Alanguis de bonheur dans une douce pose ! 

----------

Écrit en AFN en 1903 par le poète Léo Loups.

------------------------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 19:15 - Commentaires [31] - Permalien [#]


11 juin 2018

Audierne - Sept 2017 - VIII - Pont-Aven - 2 fin - ...et " Flûte au fond des bois "

P1080881

P1080882

P1080883

P1080884

Tout d'abord, avant de commencer cette parution, je vous signale que mon blog sera mis en pause du Jeudi 14 Juin au Dimanche 24 Juin, pour cause d'indisponibilité... alors, ne soyez pas étonnés par mon absence pour les parutions de vos commentaires et des passages dans  les sites de mes amis et amies fidèles au Chemindesétoilesdel'AmiGilbert. 

Et pour finir ce dernier volet de cette escapade d'une journée en terre bigoudenne, improvisée sur place, qui a passé une journée assez brumeuse et accompagnée épisodiquement d'un petit crachin bien breton, nous a fait tout même une très belle journée très agréable au début de notre séjour de 8 jours à Audierne... avec pour commencer, la visite de la cidrerie de Kerné à Pouldrezic entre Plozévet et Plonéour-Lanvern sur la D 784 qui a été fort agréable, puis nous sommes descendus au Sud du Finisterre pour des passages rapides à Pont-l'Abbé, Loctudy, Bénodet, Fouesnant, La Forêt-Fouesnant, pause repas et belle visite de Concarneau, surtout dans la ville close, et pour finir, un petit tour très rapide aussi dans ce délicieux et célèbre petit Port de Pont-Aven... car, il fallait ensuite songer au trajet du retour à Audierne. Comme quoi, même par temps maussade, on peut très bien vivre de bonnes tranches de vie, simples, mais ô combien riches de beaux souvenirs, sans aller à l'autre bout du Monde ! 

P1080862

À peine arrivé à Pont-Aven, le crachin est arrivé avec nous... et il a bien fallu faire avec ! mon épouse a mis un chapeau ciré acheté à Concarneau dans la ville close... et moi, mon fidèle feutre noir a bien suffit pour me protéger de ces brouillards humides... alors, je vous laisse vous promener au hasard de nos visites, en imaginant un beau ciel bleu et un soleil plus généreux ! 

P1080863

P1080864

P1080865

P1080866

P1080867

P1080868

P1080869

P1080870

P1080871

P1080872

P1080873

P1080874

P1080875

P1080876

P1080877

P1080878

P1080880

--------------------

L'inspiration poétique n'étant pas toujours présente... il me faut aller faire quelques jolies balades dans quelques solitudes agréables...cela va être bientôt le cas du 14 au 24 Juin prochain, alors, c'est en lisant ça et là, quelques jolies poésies écrites par notre petit club de poètes passionnés, comme chez Océanique, Hélène et Nicole des USA... qu'une gentille muse m'a soufflé ces quelques vers en écoutant nos chers petits merles de notre parc, dont un, sur le ponton de notre terrasse, qui depuis un quart d'heure, a décidé de me faire un concert ininterrompu: la complainte joyeuse d'un merle heureux ! et moi, bien assis dans une bonne chaise longue, juste au dessous... dans un rare moment de soleil de cette fin de Mai 2018 un peu catastrophique : 

Une flûte au fond des bois

Au fond des bois résonne une flûte...

Écoutent et se taisent nos beaux oiseaux,

Cachés on ne sait où dans les roseaux,

Tout ce petit monde à l'air de dire chut ! 

Se tient droit un hibou sur sa branche

Immobile, on ne voit que ses yeux dorés,

Et son doux plumage dont il est paré

Où brille une collerette toute blanche. 

Même les jolies grenouilles vertes qui se taisent,

Cachée dans les herbes au bord des mares,

Belles teintes vertes aux nuances si rares ;

Ne volent que des libellules à leur aise. 

Une musique douce et langoureuse

Hypnotise tout ce petit monde heureux,

Même les petits elfes en sont amoureux,

Et s'envolent dans le ciel des notes heureuse... 

Une toute petite biche toute craintive,

Se faufile gentiment entre les branches,

Attirée malgré elle, son coeur qui flanche,

Mais, elle reste quand même, sur la défensive. 

Même les doux grillons restent silencieux,

Au fond de leurs tanières comme envoûtés,

De ces sons qui s'envolent, sont enchantés,

Profitent aussi d'intants si délicieux... 

----------

Écrit à Ahuy le 28 Mai 2018

Ami Gilbert d'Ahuy

---------------------------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 11:20 - Commentaires [17] - Permalien [#]

27 juin 2018

Les Arbres en fleurs...

 

P1110535

P1110586

Dur ! Dur ! de faire paraître chez CanalBlog à nouveau ! 

P1110586

P1110818

103535614_o[1]

 P1100143P1100144

Bon ! j'abandonne... j'ai toujours un gros problème pour mes parutions de photos avec CanalBlog... Tant pis...on fera avec ! 

Eh ben.............  faut sacrément ruser pour faire paraître quelques photos chez Canalblog !!! je viens de recommencer une énième fois...et voilà qu'enfin... elles ont daigné paraître, non pas à cet endroit,  sous mon inscription " Tant pis on fera avec "... mais en tête de cette parution !

 

 Il y a plusieurs mois maintenant, j'avais vu paraître une image chez notre chère amie regrettée, l'amie Damienne... cette image que j'aimerais bien faire paraître dans cette parution... ( Et qui vient enfin d'apparaître, avec des dimensions anormales...mais ça, je m'en fiche ! Ouf ! )  et que CanalBlog refuse obstinément à nouveau de ranger ses parutions de photos... leur système est devenu complètement obsolète, ou, c'est peut-être ? même certainement...tout simplement, mon portable internet qui l'est devenu... le progrès va bien trop vite en ce moment...rendant nos appareils très vite obsolètes... malgré leurs prix, souvent exorbitants ! donc, à part celles qui ont réussi à apparaître très facilement  dans mon post d'aujourd'hui... j'en ai eu 3 qui ont été refusées obstinément par mon Web master ! cela devient rageant à force, de faire maintenant une parution chez CanalBlog ! Je vais leur demander de m'offrir un nouveau portable ! LOL ! 

  Dessiner et peindre avec des aquarelles des fleurs est un vrai tour de force pour moi et nouveau... ce n'est pas ma tasse de thé, je l'avoue... mais bon, le résultat a plu énormément à ma fille aînée... même si j'ai eu beaucoup de mal avec ce nouveau défi...c'est au moins une satisfaction ! il ira vivre chez elle !  j'y ai pris quand même beaucoup de plaisir, je tenais absolument à le réaliser jusqu'au bout, en hommage à notre amie Damienne qui m'avait lancé ce défi, après avoir laissé un commentaire chez elle... et, malheureusement, notre chère amie de la Sarthe nous a quitté avant qu'elle ne puisse voir ce résultat ! elle aurait pourtant bien aimé le voir, je pense ! et, pour accompagner ce dessin, mes muses sont venues en vacances avec moi à Ramatuelle... pour m'inspirer ces quelques strophes écrites de façon poétique... que je dédie bien entendu à notre amie Damienne... :

103535614_o[1]

Notre amie Damienne m'avai écrit qu'elle avait trouvé cette photo dans le Net ! au passage, bravo à l'auteur de cette photo... ces jolies fleurs, de cognassiers je pense... sont magnifiques dans ce fond vert ! 

 

Les arbres en fleurs

 

Quelle Saison merveilleuse quand les arbres sont en fleurs ;

Mais c'est bien fort dommage car elle est éphémère,

Qu'elle ne va pas durer jusqu'à la Fête des Mères,

Qui pare notre nature de toute ces belles couleurs.

Ces arbres aux belles fleurs quand arrive le Printemps,

Illuminent nos visions de superbes paysages

De teintes lumineuses dans de beaux étalages,

Dans un Mois d'Avril et des jours de beaux temps.

Les branches vont bourgeonner...de petites boules dorées

Par milliers vont paraître, prenant chacune leur place,

Se bousculant un peu, car restant peu d'espace,

Certaines fleurs sont blanches et d'autres bien colorées...

Et un petit matin fleurissent les magnolias,

Cerisiers du Japon et cognassiers à fleurs,

Lauriers roses ou bien rouges, réveillant des senteurs

De bien jolis pommiers et certains acacias. 

Des artistes en tous genres dans de sublimes jardins,

Sous le Fuji Yama des arbres multicolores,

Sur de belles toiles blanches que leurs pinceaux colorent,

Un beau jour de Printemps, dans ce petit matin.

Dans cet Eden terrestre, les effluves embaument l'air,

Les jolies pétales volent avec un léger vent,

Les petites abeilles butinent dans un calice qui sent

Un pollen délicieux pour en faire un miel clair.

Une jolie branche fleurie durant un Renouveau,

Pour un petit dessin m'a faire prendre mon crayon,

Pour ces trop belles fleurs, le temps d'une floraison,

Dans un décor de rêve... pour un plaisir nouveau.

----------

Écrit à Ramatuelle le 19 Juin 2018

Ami Gilbert d'Ahuy

--------------------------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 16:44 - Commentaires [33] - Permalien [#]