Bonjour chers amis et amies de mon petit univers virtuel !

 Cette parution, je la réserve à ceux et celles qui me l'ont demandé, ainsi qu'à mes petits-fils, de savoir comment je m'y prends pour réaliser mes petites créations, que ce soit avec le dessin, et ensuite, comment j'avance avec mes pinceaux sur la toile. Donc, si vous n'êtes pas intéressés par cela, ne perdez surtout pas votre temps avec cette parution un peu spéciale ! 

 D'autre part, ne surtout pas considérer du tout ce post, comme un cours de Dessin ou de Peinture... ce serait trop bête de croire cela ! Je n'ai aucunes qualifications et pas encore assez  de talent pour prétendre cela ! Et le chemin pour y arriver est encore bien long dans cet Art... dans une autre vie... peut-être ! Ce n'est que du Partage, et je me fais un plaisir de le faire, chacun peut y trouver des petits trucs qui pourraient les aider un jour à se faire plaisir eux-mêmes... Si c'est aussi une passion qu'ils aimeraient bien vivre ! Même si on n'a pas fait les Beaux-Arts, ni suivi dans sa vie aucuns cours dans ce domaine, ce qui est tout à fait mon cas ! On peut quand même arriver à tout faire dans la vie, en ayant énormément de Patience, un peu de goût, quelques dispositions pour les belles choses de la Vie et de s'y mettre un jour ! Même si vos créations ne deviendront pas des oeuvres immortelles, et Alors ? Qu'est-ce qu'on en a faire ? L'essentiel, c'est de se faire plaisir, d'occuper ses loisirs et vivre ses passions le plus sereinement possible ! Sans croire un instant, qu'au bout du compte, nous attend la gloire ! Ceci n'est pas nécessaire pour connaître un peu de bonheur dans la vie ! 

Alors, c'est parti... en passant, je prends toujours en photo toutes mes créations, par habitude, au fur et à mesure que j'avance, avec mon portable ou appareil photo. Puis, lorsque je m'allonge sur mon fauteuil dans le salon, en regardant un documentaire animalier, voyage ou autre... je regarde ce que j'ai fait, et, en agrandissant les photos, je peux voir ainsi les détails de plus près, et m'apercevoir parfois de certaines erreurs ou qu'il y a des retouches à faire ! C'est donc ces photos que je vous offre aujourd'hui...  sauf les premières, qui ont été prises volontairement pour cette parution et vous montrer comment je m'y prends, avec les crayons par exemple... 

Tout d'abord, j'aiguise mes crayons pour que la mine soit la plus fine possible, ceci pour mettre mes petits points minuscules, à peine visibles. J'utilise donc un cutter pour enlever du bois délicatement autour de la mine, avant de l'afiner avec un taille crayon...

1A (2)

                                    Puis j'aiguise délicatement la mine du crayon :

2B (2)

 

3C (2)

 

4D (2)

"" Attention""  : Ne jamais le faire en tenant le cutter vers soi ! Mais, toujours vers l'avant, le plus délicatement possible, afin de ne pas vous blesser !!! Il faut énormément de patience et de prudence dans ces moments là, tout comme le ferait un chirurgien avec son bistouri ! 

5E (2)

6F (2)

 Et voilà ma collection de crayons au point, avant d'attaquer le dessin... vous remarquerez que j'utilise différentes mines : des dures, moins dures et même grasses parfois, pour les ombres : 

7G (2)

 Ensuite il vous faut des gommes le plus propre possible... qu'il n'y ait jamais de noir dessus... Pour cela, ma méthode est simple, je les frotte sur un tissu jusqu'à ce qu'elle deviennent blanches :

8H (2)

Là, c'est parfait !

9I (2)

Et, je vais même au delà, je suis très méticuleux... j'affine encore plus les pointes des mines des crayons, en faisant des cercles sur une feuille de papier, le crayon bien penché, à plat, jamais droit ! Et là, on ne peut pas aller au delà ! 

10J (2)

 Puis, ceci est une technique tout à fait personnelle, mais que vous pouvez adopter, ceci est votre problème...pas le mien ! Je fais un encadrement sur ma toile, pour que la peinture n'aille pas vers les bords ! Curieux n'est-ce pas ! Je vous direz pourquoi après : 

11K (2)

12L (2)

 Et voilà ma méthode :

13M (2)

Esuite... n'ayant pas des moyens financiers nécessaires pour me rendre ça et là pour peindre dans la Nature, payer des hébergements... attendre qu'il fasse beau, qu'on ait un éclairage parfait, pas de pluie, qu'il n'y ait pas de vents furieux et des guêpes qui vous attaquent vicieusement... je me contente donc, d'ouvrir une belle photo choisie sur mon portable internet, ( 35 cm de large, sur 18 de haut...). Ensuite je joue avec ma souris pour agrandir la photo pour qu'elle remplisse mon cadre, je note la dimension qui convient, ici c'est la côte 20... pour revenir toujours à cette côte, à chaque fois que je m'y remets. Et ma toile ici fait 41/27 ...d'où mon cadrage ramené à 20.4/33cm ... Vous avez l'explication de mon cadrage... Alors, pour la Hauteur, comment je fais : C'est simple on joue avec le curseur, de bas en haut ! ou inversement...

Un petit truc pour ne pas salir ma toile avec mes mains, car chaque fois qu'on repose le bord de la main sur un dessin au crayon noir, bien entendu, on salit : Je mets donc  2 feuilles d'essuie-tout où je poserai ma main pour dessiner :  

14N (2)

 Et là enfin, j'attaque ! vous remarquerez ci-dessous les petits points pour réaliser les roues... Tout est mesuré 2 fois... sur le côté gauche, et vers le bas du tableau... Bien sûr quand on arrive vers le haut à droite, sur le côté droit et vers le haut du tableau ! Comme dirait notre amie Chinou : un travail de titan...de fourmi ou de chinois ! comme vous voulez ! Vous avez l'ébauche des roues que l'on peut imaginer et qui aidera à être le plus précis possible ! C'est tout un Art ! Pas simple, je vous l'accorde...mais tellement efficace ! 

15P (2)

Cette fois la charrette est terminée... j'attaque la petite forêt en haut à gauche... chaque cime d'un arbre est mesurée, rien n'est loupé : 1 petit point... à mettre évidemment très légèrement pour qu'il soit absorbé ensuite par le trait du crayon ! Ensuite, on n'a plus qu'à joindre les petits points. C'est aussi simple que ça !

16Q (2)

Et voilà le boulot ! 

17R (2)

 Maintenant, j'attaque l'arbre... vous remarquerez que, comme il arrive jusqu'en haut de la toile, je trace un trait, très,très fin, pour ne pas jouer sans cesse avec le curseur, pour monter et descendre... d'abord je fais le bas, avec précision, sinon, grosses difficultés ensuite, pour que les lignes se rejoignent précisément ! Puis après je ferai le dessus : 

18S (2)

 Et on finit par le dessus...vous voyez que toutes les branches se retrouvent bien dans l'alignement :

19T (2)

 Puis on s'attaque aux petites branches... attention de ne pas perdre la tête ! 

20U (2)

            Et comme j'ai dessiné sur toute la toile, je préconise de laisser les feuilles d'essuie tout, pour un tissu doux et propre, pour éviter de salir ce qui est déjà fait ! Vous remarquerez aussi dans cette photo que j'utilise plusieurs crayons à la fois, lorsque les branchettes deviennent très fines... il faut une pointe plus dure, et, je coupe des morceaux de gomme, pour faire des rattrapages parfois... car avec la gomme elle-même, on ne peut pas y arriver quand les espaces sont étroits, une petite astuce personnelle je pense, mais que d'autres doivent faire aussi : 

21V (2)

Et là j'attaque le feuillage... par rapport à la photo, j'en ai mis un peu plus, comme si on était au Printemps... je n'aime pas trop un arbre dénudé ! chacun ses goûts ! 

22W (2)

 Là, on a sérieusement avancé dans son dessin.. j'ai attaqué le petit fouillis en bas et à droite ! Pas aussi simple que je croyais ! et les nuages dans le ciel, dont je suis assez fier, je pense avoir été le plus proche de la vérité ! Dessiner un nuage, pas aussi simple qu'on pourrait le croire ! 

23X (2)

 Maintenant, je suis passé au champs de lavande... j'ai commencé par dessiner les herbes folles, chardons et autres, et les teintes différentes du champs :

24Y (2)

 Et voilà le travail ! Les crayons de papier, c'est fini ! 

25Z (2)

 Cette fois, c'est la peinture... je mets un peu de Wite spirit dans un verre ( Pour le nettoyage des pinceaux ), puis le médium ou diluant dans un récipient... puis je pose toujours au départ du blanc et du noir sur ma palette... et un chouïa de différents bleus  pour faire des essais... quand je sens que j'ai la bonne teinte, en faisant de petit mélange avec le blanc ou noir dans certains cas, pour les nuages... Tout doit se faire en douceur. J'ai toujours des feuilles blanches et épaisses où je fais mes essais... et on attaque... le ciel me plaît assez, les nuages aussi...ouf !  : 

26AB (2)

 Puis j'ai attaqué les grosses branches de l'arbre, qui est quand même une pièce maîtresse de notre tableau : 

27AB (2)

 Et ensuite le feuillage... j'en ai rajouté, et là, pn peut prendre une peu de liberté par rapport à la photo... je trouvais que cet arbre était un peu trop dénudé :

28AB (2)

 Et voilà un autre gros morceau : La Charrette ! Pas évident du tout  les ferrures rouillées, pour le foin, j'en ai mis un peu plus, affaire de goût personnel : 

29AB (2)

 Cette fois, j'ai attaqué le fond du champs de lavande, la villa et la petite forêt... j'en ai bavé avec les poteaux électriques ! 

30AB (2)

31AB (2)

 Ceci étant fait... j'ai attaqué les herbes folles au milieu de la lavande :

32AB (3)

Et le final, avec la lavande, les chardons et le fouillis d'herbes folles, sans oublier les ombres au milieu de tout ça... et j'ai fini avec les herbes sèches très, très fines... alors là, il faut des pinceaux extrêmement fins... et s'entraîner sur une feuille blanche pour les réussir d'un seul coup de pinceau ! ça, c'est un véritable sport ! 

33AB

 Enfin ! Après 2 Mois de plaisir intense... mes 2 créations sont enfin prêtes, un petit vernissage sur 2 jours... et, après un bon séchage, je viens aujourd'hui de faire deux  jolis petits paquets cadeaux... qui iront bientôt sous le sapin de ma fille cadette, qui nous reçoit tous chez elle, pour le réveillon de Noël ... 

Petit Papa Noël... Quand tu descendras du ciel... 

Avec des jouets par milliers

N'oublie pas mon petit soulier...

34AB

---------------------------------------------------------