21 septembre 2019

L'Isle-sur-la-Sorgue le Dimanche 08 Juin 2019 - I -

 Comment nous avons découvert l'Isle-sur-la-Sorgue, grâce à qui ? Tout simplement grâce à nos merveilleux blogs dûs aux progrès de l'informatique et de l'Internet, qui a sérieusement réduit les distances de notre Monde ! Grâce à l'amitié de quelques amis et amies de nos blogosphères qui font de superbes parutions accompagnées bien souvent de splendides photos qui nous enchantent et nous font rêver... L'isle-sur-la-Sorgue, que j'ai découvert il y a peu de temps chez mes amis Martine et Èric qui vivent dans le coin, et que je remercie encore une fois au passage, vous trouverez leur blog en cliquant sur l'icône des commentaires laissés par Martine... à la fin de cet Article, je vous mettrez le lien de ce blog dans les commentaires à la fin de cet Article, et aussi, celui du second de Martine, réservé surtout à ces photos, qui est pour elle une très belle passion ! 

Le jour où nous avons été dans cette belle localité, surnommée aussi, la petite Venise Provençale, il ne faisait guère beau, le temps était bien couvert, ce qui explique le côté sombre des premières photos... ensuite, ça c'est découvert très vite, et l'on a pu profiter de ce splendide ciel bleu provençal ! 

`1A

Suite à l'interruption imprévue de notre petit séjour à l'Escalet près de Ramatuelle cette année, où l'on est si gentiment invité depuis quelques années... où il nous a fallu rejoindre très rapidement Dijon. Nous étions sur l'Autoroute du soleil, en sens inverse...c'est alors que vers Senas et Orgon, aux alentours de 11h30...nous avions déjeuné assez tôt, mon épouse m'a proposé de m'arrêter sur une Aire d'Autoroute vers midi...quand tout à coup, j'ai pensé aux superbes photos de Martine et Éric, ventant la beauté de cette jolie petite ville de l'Isle-sur-la-Sorgue... tout en roulant, je propose à mon épouse de quitter l'Autoroute vers Cavaillon, et d'aller manger dans cette ville très agréable, que nous ne connaissions pas, pour trouver un petit Resto pas cher ! D'emblée, elle a été d'accord, nous quittons l'Autoroute pour faire un tout petit détour, cela ne nous retarderait pas trop ! 

Seulement voilà, nous ne le savions pas, c'était le Jour d'un grand Marché et de brocantes...en arrivant juste à l'entrée, je me suis méfié, et, juste avant de passer sous un pont pour accéder au Centre, j'ai eu l'idée de bifurquer dans une petite rue à gauche, où là, miracle ! il restait " Une place ! '' qui nous attendait au frais et à l'ombre de grands arbres dans une impasse, c'est ce que l'on appelle " la suerte " en espagnol, et la suite m'a donné raison, car au centre ville, même pas une place pour une mobylette ! 

2A

Ensuite, je vous laisse découvrir, pour ceux et celles qui ne connaissent pas cette jolie Cité ou coule gentiment la Sorgue qui serpente au hasard de son passage en des temps bien lointains, et que les habitants ont bien canalisé, avec parfois des barrières forgées où sont suspendues de jolies fleurs, ce qui donne à cette jolie ville un certain charme, et ce n'est pas notre amie Martine qui me contredira ! Car j'ai bien ressenti une passion pour ces lieux au travers de ses photos ! 

Là, en face, j'ai repéré ce petit Resto en terrasse qui me paraît bien sympathique, du coup, je vais voir rapidement les Menus, et vu que c'est bien raisonnable, je passe un coup de fil à mon épouse pour nous y retrouver... 

 

3A

 

4A

Et, voilà, encore de la chance, juste une petite table pour deux qui nous attendait ! Ok ! Ce n'est pas un 5 ***** ... mais, on a trouvé tout excellent, pas cher, et un service irréprochable, avec le sourire ! Que demander de plus ? 

5A

Et avant de retrouver l'Univers mouvementé de l'Autoroute, et ça, ça n'engage que moi... certains aiment ça, de passer de gauche à droite en croyant qu'ils iront plus vite, et c'est souvent dans ces cas-là que se produisent certains accidents... et ça, on l'a vécu une fois avec mon épouse, en descendant dans le Midi, un jour de Pâques... dans mon rétroviseur, je voyais derrière nous, une Mercedes noire, conduite par une belle blonde plantureuse, immatriculée en Allemagne, qui tentait le diable, en navigant en zigzaguant... résultat : Cette voiture nous a doublé à fond la caisse... et, tout à coup, gros coups de frein... Warning, comme j'étais à l'extrême droite, j'ai réussi à passer sans danger, et notre fameuse Mercedes était sur le toit à l'extrême gauche, avec 3 ou 4 véhicules accidentés ! Comme quoi : Rien ne sert de courir, pour arriver un jour à mourir ! 

6A

7A

8A

Et chouette ! voilà le retour du grand beau temps et du beau ciel bleu... 

9A

10A

11A

12A

13A

14A

15A

N'est-ce pas qu'on dirait une petite Venise ?

16A

La 2 ème et dernière partie à ma prochaine parution..Hasta luego !

Ami Gilbert d'Ahuy

--------------------------------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 09:36 - Commentaires [18] - Permalien [#]