Le Bois d'Oingt, dénommé autrefois Buxum Iconium, qui s'est créé sur des terres qui autrefois étaient couvertes de buis, que les moines de l'Abbaye de Savigny défrichèrent totalement en les rendant propres à la culture, comme quoi le Clergé a fait aussi de bien belles choses en France ! Et,  pendant des siècles, on y a pratiqué une polyculture faite de vignobles sur les beaux coteaux du Beaujolais et de céréales dans les combes et endroits moins pentus, sans oublier la culture du chanvre sur les bords de l'Azergues, ainsi les ancêtres de ce pays ont dessiné le maillage actuel des jolis hameaux, dont l'habitat étaient au Moyen âge essentiellement agricoles ( Les fibres de chanvre ont été utilisées de tous temps pour créer des textiles, le premier jean était en chanvre ).

 Ces nombreux hameaux près les uns des autres, sont les satellites d'un Bourg qui a, de tous temps, constitué un centre important de vie et d'activité. Le passé du village peut encore se voir en se promenant le long de quelques vieilles et belles ruelles que nous allons parcourir. Quelques rares vestiges nous permettent de deviner l'emplacement de l'ancien Château et de ses tours, fortement aidés par les épreuves du temps et la folie humaine, du saccages des hommes et de leurs guerres idiotes et révolutions destructrices, ont eu raison de ce beau Patrimoine perdu à tout jamais. 

 Il nous suffit donc de passer sous ses porches pour partir voyager dans le temps et rejoindre l'ancienne vie grouillante des ruelles du Moyen âge... il vous suffit donc, de suivre mes pas et une deuxième fois, avec ceux de mon épouse et de nos amis venus nous rejoindre une journée dans ce beau Beaujolais, que j'ai réussi à convaincre après avoir bu un coup sur la terrasse d'un Bar : 

141 

Je laisse mon épouse et nos deux amis, pour faire une rapide visite et quelques photos, pour les rejoindre après et les retrouver attablés sur une terrasse d'un Bar : 

142

143 

Un beau trompe l'oeil avec au beau milieu, 3 fenêtres bien réelles : 

144 

Et là, cette lucarne et une vitrine, bien vu l'artiste ! J'aperçois le trio attablé sur la petite terrasse :

145  

À la fin d'un agréable raffraîchissement, je leur propose d'aller passer sous un porche pour rejoindre le Moyen-âge ...

146 

Une belle porte en chêne qui plaira je pense à notre amie Cathy, pour sa collection de portes : 

147  

Et c'est parti pour la balade !

148 

Là au moins, on est pas gêné par la circulation et la pollution de nos engins modernes, c'est bien trop étroit, Ouf !

149

150

151

152

153 

Un endroit sympa pour y passer un bon moment un soir d'été ! 

154

155 

Tiens ! Surprenant ces couleurs un peu romaines ! 

156 

Mais j'avoue préférer la beauté de ces mélanges de pierres colorées ! 

157

158

159 

Et voilà...la visite est terminée pour aujourd'hui... la suite et fin au prochain numéro, en passant à nouveau sous un joli porche, bien encadré par ces deux beaux cyprés provenceaux : 

160 

Bonne fin de journée et bonnes préparations des Fêtes de Noël, à moins que vous soyez atteint de cette étrange maladie qui s'appelle : la Natalophobie ! Et oui, ça existe... il y a des natalophobes qui ont dans ces périodes de fin d'année comme des troubles anxieux, qui font référence à toute l'angoisse, le sentiment de mal-être et la tristesse que l'on peut ressentir à l'approche des Fêtes de fin d'année ! Et j'en connais ! Et je les plains ! Mais, c'est pas mon cas, je vous rassure... j'ai toujours attendu ces fêtes avec impatience, même si tout jeune on avait pas toute cette folie de cadeaux, qui coûtent cher aux parents et grands-parents... Hi hi hi !   Nous, on a eu des Noëls, comme bien des gens de mon âge...où l'on avait 2 oranges et un paquet de dattes ! Et on s'estimait Heureux !

Ami Gilbert d'Ahuy 

------------------------------------------------------------