Castelnau- de - Guers près de Pézenas est une charmante petite commune rurale viticole dans le Sud de l'Hérault en Occitanie, qui a connu l'époque gallo romaine, étant sur une voie très fréquentée par les romains sur la route de Rome à l'Espagne... qui bénéficie du climat méditerranéen et drainée par des cours d'eau comme l'Hérault, le ruisseau de Souplé, le ruisseau des Prés et d'autres petits cours d'eau qui irriguent les nombreux vignobles du coin. 

 Le village de Castelnau-de-Guers qui surplombe la vallée de l'Hérault est bordé par la Voie Domitienne au Sud, et à l'Est, par le Chemin Poissonnier. La présence humaine est relevée depuis la Préhistoire, des fouilles ont exhumé de nombreuses découvertes archéologiques, comme une tombe étrusque qui remonterait du 6ème siècle avant JC, qui est actuellement exposée dans la salle du Conseil Municipal. L'habitat jusqu'alors disseminé s'est regroupé dès le XIème siècle à l'emplacement actuel du village : la première mention est faite de Castrum Novum en 1069. 

 Blotti aux pieds du Château, ce village a été protégé par une enceinte dont il reste encore quelques vestiges comme la porte Sainte-Anne, la porte Minerve, la Tour de l'Horloge, surmontée par une cloche depuis 1609. Quelques belles maisons au coeur du village avec des fenêtres à meneau et de belles portes. Le Château est d'origine féodale, demeure principale des Barons de Guers. Ce Château aurait été détruit en partie, toujours la folie destructrice des humains, en 1792... il en reste plus que quelques vestiges et une église paroissiale romane. Saint Nicolas de Talpuciac, situé près du chemin Poissonnier est un habitat d'époque Gallo-romaine. Saint Antoine et Saint-Nicolas se trouvent sur le sentier balisé de Saint-Antoine qui permet de découvrir une superbe garrigue et de magnifiques paysages du Midi Occitan.  

 Nous voilà parti pour une petite balade à pied près des vignes et des paysages méditerranéens au beau milieu d'un concert incessant de nos petites cigales, ce qui n'est pas pour nous déplaire, car c'est attaché aux pays méditerranéens, ça sent tout de suite bon les vacances ! D'abord une légère descente dans une végétation luxuriante, il fait déjà très chaud en Juin 2022 dans cette Région, aux environs de 35°, le début de la canicule de l'été 2022 :  

128 

Les vignobles paraissent bien prospères, l'humidité des petits cours d'eau n'étant guère loin : 

129

130

131 

Paysages bien méditerranéens avec les cyprès et les lauriers roses que l'on va voir un peu partout, ils ne sont pas que roses : 

132 

Le 3ème Chemin de ce beau village je suppose : 

133

134

135

136 

La première difficulté pour notre amie Huguette, la doyenne de notre petit groupe...et il fait très chaud, c'est vrai que ça monte un bon petit coup !  

137

138

139 

Rassurez-vous... on ne l'a pas rencontré la mégère ! Fait peut trop chaud ! 

140

141 

Et nous voilà arrivé au coeur du village... c'est beaucoup plus plat ! Ouf ! 

142 

Notre amie Huguette soutenue par l'ami Marek d'origine polonaise et ancien grand rugbyman international chez lui, puis émigré en Bourgogne où il s'est plu et où il est resté : 

143 

Finalement on laisse notre amie auprès de ces charmants messieurs qui laissent passer le temps bien assis sur ce banc en regardant les touriste passer et qui ont l'air bien sympathiques ! Et c'est à l'ombre ! Elle n'a pas dû s'ennuyer ! 

144 

Puis le reste du groupe continue cette gentille petite balade en franchissant l'une des deux portes anciennes pour arriver au coeur du village... en tournant vers cette drôle d'enseigne qui vous invitait à faire une halte culinaire qui promettait un repas peu léger ! Mais... il me semble que c'est en vente : 

145 

Ce n'est peut-être pas un grand village de caractère... mais c'est très agréable à visiter d'autant plus que les touristes ne s'y bousculent pas... et c'est au frais ! 

146 

Tiens un vestige d'une ancienne porte qui a résité au temps qui passe : 

147 

J'ai pourtant prévenu notre amie Danièle que la marche était haute... Mais, ça n'écoute jamais ! Le sympathique Marek aurait pu l'aider quand même ! Que nenni... il va pas faire que ça toute l'après-midi tout de même... Non mais ! Même s'il est très costaud ! 

148 

La Tour de l'Horloge je suppose ! 

149 

J'admire toujours ces gens qui fleurissent leur pas de porte à tout prix, car c'est quand même de l'entretien... et, c'est pas donné les fleurs et les plantes de nos jours... je trouve même qu'ils exagèrent en ce moment, ils nous prennent pour des pigeons ! Et, ils fleurissent nos beaux villages français ! ça devrait être remboursé par l'office du Patrimoine ! 

150

151 

En voilà des vestiges... gallo romains, je pense ! 

152

153  

Et voilà ... la première partie de cette petite ballade à Castelnau-de-Guers dans ce 2ème épisode de notre beau séjour en Occitanie en Juin dernier... la suite dans le N° 3 de cette série !

Ami Gilbert d'Ahuy 

-----------------------------------------------------------------