21 novembre 2022

Balade à Prat de Comte près de Tortosa en Catalogne en Espagne en Octobre 2022 -- III et fin --

 Voilà le 3ème et dernier volet de cette très agréable balade avec une partie de mes amis et amies de notre petit groupe se retrouvant annuellement à La Pineda pour un petit séjour de 15 jours depuis quelques années... vous remarquerez que je fais quasiment toujours partie de ces petites virées à la découverte de quelques beaux villages et paysages près de ce lieu de vacances en Catalogne espagnole. Comme vous le savez, enfin, les habitués de mon blog, je ne tiens pas en place et suis toujours d'accord pour allez me balader, j'ai horreur de la station statique, ce n'est pas du tout mon tempérament, j'ai un besoin énorme de découvrir le Monde où nous vivons, et, rester allongé sur une serviette de plage ou sur une chaise longue pendant des heures, très peu pour moi...j'ai tout de suite des crampes et une envie folle de bouger ! On ne se refait pas, chacun sa façon d'être et de vivre ! La mienne, c'est de m'activer en permanence, tant que je dors pas, il faut bien dormir, je sais, le corps en a besoin, on perd déjà le tiers en moyenne de nos journées à ne rien faire, c'est-à-dire le tiers de notre vie, c'est étonnant n'est-ce pas ? En étant allongé et absent totalement ! Je disais donc ...de m'activer à écrire des poésies, de dessiner ou peindre, de lire, bricoler, nager, grimper, marcher, skier, jouer à la pétanque, rencontrer des amis pour passer des moments conviviaux, jardiner ou tailler des rosiers, arbustes et autres, faire un tour dans mon blog...et aller voir les amis fidèles de ce blog,  pour y laisser un commentaire, et enfin..... à créer le plus possible... Comme dirait mon dernier petit fils Anthony, qui a eu 14 ans la veille de mon anniversaire, que je suis un super actif ! J'y peux rien, c'est dans mes gènes !

 Voici donc la suite et fin de cette belle visite à Prat de Comte dans cette belle Province de Tarragone en Pays catalan espagnol : 

 En passant...car tel est aussi mon caractère assez fort, désolé, je suis né ainsi et je n'y peux rien non plus, dire ce que j'ai sur le coeur en ce moment, au sujet de mon blog, qui un jour, a été ouvert pour déjà rendre service à d'éventuels futurs pèlerins de Compostelle, ce qui explique la présentation de mon blog que l'on ouvre en recherche Google, comme un livre qu'on ouvre à la Première Page... pour leur offrir mon expérience de neuf années où je suis parti sur un long chemin en solitaire...ce qui pourrait leur éviter des tas de galères que j'ai vécues le long de ces longs  chemins, car je suis un homme de partage, je n'y peux rien, c'est aussi ma nature...et maintenant, je suis passé à un blog comme les vôtres, un blog de loisirs et détente ... uniquement pour me détendre, m'instruire, voyager et découvrir le monde, grâce à vos belles photos et reportages, et, en aucune façon, pour d'autres raisons plus ou moins obscures ou autres.  Je signale à certains ou certaines, que je suis automatiquement et régulièrement toutes vos parutions, quand je suis disponible bien sûr et non en absent, en vacances ou en balades... Je dis bienToutes leurs Parutions, nombreuses ou pas... et, que j'aimerais bien avoir une contrepartie à cet effort que je fais... et, si je ne leur plaît pas, ou pour d'autres raisons... qu'ils me le disent gentiment par courrier...j'arrêterais immédiatement leurs Newsletter, afin de ne plus les importuner...et Adios ! Je ne suis pas quelqu'un à vouloir absolument m'imposer, chez qui que ce soit. Croyez-moi, ou pas, c'est pas mon problème... je ne cours pas après un certain nombre d'amis ou d'amies du virtuel... c'est pas du tout mon truc non plus, et je le répète, je trouve que c'est impoli et pas Sympa du tout, de ne pas rendre les visites régulièrement faites à chacune de vos parution et tous les commentaires qu'on laisse inlassablement dans leur site ! C'est assez vexant et lassant ! Ceci dit, que ceux ou celles qui sont toujours fidèles à mon blog, et qui eux ou elles jouent très bien  le jeu du rendu de visites... et que je remercie vivement en passant... me suivent dans ce 3ème et dernier volet de cette série :

Il y a comme ça quelques exposants ça et là dans les ruelles... on peut même déguster quelques boissons, avec modération SVP ! Comme toujours ! C'est bien meilleur pour la santé ! 

341 (2)

342

343

344

345

346 

Et pour ceux qui aiment marcher et randonner... il y a de beaux chemins à suivre tout près, dans un superbe environnement ! Dommage, pour une fois que je ne suis pas en solitaire, j'ai du monde à ramener avec mon véhicule, c'était pourtant bien tentant cette petite butte où l'on doit avoir une vue exceptionnele à 360°... Je suppose même qu'on doit voir la mer, qui est à 40 km à vol d'oiseau...

347

348 

Il y a beaucoup d'amandiers dans cette région, sont-elles bonnes, je ne les ai pas goûtées... ça ne se fait pas... car, si tout le monde le fait... que restera-t-il aux producteurs ? Et de leur travail pour les entretenir ! 

349

350

351 

Voilà le sort aux amants infidèles à leur conjoint !!! En vitrine, sur la place publique !

352

353

354 

Regardez bien ce nuage........ le front, le nez, la bouche, le menton pointu.. et un drôle de chapeau !!! Et vous dites que je ne suis pas observateur !!! 

355

356

357 

On a failli descendre dans la cave... mais, c'était bien trop sombre et on sentait quelques drôles de vapeurs euphorisantes ! On a vite fait demi-tour ! Peut-être à tort...qui sait ? Et on préféré descendre ce bel escalier pour rejoindre nos véhicules, les idées claires et rentrer sagement à la Pineda en prenant un autre itinéraire pour le retour :

358 

Et on a préféré ce bel escalier au soleil pour rejoindre nos véhicules les idées claires et nettes, et rentrer sain et sauf à La Pineda...en prenant un autre itinéraire... pour découvrir d'autres paysages, et, comme on a bien fait de ne pas boire, sans le savoir, en voulant prendre un raccourci, quelle drôle d'idée...on a pris une toute petite route trèèèes étroite, où l'on pouvait à peine se croiser... parfois avec un vide impressionnant et une multitude de petits virages en épingles à cheveux... une bonne cinquantaine, pour passer un col ! J'ai klaxonné à tous les virages avec le trouillomètre à Zéro, la peur au ventre, les fesses serrées... hi hi hi ... Impossible de faire demi-tour.  Ne faites jamais ça en Espagne... rester toujours sur les grandes Nationales ! Et surtout, là je m'adresse aux campings-cars ! On a croisé qu'un véhicule, par chance, sur une ligne droite, j'ai serré mon véhicule le plus possible vers la roche... et me suis arrêté ! Ouf ! Le véhicule est passé à 10 cm de mon rétroviseur que j'avais fermé, et au ralenti...je n'ai pas osé imaginé dans un virage...et pour reculer, faut pas avoir le vertige ! Mais, on a assisté à un spectacle magnifique... Dommage qu'il n'y avait aucun parking sur ce parcours, ni aucun endroit pour s'arrêter quelques instants pour prendre quelques photos ! Elles auraient assez surprenantes ! 

359 

En quittant le village et avant la petite route, j'ai pu m'arrêter vers un petit chemin pour prendre ce joli village vu du bas ; 

360 

Voilà pour aujourd'hui la fin de cette parution... Pour la prochaine, je vais intercaler une parution de ma dernière création entre celles de notre séjour à La Pineda de Salou. Comme je le fais d'habitude, c'est à dire, avec des photos faites au fur et à mesure de son avancement... ceci, à la demande de quelques personnes et de mes petits-enfants, cela peut-être les aidera  à se lancer sur la trace de leur papi, un peu artiste peintre à ses heures... il y en a un d'ailleurs, notre grand Mathias, devenu adulte le 11 Novembre dernier... qui lui, a de la chance...vu qu'il a deux papis qui barbouille des toiles avec de la peinture à l'huile... il ne pourra pas dire qu'il n'avait pas ça dans ses gènes ! Et, qui commence sérieusement à très bien se débrouiller...très fort en Dessin ! 

Ami Gilbert d'Ahuy 

----------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 13:50 - Commentaires [18] - Permalien [#]