15 juin 2013

151 - 18/05/04-Chemin d'Arles-10ème étape -- Saint-Jean-de-la-Blaquière ---- Lodève -- 16 km --

 

numérisation0057 [640x480]P1250638 [1024x768]

P1250656 [1024x768]P1250642 [1024x768]

P1250650 [1024x768]numérisation0058 [640x480]

3) et 4) Plans de l'étape -- 6) Arrivée sur Lodève qu'on aperçoit au loin...

                                                        -----------------------------------------------------------

18/05/04 -- 10 ème étape -- Saint-Jean-de-Blaquière ---- Lodève -- 16 km

  Aujourd'hui petite étape, que 16 bornes! Mais je n'ai pas trop le choix, car j'ai décidé qu'après demain j'irai passer l'Ascension chez ma mère à Béziers où je vais laisser ma tente, accessoires et un pull pour soulager un peu le poids de mon sac à dos, au moins 2 kg ! Je vais d'ailleurs tout au long de mes pérégrinations soulager la lourdeur de ce sac qui nous brise les épaules, pour arriver dans mes derniers départs à être en dessous des 9 kg sans la nourriture et l'eau... Après un bon petit-déjeuner nous quittons le Gîte tous ensemble, tous les quatre, à 7h du mat, il fait toujours très beau et déjà assez chaud, nous faisons un bout de chemin ensemble, ce qui expliquerait le peu de photos prises ce jour-là, pratiquement toute l'étape sur des petites routes désertes. Étape peu fatigante et assez sympathique, pour une fois j'ai accepté de marcher en groupe, mais ça ne va pas durer, Alain et Philippe veulent faire une variante et Jean-Pierre continue avec moi...

 Nous descendons une petite route et juste après avoir pris une photo de Lodève au loin, on voit un chemin très tentant sur la droite où l'on voit le balisage européen des Chemins de St-Jacques, bleu et jaune, on décide tous les deux de le suivre en pensant que c'est un nouveau chemin pour éviter la départementale. C'est un adorable petit chemin qui descend à travers bois, quand tout à coup il débouche dans une clairière marquée " Propriété privée " ! où est plantée une grande yourte mongole ! Quand tout à coup! Nous sommes illuminés par une belle apparition...une fort jolie dame toute blonde avec de très longs cheveux dorés et vêtue comme au moyen-âge, longue robe blanche et ceinture rose, un ange!...serions-nous arrivés au Paradis sans le savoir? à notre insu...et une voix toute douce nous annonce gentiment qu'on s'est planté! Zut alors!...et qu'il faut remonter sur la route...non mais! Alors là...pas d'accord du tout, l'ami Gilbert sent la moutarde lui monter au nez, c'est normal, il est de Dijon, et demande pour quelles raisons il n'y a pas une pancarte à l'entrée du chemin, pourtant balisé Chemin de St-Jacques, prévenant qu'il mène à une Propriété privée ? Voyant que l'orage arrive, la jolie Princesse blonde me fait un très beau sourire en me disant: mais ne vous fâchez-pas Monsieur et elle nous oriente vers une petite route non loin de là, qui nous mènera tout droit à Lodève! Bizarre cette histoire! 

 Effectivement, nous arrivons au Centre-Ville peu de temps après, vers les 11h30. On boit un coup dans un Bar, on a le temps, on a rendez-vous au Cinéma Lutéva à 14h, pour le Gîte du Domaine de Campeyroux à 3 km de là, mais sur le chemin du lendemain, j'avais retenu la veille pour nous deux, les deux autres compères voulaient dormir dans un Hôtel...c'est leur droit, chacun doit vivre selon sa bourse, même si je ne suis pas radin de nature, de longs voyages à pied sur plusieurs semaines peuvent coûter assez chers, si on se laisse tenter trop souvent par le confort douillet d'une chambre d'hôtel, et personnellement, je préfère l'Aventure de l'inconfort des Gîtes et Albergues, soit gratuits, soit contre une petite participation, où les soirées sont parfois inoubliables...et de se laisser tenter de temps à autre par un bon petit repas bien consistant...ce qui change un peu de notre pitance pérégrine habituelle. C'est ce que nous faisons d'ailleurs avec l'ami Jean-Pierre, après avoir bu notre bière, nous trouvons rapidement un petit Resto fort sympathique pour manger dehors sur une jolie Place, avec un Menu à 9€ tout compris, en entrée, je prends une soupe marocaine et Jean-Pierre une salade exotique, puis c'est un couscous royal pour tous les deux, absolument délicieux...elle est pas belle la vie? À 14h, nous sommes devant le Cinéma où un vieux monsieur charmant nous emmène directement au Gîte en voiture... En fait, c'est un Centre de vacances avec plusieurs chambres, une superbe cuisine au bas où nous passons une soirée géniale tous les deux. On avait pris soin de faire nos courses en arrivant à Lodève, comme il était conseillé sur le Guide, nous avions finalement fait un bon choix en réservant ce Gîte.

 Hébergements: En 2004, ce Gîte était accessible aux pèlerins, à vérifier, je vous donne ses coordonnées:

-- Gîte du Domaine de Campeyroux ( 3 km de Lodève sur le Chemin ) -- 13 places -- 7 chambres -- 10€ -- avec une très belle cuisine, mais n'oubliez-pas de faire vos courses en arrivant à Lodève -- Tél: 04 67 44 19 07 pour réserver et en arrivant, s'adresser au Cinéma Lutéva.

-- Hôtel de La Croix blanche - 6 Avenue de Fumel - 36€ la chambre:Tél: 04 67 44 10 87 ou www.hotelcroixblanche.com --- Hôtel du Nord - 18 Bld de la Liberté - 37€  ( Single HS ) : Tél: 04 67 44 10 08 ou www.hotellodeve.com

                                                          -----------------------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 juin 2013

152 - 19/05/04-Chemin d'Arles-11ème étape -- Lodève ---- Bédarieux -- 34 km --

num+®risation0059 [640x480]num+®risation0062 [640x480]

P1250657 [1024x768]numérisation0060 [640x480]

P1250677 [1024x768]numérisation0061 [640x480]

numérisation063b [640x480]numérisation0063 [640x480]

1) Arrivée tout en haut du Col au-dessus de Lodève ( 1h30 de montée ), on aperçoit l'endroit où se trouve le Gîte de Campeyroux à 3 km après Lodève -- 2) Au dernier Col de la journée, cette petite Chapelle toute en pierre où je fais une pause, il fait de plus en plus chaud ce jour-là, c'est la Chapelle St-Amans -- 3) et 5) Plans de l'étape -- 4) La montée du premier Col est très longue sous le cagnard... 6) Les amis Alain et Philippe que je verrai pour la dernière fois, ils vont suivre le GR 653 jusqu'à Lunas ( 27 km ) ou Joncels ( 22.5 km ), je n'ai pas su... -- 7) Ma mère à Béziers où elle vivait cette année-là et où je vais faire étape ce soir et une pause le Jeudi de l'Ascencion et où je vais laisser ma tente et un pull... -- 8) L'arrivée à Bédarieux le long d'un chemin délicieusement ombragé et frais et le long des cascades de l'Orb. 

                                                 ----------------------------------------------------------

   Aujourd'hui les étapes préconisées dans les Guides sont: soit Joncels à 22.5 km où il y a un Gîte-Auberge " Les Issiates " qui serait le top du top pour les pèlerins, où Lunas 7 km plus loin où les hébergements sont plutôt rares. De mon côté, j'ai choisi de quitter le GR 653 en haut du Col, pour continuer sur le GR 7 et rejoindre Bédarieux ( 34 km ) où là, je prendrai soit un Bus, soit le train, pour aller à Béziers passer le Jeudi de l'Ascension chez ma mère, qui vivait encore là en 2004, dans la Résidence des Poètes, juste en face de la Gare de Béziers, et pour me délester de ma tente, de quelques bricoles et un pull, au moins 2.5 kg en moins sur les épaules, ouf!  Vendredi matin, je reprendrai le train pour revenir à Bédarieux où je retrouverai le Chemin à Saint-Gervais-sur-Mare par des petites routes...

  Hier soir avec Jean-Pierre de Le Pontet, un homme très discret et très cultivé, nous passons une super soirée tous les deux, seuls dans ce grand Gîte très agréable, un havre de paix, au beau milieu de la nature, nous partageons notre repas avec les courses achetées la veille en arrivant à Lodève, il n'y a absolument rien à côté de ce Gîte, le Menu: un délicieux minestrone et pâtes bolognaises, à midi à Lodève, c'était un repas marocain, et ce soir au Gîte: Domaine de Campeyroux, un repas italien...puis après avoir traîné ensemble dans le salon à parler de littérature et de grands auteurs de notre jeunesse, nous nous séparons avec une bonne poignée de main, nous avions pris des chambres à l'opposé, car vu ma grande étape du lendemain, plus de trente bornes, j'avais l'intention de me lever très tôt, alors que Jean-Pierre pensait s'arrêter à Joncels (22.5 km) et de ce fait, pouvait se lever un peu plus tard...encore une bien agréable rencontre humaine sur un Chemin de Compostelle.

    Je me lève donc à 5h30, très discrètement, déjeune copieusement et je décolle à 6h30 tranquillement. C'est très bien balisé, je retrouve rapidement le GR 653 et j'attaque cette assez longue montée du Col, à la fraîche, qui néanmoins est superbe et très fleurie, aucuns arbres, donc une vue magnifique. Arrivé pratiquement tout en haut, je m'arrête faire une bonne petite pause, et au moment où je viens de prendre une photo juste avant de partir, j'entends brusquement derrière moi: vos papiers SVP ! Surpris, je me retourne, et je vois les amis Michel le toulousain, et Alain le lillois, que je ne pensais plus revoir! Ils ont dormi dans un Hôtel à Lodève, ils sont tous les deux rouges comme des écrevisses et en nage, bien sûr, ils ont attaqué le Col bien plus tard que moi, et n'ont pas la chance d'avoir mon grand parapluie-parasol...ils s'arrêtent eux aussi dans cet endroit, pour une pause, je les laisse donc, et continue l'ascension. Ils me retrouvent au sommet de ce Col, 30' plus-tard, entrain de finir mon frugal repas sous mon parasol. Après les avoir pris en photo, avec leur permission, je leur sers la main pour la dernière fois, nos chemins vont se séparer, ils ont l'intention d'aller jusqu'à Lunas et moi je descends sur Bédarieux. Adios amigos pérégrinos! La descente est très agréable le long du GR 7, malgré un cagnard terrible, plus de 35° c'est sûr. J'arrive en Gare de Bédarieux à 15h, il y a un train à 16 h30, qui aura près d'une heure de retard, et vers 18h, en Gare de Béziers, où je prends un billet de retour à Bédarieux pour Vendredi matin à 8h07, puis je monte chez ma mère dans la Résidence des Poètes, juste en face de la Gare.

  Hébergements: 

Comme j'ai quitté momentanément le Chemin et le GR 653 ce jour-là, je ne suis donc pas passé dans les villages-étapes du Chemin...néanmoins, je peux vous donner quelques indications que j'avais notées sur mon carnet:

Joncels: Gîte-Auberge Les Issiates, qui serait le top des tops comme Gîte de pèlerins et randonneurs -- Alain et Giédre Ivinskas -- Tél: 04 67 23 87 32 et  Gîte étape Les 3 Granges - M.Cayssiols au 04 67 23 89 89 --

Lunas: 5 km après Lunas, sur les hauteurs, Gîte étape Le Hameau de Briandes - M.Tharaud au 04 67 23 73 91

Bédarieux: Hôtel de l'Orb dont je n'ai pas de coordonnées, voir le Web ou les Guides ou le Miam-miam dodo.

                                                                 --------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 juin 2013

153 - 21/05/04-Chemin d'Arles-12ème étape -- Bédarieux ---- Saint-Gervais-sur-Mare -- 16 km --

numérisation0064 [640x480]numérisation0065 [640x480]

P1250686 [1024x768]numérisation0066 [640x480]

P1250680 [1024x768]numérisation0067 [640x480]

P1250681 [1024x768]numérisation0068 [640x480]

1) et 2) En arrivant sur St-Gervais-sur-Mare, cette fois le Chemin avance dans des petits Massifs montagneux -- 3) et 5) Plans de l'étape de Bédarieux à St-Gervais-sur-Mare -- 4) Vue sur St-Gervais en arrivant par la D 13 -- 6) Gîte d'étape Le Cairn à Nébuzon ( 1 km en entrant sur la gauche de St-Gervais ) -- 8) Compeyre, juste en face du Gîte le Cairn où il faudra grimper le lendemain et où l'on retrouve le Chemin...

                                                                       -------------------------------------------------------

21/05/04 -- 12 ème étape -- Bédarieux --- Saint-Gervais-sur-Mare -- 16 km -- ( 8 ème étape depuis Arles )

  Très agréable journée à Béziers où j'ai retrouvé ma mère dans la Résidence des Poètes, juste en face de la Gare. Inutile de vous dire que ma mère avait préparé de quoi remplumer son aventurier-pèlerin: la veille en arrivant: une excellente frita ( poivrons frit, tomate et ail, sel et poivre...) avec de délicieuses côtelettes d'agneau, un riz au lait aux raisins de Corinthe, avec zestes d'orange et saupoudré de chocolat, mon petit péché mignon, un délice royal dont ma mère avait le secret, et le jour de l'Ascension, un Couscous Royal poulet-mouton, légumes et pois-chiches, aussi bien que là-bas dis! Mon frère ! Popopo! à faire pleurer un bédouin du désert...et comme dessert: une boite entière de pâtisserie arabe...avec surtout des " zebélias rouges au miel "...mon régal! J'ai dû reprendre au moins 2 kg ce jour-là! Le jour de l'Ascension, nous avons été tous les deux au Vieux Cimetière de Béziers, où est enterré Joseph, son 2ème époux et par le fait, mon beau-père, puis elle m'a emmené au Centre historique de Béziers, boire un coup sur une terrasse de Bar, le long des ramblas... Sur cette terrasse, j'ai dû passer pour son frère, ma mère ne faisait pas du tout son âge, à peine 20 ans d'écart, et moi avec ma gueule de vieux métèque hispanique,  avec ma vieille barbe hirsute poivre et sel, et mon vieux galurin noir défraîchi, et la fatigue de ces onze premières étapes sous un soleil de plomb... Cette journée de pause chez ma mère m'a fait le plus grand bien.

  Ce matin, comme prévu, je descends en gare et prends mon train à 8h07, le premier pour Bédarieux, où je reprends la marche à 8h45. Il faut savoir que sur ce Chemin d'Arles, qu'à partir de St-Guilhem-le-Désert, fini les étapes toutes plates de la Camargue et l'arrivée sur Montpellier,  cette fois on est dans une Région assez montagneuse et accidentée du haut-Hérault, et comme j'ai décidé de rejoindre Saint-Gervais-sur-Mare par des petites routes, environ 16 kilomètres, qui ne seront pas de tout repos. En effet, dès que je quitte la Gare de Bédarieux, je monte un petit chemin goudronné qui grimpe terriblement, et cela pendant 1 heure, belle remise en forme! Puis au-dessus, un peu de plat, au milieu de jolies collines verdoyantes, le temps est couvert ce matin et pluvieux. Dommage pour les photos, car le coin est magnifique, de gros rochers émergent de temps en temps, malgré tout, j'ai pris 2 ou 3 photos, qui ont été complètement ratées, il faisait trop sombre et c'était un argentique en ce temps-là...

 Après une petite pause café tiré de mon thermos, quelques biscuits et une orange, le temps se gâte et arrive de bonnes averses. Tout à coup un automobiliste s'arrête, c'est un jeune, fort sympathique, il me demande où je vais, et quand je lui annonce que je compte faire étape à St-Gervais, il me donne la direction du GR 7, que je devrai descendre jusqu'à la Départementale D13, et là de tourner vers l'Ouest jusqu'à St-Gervais...Ouf! C'était providentiel, car j'allais sûrement rater ce GR 7. Après un chemin très agréable, j'arrive sur la D13, où brusquement une belle éclaircie arrive.    Je vous donne l'itinéraire, au cas où vous désiriez faire étape à Bédarieux: derrière la Gare, prendre le chemin qui mène à Villemagne-L'Argentière, puis arrivé là, prendre la Départementale D 922 jusqu'au Pic du Diable, où l'on retrouve le GR 7, qui vous mènera tout droit sur la D 13, et là partir en direction de l'Ouest jusqu'à St-Gervais. Je suis arrivé à St-Gervais-sur-Mare avec le retour d'un beau ciel bleu, un peu voilé, et la chaleur en même temps.  Je vais directement à l'Office du Tourisme, où je suis accueilli par deux jeunes filles ravissantes et charmantes, elles me réservent un Gîte chez l'habitant à Murat-sur-Vèbre pour demain soir, chez les Razimbaud, bien heureusement, car mon portable ne passe pas dans cette Région montagneuse. Après une bonne petite bière pression sur une Terrasse, je me dirige vers le Gîte du Nébuzon à un petit kilomètre de là, en arrivant sur St-Gervais, c'est sur la gauche, où j'avais réservé la veille depuis Béziers. Ce Gîte est très accueillant, on peut y manger le soir en le commandant à l'arrivée. L'Hôtesse de ces lieux, bien aimable, nous donne un raccourci pour rejoindre le Chemain le lendemain, mais Attention! Il faut passer un petit torrent sur des grosses pierres, à ne pas prendre par temps de pluie.

 Hébergements:

-- Gîte Communal " Logis Verts " s'adresser à la Mairie au 04 67 23 60 65 ( Sauf le WE , au 06 84 82 33 51 )

-- Chez Camille: HR : 04 67 23 07 22 ( Accueil de très bonne qualité ) 

-- Refuge le Cairn à Nébuzon au 04 67 23 69 26 ou 06 76 50 02 86, avec possibilité de demi-pension, très correct et Gîte très calme et agréable, mais à 1 km du Centre, ce n'est que 10 mn de marche, parfait pour une mise en forme le lendemain car l'ascencion jusqu'au Cap de Faulat ( 1081 m ) est assez longue... mais possibilité d'un raccourci par beau temps pour le lendemain en étant extrêmement prudent.

-- Office du Tourisme: 04 67 23 68 68

                                                  -------------------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juin 2013

154 - 22/05/04-Chemin d'Arles-13 ème étape -- Saint-Gervais-sur-Mare ---- Murat-sur-Vèbre -- 28 km --

numérisation0068 [640x480]numérisation0069 [640x480]

P1250687 [1024x768]numérisation0070 [640x480]

P1250690 [1024x768]numérisation0071 [640x480]

1) Il me semble que c'est Compeyn juste au-dessus de St-Gervais-sur-Mare -- 2) et 4) Dans la montée du Col juste avant Ginestet, le rocher où se trouve Notre-Dame de St-Eutrop, une variante y mène, mais c'est au moins 1h de marche AR et au moins 4 bornes en plus dans votre étape...le point de vue est splendide, paraît-il, pour les plus courageux! Le temps de faire une petite pause, le soleil est venu illuminer ce Rocher.-- 3) et 5) Plans de l'étape du jour -- 6) Nous somme à 950 m et un cerisier en fleurs un 22 Mai! L'arrivée au Col ( 1081 m ) n'est plus bien loin...

                                                      ----------------------------------------------------

 Hier soir repas sommaire mais très correct au Gîte Le Cairn, salade de carottes, tomates fraîches du jardin et concombre ( plein de sels minéraux et vitamines ), puis purée de châtaignes ( j'adore!) et saucisses, fromage et portion de tarte aux cerises, tout ce qu'il faut pour des pèlerins affamés ( Wat else? )...dans une ambiance d'abord très feutrée, deux pèlerins français pas très causants et une jeune espagnole d'une trentaine d'années parlant très bien le français, elle travaille dans un Agence de Voyages à la Corogne. On sympathise très vite, elle s'appelle Alexandra ( Prénom imprononçable pour nous les français: Alechrranndlrra ! J'essaye de placer mes premiers mots et premières phrases en espagnol appris l'an dernier sur le Chemin des français...elle rigole, et me dit que j'ai un bel accent du Sud de l'Espagne! C'est normal, mon grand-père maternel était d'origine espagnole, de Llorca, dans la Province de Murcia...ça doit être dans les gènes...va savoir?

 Ce matin au petit-déjeuner, la dame du Gîte nous indique un raccourci pour rejoindre le Chemin en évitant le centre de St-Gervais, en passant un petit torrent non lopin de là, sur des grosses pierres, où j'ai bien failli y aller dans la baille...malgré mon bâton et mon grand parapluie me servant de deuxième canne, les rochers plats et moussus sont très glissants...je me retrouve assis sur un beau rocher sec et plat, ouf! Tout en rigolant vert je passe indemne de l'autre côté...par contre, j'ai su plus tard, qu'un des deux pèlerins français s'est retrouvé dans l'eau jusqu'à hauteur des genoux...Alors, à mon avis, 1 petit kilomètre en plus, c'est rien du tout pour un pèlerin, à peine 10'...mieux vaut retrouver le Camino au Centre du pays, d'autant plus que ce n'est pas si simple au-dessus et ce sera une bonne mise en jambes, car dès la sortie de St-Gervais, attendez-vous à une longue ascension. En effet, depuis les 330 m au pays, la montée dure 5 à 6h jusqu'au Col, à 1081m! Heureusement ce jour-là, pour moi, il ne faisait pas trop chaud le long d'un magnifique torrent. Au fait! Si vous êtes en super forme, dans ce coin-là, il y a une variante hors-chemin qui vous mènera jusqu'en haut du rocher, où se trouve Notre-Dame de Saint-Eutrope, mais ça grimpe un sacré coup et pour 1 heure  de marche et au moins 4 km AR...par contre, il y a une sacrée vue tout au-dessus, pour la récompense! 

 Et comme toujours, tout en haut du Col la récompense est là, c'est splendide! Cela ressemble un peu à notre Jura. Nous sommes passés des Massifs des Monts d'Orb, vers Lodève et Bédarieux, aux Monts de Lacaune. Pendant une pause, mon portable passe, j'en profite pour joindre l'Office du Tourisme de La Salvetat sur Agout,  pour réserver dans le Gîte Communal, j'ai de la chance, un petit groupe de randonneurs venait juste d'annuler, il n'y a que 6 lits dans ce Gîte, mais on peut éventuellement dormir au sol dans un couloir... En arrivant à Murat-sur-Vèbre je me dirige chez la famille Razimbaud où j'avais réservé, la dame m'attendait sagement, elle me montre la chambre, la douche et une grande véranda où je peux faire de la cuisine et étendre mon linge, puis comme il y a une exposition Saint-Jacques à la Mairie, où elle participe, elle s'en va et me laisse tout seul comme un grand garçon, que je suis, en me disant que qu'une personne viendra après son travail, pour me permettre d'aller visiter cette expo! Quelle confiance...adorables et passionnés de Saint-Jacques toute cette famille super sympa. Il y a des photos de Compostelle partout dans la maison, un vrai Musée! Comme j'ai très faim, je me sors de mon sac à dos mes radis, une petite boîte de sardines à la Catalane et m'avale la boîte de cassoulet que je trimbale depuis 2 jours... Quel festin royal...puis une jeune et jolie dame arrive et je peux ainsi me rendre en ville et à l'Expo. J'ai passé une excellente nuit chez les Razimbaud...

 Hébergements: 

-- Famille Èmile Razimbaud, Rue Lauzé à l'entrée du pays sur la gauche, pas de repas mais possibilité de se faire de la cuisine sous une grande véranda, famille d'accueil aux pèlerins munis d'une crédential -- tél: 05 63 37 19 48 et HR au N° 05 63 37 43 84 

-- Gîte Communal très sommaire -- joindre la Mairie au 05 63 37 41 16 et WE: 05 63 37 43 84 -- 6€ et 8 lits.

-- Hôtel-Restaurant Durand -- Tél: 05 63 37 41 91

                                              ---------------------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 juin 2013

155 - 23/05/04-Chemin d'Arles-14ème étape -- Murat-sur-Vèbre ---- La Salvetat-sur-Agout -- 21 km --

numérisation0073 [640x480]numérisation0072 [640x480]

P1250691 [1024x768]numérisation0074 [640x480]

P1250692 [1024x768]numérisation0075 [640x480] [800x600]

P1250694 [1024x768]numérisation0076 [640x480]

numérisation0077 [640x480]numérisation0082 [640x480]

numérisation0078 [640x480]numérisation0079 [640x480]numérisation0080 [640x480]

  1) 4) et 6) Pause repas et sèchage du linge sur mon étendoir-parasol au bord du Lac du Lauzas ou Laouzas, c'est comme vous voulez, où Alexandre, l'un des deux pèlerins français qui en me voyant installé ainsi me dit: Tiens! Voilà l'ami Gilbert, le bien-heureux! Et le professionnel du Chemin... -- 2) Le Chemin aujourd'hui est jalonné de ces jolies croix en fer, avec au coeur, une coquille Saint-Jacques. Bravo les Artistes et les Amis du Chemin de Saint-Jacques de cette Région. -- 3) et 5) Plans de l'étape -- 7) Plan de La Salvetat-sur-Agout -- 8) et 9) Le Pont de St-Etienne de Cavail sur l'Agout, en arrivant au bas de La Salvetat-sur-Agout. -- 10) On boit un coup sur une terrasse de Bar avec Alexandre à droite, Rémy à gauche et Alexandra l'espagnole de La Corogne, tout à l'Ouest de l'Espagne, qui fait les Chemins de Compostelle depuis 1991, les premières fois avec ses parents, et qui parle 3 langues étrangères: l'anglais, le français et l'italien !!! Travaille bien sûr dans une Agence de Voyages...Alors! Si vous aimez les Voyages les jeunes, qu'attendez-vous pour vous lancer dans l'étude des langues étrangères? Vous aurez toujours un débouché...même dans de nombreuses grosses Entreprises... -- 11) Vue depuis le Bar, sur l'Agout -- 12) On voit mon linge en train de sècher à la fenêtre de ma chambre personnelle où je suis seul de ce super Gîte Communal...Merci beaucoup à la Commune de La Salvetat! 13) L'Eglise, qu'on a du mal à prendre en photo, c'est souvent le cas, mais pourquoi donc les anciens n'ont-ils pas fait de grandes Places autour de ces Bâtiments ? Quelle idée de construire des habitations si près de ces beaux Monuments historiques...ça m'a toujours un peu choqué quelque-part...

                                                        -------------------------------------------------

23/05/04 -- 14 ème étape --Murat-sur-Vèbre ---- La Salvetat-sur-Agout -- 21 km --

Il va sans dire que depuis St-Guilhem-le-Désert toutes ces étapes ont beaucoup de charme, au beau milieu de beaux petits Massifs très verdoyants, qui culminent au plus haut vers les 1000 mètres environ, quelques petites ascensions assez raides, puis on se retrouve au-dessus sur des plateaux où l'on a de superbes paysages un peu déserts par endroits. On passe du Massif du Haut-Languedoc de St-Guilhem-le-Désert ( L'Escandorgue ), au Massif des Monts d'Orb et à celui de l'Espinouse dans le Parc Régional du Haut-Languedoc, sous les Monts de Lacaune vers La Salvetat-sur-Agout, très jolie Région un peu méconnue, n'hésitez-pas à faire un petit détour si un jour vous êtes en vacances dans le coin.

   Aujourd'hui l'étape est beaucoup plus cool , mis à part une petite montée juste avant la Salvetat-sur-Agout, et une bonne partie le long du Lac de Lauzas ( ou Laouzas ), où j'ai fait une bonne petite pause bronzette, d'autant plus que le temps est revenu au beau fixe, avec un beau ciel bleu azur immaculé, sans le moindre petit nuage et de plus en plus chaud, à nouveau. Je suis rejoint par Alexandre et Didier qui admire mon installation avec mon grand parapluie, qui mer sert de sèche-linge...je les laisse partir, puis décide de quitter cet endroit trop charmant et me plante un peu plus loin à Villelongue où je perds le Chemin, et je me retrouve sur une jolie petite route la D 162, à l'extrémité du Lac, après avoir regardé ma carte IGN, je décide de la suivre jusqu'à La Salvetat-sur-Agout, où elle descend régulièrement, ce qui m'évite la dernière montée du GR 653, je ne l'ai  pas regretté!  Je fais mon repas sur l'herbe au bord d'un petit torrent, dans un endroit bucolique, avec le doux bruit de l'eau qui coule entre les roches et le doux chant d'un gentil petit pinson et où je me fais une petite sieste bien méritée... j'avais tout mon temps! Sur les Chemins de Compostelle, rien ne sert de courir, il faut prendre tout son temps pour savourer la beauté des paysages et des beaux sites des Régions traversées, c'est une philosophie nouvelle, qu'on apprend très vite après des milliers de petits pas journaliers et chargé comme une mule espagnole! C'est pas rien de porter sa petite maison sur le dos...comme un escargot! On va des fois guère plus vite... et alors? Il sera bien temps de trouver une litière pour s'écraser dessus!

 Hébergements:

Une fois de plus, je vous le signale, ce Chemin a été fait en 2004, puis en 2005 depuis Toulouse...les accueils, Gites, Auberges ou Hôtels que je vous donne, ne sont peut-être plus en fonction et avec je suppose d'autres tarifs, il vaut mieux vous fier aux derniers Guides de pèlerin, Miam-miam dodo et autres, et éventuellement, joindre les Offices de Tourisme des villes étapes, en règle générale, ils sont la plupart du temps très aimables et toujours prêts à vous rendre service, parfois même pour vous indiquer les Hébergements les moins chers, quand vous êtes pèlerins.

-- Gîte à l'ancien Presbytère -- que 6 places, dans dans 3 chambres de deux grands lits -- Petite cuisine -- voir avec l'OT -- Tél: 04 67 97 61 47

-- Gîte étape " La Maison du Parc du Haut-Languedoc -- 15 places -- Tél: 04 67 97 02 10

-- Auberge de La Resse à la sortie de la ville -- 35€ avec le petit-dej libre-service ( Tel, voir avec l'OT )

-- Hôtel Le Domaine des Sources -- Prix à partir de 37€ --

-- Auberge de l'Espinouse -- 7 Allée des Frênes -- à partir de 54€ --

                                                              ---------------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 11:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 juin 2013

156 - 24/05/04-Chemin d'Arles-15ème étape -- La Salvetat-sur-Agout ---- Anglès -- 20 km --

numérisation0083 [640x480]numérisation0084 [640x480]

P1250696 [1024x768]numérisation0085 [640x480]

P1250698 [1024x768]numérisation0086 [640x480]

P1250700 [1024x768]numérisation0087 [640x480]

1) La sortie de La Salvetat-sur-Agout sur le pont qui passe au-dessus de l'Agout qui fait le tour de cette très jolie Citée -- 2) 4) 6) et 8) Le Chemin aujourd'hui est jalonné de petits dolmens et sites curieux si vous restez sur le GR 653, car il y a possibilité d'une variante qui longe un petit moment le Lac de la Raviège, pour ceux que ça intéresse, en prenant la petite route D14E et D52... -- 3) Plan de l'étape sur carte IGN ( 100 000ème ) -- 5) Plan d'une partie du Lac de la Raviège, on récupère le GR 653 et le Chemin, en tournant et en remontant la Route qui mène au hameau " Les Crouzettes " sous le Pic de Le Mortie ( 888 m ) où l'on retrouve le GR 653 dans la forêt Dom du Haut Agout, au niveau distance, c'est à peu près équivalent. -- 7) Plan d'Anglès

                                                      -----------------------------------------------------

  Hier après-midi je retrouve par hasard le couple qui m'ont pris en photo entre St-Gilles et Gallargues, que je n'avais pas revus depuis, lui en pleine forme, par contre, Madame, elle se plaint d'une grosse douleur au-dessus du coup de pied et cela me rappelle tout de suite une amie, lors d'une randonnée dans le Vercors, fracture des petits os...je l'invite vivement à arrêter son voyage et d'aller passer une Radio à Castres le lendemain, et il s'est avéré que j'avais raison, donc fin de son voyage, je l'ai su par son mari, qui lui a continué jusqu'à Compostelle...ils dorment dans un Hôtel ce soir-là. Après avoir récupéré la clef du Presbytère, je bois un coup à la terrasse d'un Bar où Alexandra l'espagnole me retrouve attablé, comme elle n'a rien réservé, elle me demande s'il reste une place au Presbytère, pas de problème, il reste encore 2 chambres à deux lits...puis arrivent les deux français, Alexandre et Didier qui viennent s'attabler avec nous, eux avaient réservé leur nuit dans un Hôtel, par contre, nous décidons de nous retrouver au repas du soir dans une Crêperie fort sympathique, non loin de là, où nous avons passé une très belle soirée, qui faisait aussi entrecôte frite pour 10€! Et des crêpes délicieuses...ce n'est pas loin de l'OT. Puis avec Alexandra, nous avons rejoint notre Gîte où nous avons parlé des Chemins de Saint-Jacques en Espagne. C'est elle qui m'a vraiment convaincu de faire celui de La Plata, que j'ai fait en 2006. Ce Camino n'était pas encore pas très connu par les pèlerins français à ce moment-là, il n'y avait d'ailleurs aucun Guide en français sur ce Chemin en 2006. Son voyage s'est arrêté là, à La Salvetat, le lendemain, elle a pris un Bus pour rejoindre Barcelone où elle prendra un avion pour La Corogne... Travail oblige! 

  Ce matin le ciel est à nouveau tout bleu, mais un petit vent frais, ça ne va pas durer, la chaleur va revenir en force très rapidement. Cette étape est superbe, dans des collines verdoyantes et très boisées, dans la forêt Domaniale du Haut-Agout, avec possibilité pour ceux qui aiment randonner au bord des lacs, de faire une variante ( Voir sous les photos au N° 5 ).  Lors de mon étape repas, sur une jolie esplanade bien aménagée, près d'un Gîte ouvert au public, avec une grande table en bois et deux grands bancs, où j'avais coincé mon parasol-parapluie avec le Sac à dos, je vois avec surprise arriver le couple, dont la dame avait mal au-dessus de son pied, en fait j'apprends leurs prénoms ce matin-là: Rémy et Liliane, elle a décidé de tenter encore aujourd'hui de faire cette étape, cela avait l'air d'aller mieux ce matin. En fait, elle prendra un Bus en arrivant à Anglès le soir-même, ce sera bien des fractures des petits os au-dessus du coup de pied. Si ça vous arrive un jour, ce que je ne vous souhaite pas, n'insistez surtout pas, vous risquerez ensuite d'avoir de plus gros problèmes, qui dureront plusieurs Mois... Avant de continuer leur chemin, Rémy et Lilane me prennent en photo, amusés par mon installation avec mon grand parapluie-parasol ( Souvenir d'un drôle de pèlerin un peu original sur les bords, sur un Chemin de Compostelle). À l'arrivée à Anglès, je suis accueilli par une très jolie blonde très charmante, un vrai rayon de soleil! Elle me donne la clef du minuscule petit Gîte de trois lits seulement, où je serai seul cette nuit, le rêve! Un peu de solitude de temps en temps, ça ne fait pas de mal, et au moins,  je pourrai ronfler comme une chaudière, sans gêner personne!

 Hébergements: 

-- Petit Refuge gratuit avec seulement 3 lits -- Douche -- toilettes et petite cuisine -- Réservez à la Mairie quelques jours avant votre arrivée, en donnant un N° de portable, si vous changez d'idée, mieux vaut prévenir, c'est beaucoup plus sympa pour les autres... Tél de la Mairie: 05 63 70 97 19 -- Petit Commerce et Bar au pays --

-- Gîte " Le Reclot " à Bouisset, 9 km après Anglès, sur le Chemin, soit 29 km ce jour-là, mais peut réduire l'étape du lendemain jusqu'à Castres à 28 km au lieu de 35 km,  avec demi-pension, 2 chambres. Coordonnées dans un Guide récent ou le Miam-miam dodo, serait super d'après l'ami Michel d'Auzon.

                                                    ---------------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juin 2013

157 - 25/05/04-Chemin d'Arles-16ème étape -- Anglès ---- Boissezon ( 21 km ) ---- Castres -- 37 km --

numérisation0088 [640x480]numérisation0091 [640x480]numérisation0089 [640x480]

P1250701 [1024x768]numérisation0090 [640x480]

P1250703 [1024x768]numérisation0092 [640x480]

P1250705 [1024x768]numérisation0093 [640x480]

1) Très longue montée d'un petit col, fort heureusement à l'ombre de la jolie forêt Domaniale du Somail -- 2) et 5) Le charmant petit village de Boissezon où il y a un excellent Restaurant -- 3) Tout en haut du Col, on aperçoit au loin la ville de Castres, encore quelques bonnes heures de marche vous attendent... -- 4) et 6) Plan de l'étape jusqu'à Castres. -- 8) Plan de Castres -- 7) et 9) La très jolie Ville de Castres ( Petite Venise du Sud-Ouest ). 

                                                          ---------------------------------------------------

25/05/04 -- 16 ème étape -- Anglès à Boissezon ( 21 km ) ou Castres ( 37 km )

 Depuis la Salvetat-sur-Agout, étape qui me semble incontournable quand-même, vous serez confrontés à un choix journalier, concernant les étapes et cela jusqu'à Toulouse. En effet, selon votre forme physique, selon votre bourse, selon les capacités d'accueils et vos envies personnelles, vous aurez du mal à suivre les topos des Guides. Bien entendu, tout au long de mon Voyage sur le Chemin d'Arles, je vous donne mon topo de mes étapes personnelles... à vous de voir sur place si vous faites ce superbe Chemin de la Via Tolosana. Je n'incite personne à me suivre, je donne seulement quelques tuyaux pour l'évaluation des difficultés en certains endroits, de l'intérêt de certaines étapes, et de raccourcir le voyage éventuellement ( étapes à l'arrivée vers Toulouse , dans les douces collines du Lauraguais ). Et je rappelle à nouveau, que ce n'est que la 12 ème étape depuis Arles, ayant fait personnellement 4 étapes en plus depuis Marseille-L'Estaque.

 Après une soirée et une nuit super calme et reposante dans ma petite solitude retrouvée et dans le minuscule Gîte offert par la Commune d'Anglès, que je remercie au passage, je quitte ce petit Bourg à 7h pour cette longue étape vers Castres très agréable en fait. Il fait encore très beau, mais le vent assez frais est parfois violent, heureusement qu'on est à l'abri de la superbe petite forêt Domaniale de Somail, on est bien pour marcher sur un large chemin mi-herbe, mi-terre et par contre, Surprise! Pour l'ami Gilbert, qui pensait à tort que l'étape aujourd'hui ne ferait que descendre sur la Ville de Castres...Que nenni! ça monte indéfiniment, lentement , mais sûrement! Et comme toujours, une fois arrivé en haut de ce petit Col, on a une vue superbe où l'on aperçoit bien au loin Castres, la petite Venise du Sud-Ouest...et c'est pas fini! Une fois arrivé à Boissezon, on a, à nouveau, une bonne petite Côte qui nous attend!

 Lors d'une petite pause café, je suis rejoint par Alexandre d'Auxerre et son compagnon de route, l'ami Didier, qui a bien du mal à suivre cette force de la nature...c'est bien pour cela que j'ai toujours préféré partir en solitaire sur ces grands Chemins, au moins, je suis sûr de marcher à mon rythme et de faire une pause ou une sieste, quand ça me chante... Puis, dans la descente sur Boissezon, en prenant une photo de ce village, je vois débouler un marathonien du haut du Col, c'est l'ami Rémy. Sa femme, Liliane, ayant arrêté le Chemin, suite aux petites fractures du coup de pied, lui a permis de finir ce voyage. Ainsi libéré, il ira comme ça jusqu'à Compostelle, comme une flèche, avec certainement deux petites ailes sur le dos! On se donne rendez-vous dans le Restaurant de Boissezon où on a la surprise de retrouver les deux autres compères, Didier et Alexandre. Excellent repas dans une chaude ambiance, entre-hommes! Mais, j'avoue que j'ai eu beaucoup de mal à grimper la petite Côte avant Castres...ce soir, je dors chez Anne-Marie et Alain D., des amis de Renée et Paul d'Arles, ils ont téléphoné de mon passage chez eux, des gens absolument accueillants et chaleureux, encore une belle soirée inoubliable, dans mes souvenirs de belles rencontres humaines des Chemins de Compostelle...

 Hébergements: 

 Comme je le dis au début de ce Billet, il y a de nombreuses possibilités pour faire ses étapes depuis La Salvetat-sur-Agout, par exemple au lieu de faire que 21 km pour arriver à Anglès, 8 km plus loin, vous avez paraît-il un Gîte-Etape qui serait super " Le GE Le Reclot " en 1/2 pension. ( je pense que les coordonnées sont données dans les Guides ) à Bouisset ( Hors-Chemin ), voir photo du Plan de l'étape sur carte IGN ci-dessus.

-- à Boissezon: Gîte Communal " Le Saint-Jacques " -- 18 Rue des Filtres -- Tél: +33(0)5 63 50 52 59

-- à Castres : Office du Tourisme -- 2 Place de la République -- Tél: +33(0)5 63 62 63 62

-- Accueil pèlerin: Aux bonnes étoiles -- Tél: +33(0)6 43 88 68 56 -- 34 Rue Maillot -- ou danielsidot@free.fr

-- FJT -- ( Accueil protestant ) -- Auberge de Jeunesse -- Tél: +33(0)5 63 62 58 10 -- 7 Rue Pasteur -- 

-- Hôtel Rivière ** -- Tél: +33(0)5 63 59 04 53 -- 10 Quai Tourcaudière --

-- Chambres d'Hôtes -- Tél: +33(0)5 63 35 60 40 -- 101 Chemin des Fontaines 81100 - Castres.

                                                        ----------------------------------------------- 

Posté par AmiGilbertAhuy à 16:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

26 juin 2013

158 - 26/05/04-Chemin d'Arles-17ème étape -- Castres ---- Dourgne ( Abbaye Ste-Scolastique )-- 23 km --

numérisation0094 [640x480]numérisation0095 [640x480]

P1250706 [1024x768]numérisation0096 [640x480]

P1250710 [1024x768]numérisation0099 [640x480]

 

P1250711 [1024x768]numérisation0098 [640x480]

P1120149 [1024x768]P1120153 [1024x768]

P1120178 [1024x768]P1120184 [1024x768]

1) À la sortie de Castres, ce joli Pont du Chemin de fer au-dessus de l'Agout, en briques roses, d'énormes truites dans cette rivière -- 2) Le village de Navès où je me suis planté royalement ce jour-là, cela m'a valu quelques kilomètres en plus dans cette étape, donc Attention! Après avoir passé la petite rivière du Thoré, le chemin ( GR 653 ) repart brusquement sur la droite pour rejoindre Viviers-les-Montagnes au Sud-ouest. -- 3) et 5) Plans de l'étape de Castres à Dourgne et Revel -- 4) Église St-Jean dans la nature vers Verdalle, le coin est très champêtre et bucolique. -- 6) Le Cloître de l'Abbaye des Soeurs de Ste-Scolastique  -- 9) Le Marché de Revel sur une superbe petite Place -- 10) et 11) Dans la courette du superbe Gîte de Revel -- 12) Repas dans la cuisine du Gîte avec mes amis pèlerins Christine et Bernard Hauguel.

                                                          --------------------------------------------------

26/05/04 17 ème étape -- Castres ---- Dourgne ( Abbaye Ste-Scolastique ) -- 23 km --

Comme je l'ai précisé dans la 16 ème étape, vous aurez à choisir vos étapes pour rejoindre Toulouse, personnellement suite toujours aux conseils de l'amie Renée d'Arles, j'ai préféré faire halte à l'Abbaye Ste-Scolastique près de La Rivière Basse et Dourgne, où j'ai eu droit à une chambre personnelle, une superbe cuisine à la disposition des pèlerins avec tout ce qu'il fallait pour le petit-déjeuner dans le frigo au petit matin ( beurre, confitures, yaourt ), y compris du pain frais sur la table! On ne dort pas dans l'Abbaye, mais en face dans une Annexe, sur le côté droit de la route. L'Abbaye des moines à d'En Calcat serait aussi très accueillante, ainsi que le Gîte des pèlerins à Revel entièrement neuf, mais 16 km plus loin...vous voyez, vous avez le choix!

  Après une très agréable soirée chez les amis Anne-Marie et Alain D. à l'entrée de  Castres, et après une bonne nuit bien reposante, je les quitte ce matin à 7h et m'en vais d'abord faire une petite visite rapide de Castres, jolie petite ville bien agréable, petite Venise provençale, et normalement j'étais parti pour soi-disant une petite étape bien tranquille, et bien pas du tout! D'abord je me plante une première fois et me retrouve devant la Gare, obligé de faire demi-tour, un à deux kilomètres en plus, puis après avoir passé un petit affluent de l'Adour, la petite rivière du Thoré, il me semble, au lieu de tourner à droite, je m'en vais sur la gauche et me retrouve à Navès! Donc, il m'a fallu prendre des petites routes pour rejoindre le GR 653 qui descend à Viviers-les-Montagnes, résultat, encore cinq à six kilomètres en plus et j'ai franchi allègrement les trente bornes ce jour-là! Au lieu des 23 prévus. Bien fait pour moi, je n'étais pas là pour faire du tourisme...Hihihihi...ça fait partie de l'aventure!

  Après avoir traversé Viviers-les-Montagnes, en fait, la Région est très plate, pas de côtes raides qui n'en finissent pas, fort heureusement aujourd'hui avec mes plantages, puis une campagne très paisible et bucolique, je passe devant le cloître des moines de l'Abbaye d'En Calcat et juste avant d'arriver à La Rivière Basse et Dourgne, je découvre le joli Cloître des soeurs de l'Abbaye Sainte-Scolastique, avenue D.Romain Bauquet, où j'avais réservé la veille. J'arrive vers les 15h15 et suis accueilli par Soeur Isabelle-Marie, très sympathique et d'origine espagnole, qui m'emmène en face de l'Abbaye, de l'autre côté de la route, au Gîte Le Gazel, c'est super sympa, chambre personnelle et très belle cuisine à la disposition des voyageurs, le petit-déjeuner est compris dans le prix, très modique ( gros pain de campagne enveloppé dans une serviette propre, café, thé, chocolat, lait et beurre, confitures, île flottante et yaourt à votre disposition ), de ce fait on peut déjeuner très tôt. Après m'être installé dans ma chambre, douche et vêtements propres, je fonce assister à l'office du soir dans l'Abbaye, où j'assiste émerveillé à des chants liturgiques de nombreuses soeurs d'une très haute qualité, j'en avais des frissons, tant c'était beau et émouvant...ça aussi, ça fait partie de cette belle Aventure!

Posté par AmiGilbertAhuy à 18:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 juin 2013

159 - 27/05/04-Chemin d'Arles-18ème étape -- Dourgne ( Abbaye Scolastique ) ---- Les Cassés ( La Passeur-elle ) -- 33 km --

P1120151 [1024x768]P1120139 [1024x768]

P1250715 [1024x768]P1120137 [1024x768]

 

P1250716 [1024x768]P1120114 [1024x768]

P1250717 [1024x768]P1120117 [1024x768]

P1120136 [1024x768]P1120133 [1024x768]

P1120131 [1024x768]P1120123 [1024x768]

P1120132 [1024x768]P1120111 [1024x768]

P1120102 [1024x768]P1120140 [1024x768]

P1120094 [1024x768]P1120097 [1024x768]

numérisation0100 [640x480]P1120095 [1024x768]

1) Place du Marché ou Place Centrale de Revel -- 3) 5) et 7) Plans de Dourgne aux Cassés et Montferrand -- 2) 4) 6) 8) et de 9) à 15) Le long du petit Canal de la Rigole, de Revel au village " Les Cassés " -- 16) à 18) Cette merveilleuse petite halte dans un havre de paix: La Passeur-elle aux Cassés -- 19) L'ami Gilbert avec l'hôtesse cde ces lieux: l'amie Christiane Lambin -- 20) Une fleur parmi les roses... Merci de ton chaleureux accueil chère amie Christiane.

                                                       ----------------------------------------------------------

27/05/04 -- 18 ème étape -- Dourgne ( Abbaye Scolastique ) ---- Les Cassés ( La Passeur-elle ) -- 33 km --

  Toujours avec les renseignements que m'ont donné Renée et Paul d'Arles et trouvant l'étape jusqu'à Revel un peu courte, que 17 km, je téléphone à la Passeur-elle au village des Cassés et la dame me dit ok! Il me reste une place pour demain soir...cette fois ça passe à 33 bornes, qui vont se faire très agréablement, le parcours est plat et une bonne partie le long d'un petit canal, la Rigole, et pour couper un peu l'étape, je décide de m'arrêter à Revel pour manger un bout. Je trouve rapidement un petit Resto avec un Menu à 10€50,  avec 3 entrées et 3 plats au choix, fromage ou dessert. Je choisi donc une lotte cuite à la moutarde de Dijon, à l'ancienne, un vrai délice! Après un petite café, je règle cette petite note et je reprends tranquillement mon petit bonhomme de chemin, le long de ce charmant chemin  qui longe ce joli Canal de La Rigole qui serpente délicieusement, sous l'ombre bénie de nombreux petits arbres, tant mieux, car il fait un temps de plus en plus lourd cet après-midi là! Et cela pendant près de quatre heures, un vrai régal! 

 Peu de temps après un joli petit lac où j'ai fait une petite pause boisson, je trouve rapidement une petite route qui grimpe au village des Cassés, à peine 1 petit kilomètre. À cet endroit, je signale à ceux ou celles qui ne feront pas étape à la Passeur-elle aux Cassés, pour rejoindre soit le Col de Naurouze, soit Montferrand, vous allez continuer de rigoler le long de cette petite rigole, un sacré bout de temps, car les virages vont être encore plus accentués que sur la 1ère partie.  Si vous regardez la 5 ème photo ci-dessus, sur la Carte IGN, vous serez vite édifiés, et vous allez tomber à nouveau sur un Canal, le Canal du Midi ( De Riquet ) qui va ainsi jusqu'à Toulouse...ça risque fort de ne plus vous faire rigoler au bout d'un moment, et ça peut devenir barbant! D'autant plus qu'en faisant étape au village des Cassés, vous pourrez faire étape à Baziège, dans le Gîte de l'Association jacquaire de Toulouse, et de là, vous pourrez rejoindre directement Toulouse, ce qui fait gagner une étape, donc, une journée de marche; d'autant plus que du village les Cassés, le chemin qui se fait sur de jolies petites routes au-dessus des belles collines du Lauraguais, avec de magnifiques paysages et vues sur les Pyrénées, en passant par Mourvilles-Hautes, St-Vincent, Trébons-sur-la-Grasse, et juste en-dessous de Mauremont, vous rejoignez le GR 653 qui vous mènera jusqu'à Baziège où éventuellement, vous pourrez aller jusqu'à Toulouse par le Canal du Midi ou grimper à nouveau sur les collines par le GR 653 ( Beaucoup plus long )...à vous de voir, une étape ( et une journée)  de gagnée, c'est toujours bon à prendre!

 Hébergements:

-- À Revel, il y a un Gîte de pèlerins tenu par l'Association " Les amis des chemins de St-Jacques en Occitanie " de la Ville de Toulouse, au 18 Rue G.Sabo, carnet ( Crédential  ou créanciale ) de pèlerin obligatoire, Gîte de 6 places, avec poss. de cuisiner - Nuitée à 15€ - Téleph à l'OT au 05.34.66.67.68 la veille ou directement au Gîte après 15h au 05.34.43.54.16

-- À Baziège, Gîte également tenue par l'Association jacquaire de Toulouse -- 12 places -- poss. de cuisiner -- Nuitée à 15€ -- Réservation la veille au 05.34.66.30.09 après 15 h...

Dans ces 2 Gîtes, il est souhaité de laisser son N° de portable en réservant, et, en cas d'annulation, d'appeler pour annuler sa réservation, et permettre ainsi, la possibilité de laisser sa place à d'autres pèlerins, vu le nombre de places, ce serait sympa pour les autres pèlerins...

-- Au village Les Cassés: Le super Gîte Auberge de La Passeur-elle de l'amie Christiane Lambin avec demi-pension. ( Prix pèlerin muni de crédential -- Tél: 04 68 23 17 71, un peu hors-chemin, mais, de là, vous pourrez gagner une journée de marche...en rejoignant directement Baziège, le lendemain...

-- À Toulouse: Nouvel hébergement plein centre-ville, imm ancien rénové, jardins privatifs, en dortoir de 12 couchages dont un réservé aux femmes, avec sanitaires. Cuisine super bien équipée. Accueil dès 15h. téléphoner pour obtenir le code -- Avec carnet de pèlerin/Crédential, 18€ par pers -- Rue d'Aubusson à Toulouse -- tel: 09.67.33.96.70 -- mail: elgrancamino31@gmail.com 

Besoin d'hospitaliers urgent ( Anciens pèlerins si possible ): Si vous désirez être hospitalier dans les Gîtes de Revel ou Baziège ( Non loin de Toulouse ), envoyez un message à : stjacqhospit.oc@gmail.com 

                                                            ------------------------------------------------------ 

Posté par AmiGilbertAhuy à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juillet 2013

160 - 28/05/04-Chemin d'Arles-19ème étape ( 15 ème depuis Arles ) -- Les Cassés ---- Labastide-Beauvoir -- 19 km --

 

numérisation0105 [640x480]numérisation0103 [640x480]

P1250719 [1024x768]numérisation0104 [640x480]P1250720 [1024x768]numérisation0106 [640x480]

P1250722 [1024x768]numérisation0107 [640x480]

chemin du levant 018 [800x600]chemin du levant 023 [800x600]

P1050405P1050410

P1050413P1050419 

1) et 4) Magnifiques et doux paysages des jolies collines du Lauraguais, juste avant Toulouse la rose, si vous passez par les itinéraires " A " ou " C " ( Voir Plans ci-dessus ), pour rejoindre Baziège par le haut  des collines, et non le long des deux canaux de la Rigole et du Midi, depuis le village Les Cassés et le Gîte de Christiane Lambin " La Passeur-elle, ( Au passage, encore un grand Merci chère amie Christiane, pour tes accueils chaleureux envers les pèlerins de passage chez toi, dans ce havre de paix où règne le silence et la douceur de vivre, oublie chère amie les quelques grincheux qui polluent nos Chemins, en ne pensant qu'à toutes ces belles rencontres humaines venues du monde entier, dans cette petite Tour de Babel à la Passeur-elle ---- 2) L'ancien Moulin à vent de Caunes, à la sortie des Cassés, côté Ouest. 3) et 5) Plans des étapes A,B et C depuis le village des Cassés et depuis Revel jusqu'à Baziège. -- 6) Itinéraire " C " que j'ai pris ce jour-là, on aperçoit au loin le beau village de Labastide-Beauvoir où vivent deux de mes amies du Chemin de St-Jacques: Marie-Thérèse Bérenger, et, Nelly Huon rencontrée sur le Chemin des français en 2003, ( Merci aussi chères amies du Sud-Ouest pour votre gentillesse et vos accueils amicaux et chaleureux ) -- 7) Plan de Baziège où il y a un Gîte tenu par l'Association jacquaire de Toulouse: Les Amis des Chemins de Saint-Jacques en Occitanie ( 107 Avenue de Lavaur - 31500 - Toulouse -- email: " compostelle.toulouse@free.fr " ou Site Web: http://compostelle-toulouse.com -- Présidente de l'Association jacquaire de Toulouse: notre amie Marie-Louise Borel. Association qui recherche souvent des hospitaliers bénévoles pour ces deux Gîtes de Revel et de Baziège, les joindre pour les conditions, en général, avoir fait au moins 1 fois un Chemin de Compostelle et surtout avoir le sens de l'accueil, dans l'Esprit du Chemin de Saint-Jacques ) -- 8) On passe derrière cette ferme, pour arriver chez Marie-Thérèse Bérenger, près de la route et juste avant d'arriver à Labastide-Beauvoir -- 9) et 10) Au-dessus de Baziège sur le GR 653, cette vue superbe sur les belles Pyrénées encore enneigées en Juin, et l'adorable petite chapelle Sainte-Colombe, perdue dans la nature --- 11) 12) 13) et 14) Avec l'amie Marie-Thérèse à Labastide-Beauvoir, dans son joli jardinet où j'ai été accueilli pour la première fois par son mari et son fils, en train d'installer un hamac entre deux arbres...et à 19h pile, en attendant le retour de Marie-Thérèse, j'ai eu droit à un petit apéro inoubliable, jambon et magret fait maison, non entamés! Sous la fraîcheur des arbres du jardin...Merci encore chers amis pour ces merveilleux moments de vie que je ne peux plus oublier...Gilbert d'Ahuy.                                                

                                                          ----------------------------------------------------

28/05/04 --Chemin d'Arles-19ème étape ( 15 ème depuis Arles ) -- Les Cassés ---- Labastide-Beauvoir -- 19 km --

Après une sympathique soirée passée en tête à tête avec l'amie Christiane Lambin, hôtesse du Gîte de La Passeur-elle au village Les Cassés ( Ancien village cathare ), en effet, ce soir-là, un petit groupe de randonneurs qui ont annulé leur réservation ) à la dernière minute, ce n'est pas toujours la joie de tenir un petite Gîte d'accueil ou Auberge privée, dans des pays assez isolés, sans commerces. Ce petit Gîte est très accueillant, tout y est nickel et sent bon le propre, avec un petit jardinet dans une courette intérieure où il fait bon se laisser vivre...c'est là que j'ai appris à connaître l'amie Christiane, très érudite en Histoire et Civilisation humaine, nous avons parlé bien entendu du Pèlerinage de Compostelle, de Rome, de Jérusalem, des Templiers et des Cathares...Christiane a écrit deux petits ouvrages aux éditions les Livres de votre vie: Un pas plus loin et Entre nous ( www.impression-gironde.com ), avec un style tout à fait personnel, très plaisant à lire. Encore un grand Merci chère Christiane pour ta gentillesse et tes accueils chaleureux, dans ce beau Gîte que tu tiens avec beaucoup d'amour...

 Ayant réservé ma nuit chez une amie de Labastide-Beauvoir, l'amie Marie-Thérèse, qui a bien voulu accepter de me recevoir ce soir-là afin de gagner une étape, donc une journée de marche en moins, en passant par Labastide-Beauvoir et Baziège, devant être de retour chez moi avant la fin Mai, pour préparer notre départ en vacances dans une location en Espagne. L'amie Christiane m'a aidé pour faire cette étape, en prenant de toutes petites routes très charmantes et complètement désertes, sur les hauteurs de cette adorable région du Lauraguais. Normalement, le Chemin d'arles depuis Les Cassés, peut continuer par le Canal de La Rigole pour arriver sur le Canal du Midi à " Col de Naurouze " ou bien Montferrand, ensuite il y aura une autre étape à Baziège, soit un total de 47 km, puis une suivante jusqu'à Toulouse...  Mais cela vous fera trois étapes le long de ces canaux, ce qui risque d'être très lassant à la fin et très ennuyeux...alors que vous pouvez depuis La Passeur-elle, au village Les Cassés, rejoindre directement Baziège par le dessus, et là cela ne fait que 23 kilomètres, par de jolies petites routes assez désertes, en passant par le Moulin à vent de Caunes, Mourvilles-Hautes, Lux, St-Vincent, Trébons - sur-la-Grasse et Mauremont où vous retrouverez le GR 653 et Baziège, et avec des vues superbes sur les Pyrénées, et gagner ainsi une étape, donc une journée de marche! Voir itinéraire " C " sur les Plans ci-dessus.

  En remerciement à tous mes amis et amies des Chemins de Saint-Jacques en Occitanie de la Région toulousaine, à tous ceux et celles qui ont fait Compostelle et qui se dévouent depuis plusieurs années pour accueillir des milliers de pèlerins qui passent par Toulouse, surtout par le Chemin d'Arles, en attendant l'arrivée de pèlerins, j'ai écrit un petit texte poétique ( La balade du Lac St-Féréol à Revel ), commencé fin Mai aux Gîte de Revel, et fini le 4 Juin 2010, au Gîte de Baziège, où j'ai été hospitalier dans ces deux Gîtes  durant 15 jours, dont je vous donne la fin: 

Merci l'Occitanie, pour tes doux paysages, --------- Autour de ce beau lac, avec ces petites plages, --------- De Revel à Baziège et au coeur les Cassés, -------- Et tous mes soucis, là-bas, j'ai tout laissés. -------------- Col de Naurouze, Avignonet en Lauraguais, -------- Ces étapes résonnent dans ma tête, cela me plaît; ---- Montgiscard, Labastide-Beauvoir et le Riquet, ----- Tous ces beaux noms que j'ai noté dans mon carnet. -- Merci Marie-Thérèse, Marie-Lou et Lionel, ---------- Et toi Christiane du beau Gîte de la Passeur-elle, ------ Sans vous tous, l'ami Gilbert n'aurait pas vécu, ----- Ces merveilleux moments qui lui ont tellement plus.-- Amis d'Occitanie, Nelly, Pierre et Monique, --------Dont chaque accueil m'a fait vivre des instants magiques, Au fond de mon coeur, reste toujours une musique,- Dans ce Sud-ouest, aux paysages magnifiques...

 Ami Gilbert d'Ahuy

                                          ----------------------------------

Hébergements:

Revel et Bazièges: 2 Gîtes de pèlerins tenus par des hospitaliers bénévoles, anciens pèlerins, de l'Association Jacquaire de Toulouse ( Voir les coordonnées sous les photos )

À Baziège: 1 -- Gîte du Château Lamothe Blandière ( Location Clévacances ) -- Appartement avec 2 chambres avec salon, cuisine équipée et salle de bains, qui serait très bien, paraît-il, et le

2 -- Gîte tenu par l'Association jacquaire des amis de St-Jacques à Toulouse, ce nouveau Gîte remis à neuf est tout contre l'église du village, le GR 653 passe à 10 m, le tarif en 2014 serait de 15€, il a une cuisine toute équipée à la disposition des pèlerins, et le petit-déjeuner est compris dans le tarif.

Au Moulin de Naurouze: La Grange de Naurouze -- pas de repas servis mais on peut y acheter de la nourriture sur place et faire sa cuisine soi-même.

Au village " Les Cassés "  1 km hors chemin, l'adorable Gîte étape de La Passeur-elle de Christiane Lambin -- Tél: +33 (0)4 68 23 17 71, avec demi-pension, tarif pèlerin très raisonnable, et de là on peut rejoindre directement Baziège par les collines, tout en gagnant une étape.

Au village de Labastide-Beauvoir, il y aurait des accueils chez l'habitant, voir les coordonnées dans les derniers Guides de pèlerin parus ou le dernier Miam-miam dodo... et de là aussi, on peut par les collines gagner une journée d'étape.

                                             ---------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]