19 avril 2013

134 - 11/05/09 - Chemin du Levant-28ème étape --Arevalo ---- Ataquines -- 17 km --

P1060615 [800x600]P1060617 [800x600]

P1240777 [1024x768]P1060618 [800x600]

P1240778 [1024x768]P1060620 [800x600]

P1240779 [1024x768]P1060621 [800x600]

P1060622 [800x600]P1060624 [800x600]

P1060626 [800x600]P1060629 [800x600]

1) 2) 4) 6) 8) 9) 10) 11) et 12) Sortie d'Arevalo au petit matin, juste avant l'Aube...c'était très agréable cette couleur jaune des éclairages, vers 6h du mat! -- 3) Plan d'Arevalo à Ataquines -- 5) et 6) Plans d'Ataquines -- dont on a pas besoin à l'arrivée de l'étape, si vous dormez à l'Hostal-Restaurant Los Arcos, super bien, qui se trouve juste en arrivant , au Stop, prendre le chemin à droite...l'Hôtel est très visible.

P1060631 [800x600]P1060633 [800x600]

P1060635 [800x600]P1060637 [800x600]

P1060639 [800x600]P1060640 [800x600]

P1060641 [800x600]P1060643 [800x600]

P1060645 [800x600]P1060647 [800x600]

P1060648 [800x600]P1060649 [800x600]

P1060652 [800x600]P1060653 [800x600]

P1060657 [800x600]P1060659 [800x600]

1) 2) 3) et 4) Palacio de Goda avec toujours un nid de cigogne et sa Plaza Mayor -- 5) Le temps de quitter ce pueblo, je me retourne et je m'aperçois que je viens encore d'échapper à une bonne averse orageuse... -- De 6) à 10 ) L'ancien village en ruines d'Honquilina et comme dit Gérard du Camino, c'est un paysage surréaliste, j'ajouterais: on y ressent comme une profonde tristesse, je me suis assis sur un banc en pierre, quelques minutes, pour fumer un cigarette, et je me suis mis à imaginer la vie dans ce pueblo, avec des gosses qui riaient et courraient dans les rues, de jolies femmes aux jolis yeux de braise discutant entre-elles, et un petit vieux assis à ma place, appuyé sur sa canne, plaisantant avec ces jolies dames...la vie quoi! -- 11) Puis j'ai repris mon chemin au milieu de ces récoltes encore vertes et de jolies collines arrondies dans le lointain... -- 12) Arrivée au Pueblo d'Ataquines -- 13) et 14) Le super Hostal Los Arcos pas cher du tout ( 18€ la nuit ) et bonne nourriture ( Menu à 10€ ) -- Depuis la fenêtre de ma chambre je vois arriver l'ami Jacques Hernandez que j'avais vu pour la 1ère fois à l'Hostal Molina à La Roda et que je n'avais pas revu depuis... et notre amie Yvette Terrien qui m'avait rattrapé juste avant Tolède...en fait, ils ont fait un bout de chemin ensemble...

                                                     ----------------------------------------------------------

11/05/09 -- 28 ème étape -- Arévalo ---- Ataquines -- 17 km --

 Je quitte l''Hostal del Campo vers les 6h, c'est Dimanche matin et les rues sont désertes...hier soir elles étaient plus qu'animées et en partant, surprise! Je vois sur des petites Places moult bouteilles et canettes cassées sur le bitume!  C'est une coutume dans certains endroits en Espagne...alors ne soyez-pas surpris, les agents communaux, souvent des dames...ramassent le verre avec des petites pelles au bout d'un manche et un balai, et mettent tout ça dans des bacs en plastique, je l'avais déjà vu à Valencia en 2008...du moment que c'est une coutume, chaque Pays a le droit de vivre comme il veut! Ce n'est pas mon problème... En quittant cette jolie Ville d'Arevalo par la Calle Real, juste avant l'aube et l'aurore, j'ai adoré cette jolie teinte jaune des éclairages publics donnant à la ville une atmosphère douce et ouatée, voir photos ci-dessus, surtout le Pont au-dessus du Rio Arevalillo...là aussi, même dans ma solitude, j'ai beaucoup aimé la beauté et l'atmosphère bon enfant de cette superbe petite ville d'Arevalo...Souvenirs! Souvenirs...

 Étape un peu courte avec ces 17 km...vous pouvez peut-être pousser jusqu'à Medina del Campo, qui est une plus grande Ville, dans la journée, cela fait 35 bornes.  Je ne sais plus bien pourquoi je ne l'ai pas fait? Peut-être ai-je suivi les conseils de l'ami Gérard du Camino, surtout que je suis parti très tôt! Bon ! Demain sera un autre jour, et vous verrez que je vais faire une étape bien plus longue le lendemain... Mais je ne regrette pas de m'être arrêter à Ataquines, car je vais y passer une merveilleuse soirée, le hasard faisant bien les choses, en effet en retrouvant l'ami Jacques Hernandez et Yvette Terrien dans cet Hôtel-Restaurant de Los Arcos où il y avait un mariage ce soir-là...la mariée était fort belle, comme toujours! Je n'avais pas revu Jacques depuis La Roda...et Yvette depuis Tolède, cela m'a fait du bien de parler en français avec des amis pèlerins... Et ça m'a permis de traîner à Palacios de Goda et surtout, de faire une grande pause dans ce fantastique endroit mystérieux du village en ruines d'Honqilana ( Voir photos )...comme dit si bien Gérard Rousse: Paysage surréaliste! Que vous aurez du mal à voir si vous faites du tourisme en voiture dans cette Région, à moins de vous renseigner à Ataquines et de prendre un chemin de terre...

 Hébergement: 

-- Ne cherchez pas ailleurs: Hostal-Restaurante " Los Arcos " -- Carretera N-VI - Km 141 -- et n'oubliez-pas de téléphoner avant au 983 81 53 50 -- Nuitée 18€ pour 1 pers. Menu à partir de 10€ --

                                                            ------------------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 19:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 avril 2013

135 - 12/05/09 - Chemin du Levant-29ème étape -- Ataquines ---- Nava del Rey -- 33 km --

P1060660 [800x600]P1060662 [800x600]

P1060666 [800x600]P1060668 [800x600]

P1060672 [800x600]P1060669 [800x600]

P1240785 [1024x768]P1060673 [800x600]

P1240786 [1024x768]P1060682 [800x600]

P1240787 [1024x768]P1060688 [800x600]

P1240788 [1024x768]P1060698 [800x600]

P1240789 [1024x768]P1060700 [800x600]

P1060702 [800x600]P1060708 [800x600]

De 1) à 5) Lever du Soleil vers 7h...tout en marchant! Cela fait comme une espèce d'effet ciseaux, à la fois avec les teintes et différents paysages, avec le Soleil qui monte à l'est très rapidement, c'est largement mieux que de rester sur place et de prendre différentes photos, cela augmente l'effet de beauté de notre Astre qui se lève et à qui l'on doit la vie sur notre Planète... -- 6) Les récoltes sont sérieusement arrosées dans cette Région, le Rio Duero n'est pas bien loin... -- 7) Plan d'Ataquines jusqu'à Siete Iglesias de  Trabancos en passant par Medina Del Campo et Nava del Rey -- 8) Petite église de Dueñas de Medina -- 9) et 11)  Plan du Centre de Medina Del Campo -- 10) Ce matin petites averses très fines sans orages, l'Arc-en-ciel augure le retour du beau temps...j'ai essayé d'aller au pied pour trouver un trésor! Que nenni! Plus j'avançais...plus il fuyait dans le lointain ce vilain coquin...Tant pis! Je ne serai jamais riche d'argent, d'or et de bijoux...mais tellement riche de beaux souvenirs...ça vaut mieux que toutes les richesses de ce Monde...on est arrivé du néant, complètement nu...et on repartira dans le néant, de la même façon! -- 12) et 14) N'est-ce pas qu'il est sympa mon grand parapluie! Derrière moi un petit Eden de fleurs champêtres... -- 13) Plan de Medina à Nava Del Rey...cette fois direction plein Ouest... -- 15) Plan de Nava Del Rey où je fais étape ce jour. -- 16) et 17) 3 couleurs différentes de coquelicots! Rose, Violet et Rouge au même endroit! Étonnant, n'est-ce pas ? 18) Arrivée à Medina del Campo, il n'est que 11h ! J'ai marché d'un bon pas ce matin!

P1060712 [800x600]P1060719 [800x600]

P1060720 [800x600]P1060723 [800x600]

P1060724 [800x600]P1060725 [800x600]

P1060727 [800x600]P1060728 [800x600]

P1060730 [800x600]P1060732 [800x600]

 Encore une très jolie ville, Medina del Campo, où l'on peut voir en entrant, l'Ermita de San Roch, qui plaira sans aucun doute à mon ami Michel d'Auzon-Roch pour sa collection, s'il fait un jour ce Camino... ( voir son Site que j'ai mis en lien en Page de garde, superbe collection de Saint-Jacques pèlerin et une autre de Saint-Roch ), on peut voir aussi tout en suivant le balisage du Camino: le Superbe Castillo, avec ses belles tours, l'Ayutamiento ( Mairie ),  avec devant ses curieuses sculptures, et toujours ses galeries marchandes sous arcades à l'ombre et à l'abri des averses... et qui je vois se promenant? Notre amie Yvette, photo 6: veste rouge et cheveux blancs...je la rattrape, elle m'annonce que Jacques et elle font étape à Medina ce soir...de mon côté, je lui dis que je venais de réserver à l'Hôtel Zamora à Nava del Rey...il reste environ 15 bornes à faire...on se retrouvera tous les trois à Toro! 

 

P1060734 [800x600]P1060736 [800x600]

P1060739 [800x600]P1060741 [800x600]

P1060743 [800x600]P1060745 [800x600]

P1060747 [800x600]P1060748 [800x600]

P1060749 [800x600]P1060751 [800x600]

P1060754 [800x600]P1060757 [800x600]

P1060760 [800x600]P1060761 [800x600]

1) Après 1 heure de marche et 5 km de fait, une petite sieste dans les hautes herbes est la bienvenue...Chuttt! -- 2) Avis de recherche...on recherche le ou les propriétaires de ces petits joujoux abandonnés dans la nature! -- De 3) à 9) Vous allez finir par ne plus me croire, mais c'est pourtant la Vérité! Les orages et averses ont fait joujou avec moi pendant plus de 2 heures de marche, et je vous le confirme: mon grand parapluie n'a pas reçu une seule goutte jusqu'à la fin de l'étape, à Nava del Rey, dont les rues étaient trempées !!! Et ce n'est que 10 mn après avoir pris la dernière photo de la fenêtre de ma chambre, que le déluge est revenu... -- 10) Après avoir gravi une petite colline, j'aperçois enfin Nava del Rey qui reçoit une bonne averse... -- De 11) à 13 Nava del Rey -- 14) Photo prise de ma chambre avec vue sur le pueblo et les douces campagnes...10 mn plus tard...Braouuummm! Le déluge pendant 1 heure... Tant mieux pour les récoltes et la nature! L'Hôtel Zamora est très agréable même si je regrette un peu mes nuits à la belle étoile...pour ce beau voyage, cette fois, je crois que c'est cuit! 

                                                        ----------------------------------------------------

12/05/09 -- 29 ème étape -- Ataquines ---- Nava del Rey -- 33 km --

 Normalement le Guide de Gérard du Camino édité en 2008, préconise une étape plus courte et invite de s'arrêter dans la grande et jolie Ville de Medina del Campo, ça fait une étape de 17.9 km... Comme je suis parti très tôt ce matin et que je n'ai pas beaucoup traîné, pour une fois! Je suis arrivé à Medina vers les 11h! Après avoir visité ce très joli Bourg, et après avoir mangé un bout dans un Bar: tapas, tortilla ( omelette ) et une très bonne salade que la patronne m'a préparée vite fait, bien fait...il n'est encore que 13h30, je regarde le Guide de Gérard et vois qu'il y a un petit Hôtel à Nava del Rey ( Hors de question d'imaginer dormir dehors cette nuit, le temps est encore très lourd et très orageux ), j'appelle l'Hôtel Zamora  au 983 07 03, pour demander s'il leur reste une chambre de libre: !No problema Señor! Je lui réserve la chambre ( 18€ ) et je lui dit que je viens à pied de Medina el Campo à 14 km de là...d'abord il me propose de venir me chercher !!! C'est super sympa! Je refuse bien évidemment, étant pèlerin de Santiago, et dans un peu plus de 3h je serai à Nava del Rey...il me fait: avec cette calor! et je vous préviens, ils annoncent de gros orages cet AM dans la Région... Cette fois c'est moi qui dit: ! No problema Señor ! Tengo une grande Paraguas contra las tormentas...( J'ai un grand Parapluie anti-orages )...il se marre un bon coup...et me dit: ! Buen Camino y Hasta luego amigo !

 Après avoir fait le plein d'eau au Bar, un petit café allongé dans le thermos, quelques courses dans une petite Surface, et encore une petite visite du Centre, où j'aperçois tout à coup notre amie Yvette, qui me demande si je vais coucher dehors cette nuit? Holà! Pas question cette nuit, le temps est trop orageux, je viens de réserver une chambre à Nava del Rey et il me reste 14 bornes à faire dans l'après-midi. Avec Jacques, ils ont décidé de dormir à Medina ce soir, pour prendre leur temps de visiter la ville... alors en plaisantant,  je lui dis: dépêchez-vous de le faire, car le déluge arrive bientôt! ( Et 2h après, c'est ce qui est arrivé! ). Je la quitte en lui disant à bientôt, peut-être...on s'est retrouvé à Toro et je continue mon Camino en allongeant un peu l'allure, j'ai dit au patron de l'Hôtel que j'arriverai vers 18h! Après une petite heure de marche dans une très jolie campagne un peu vallonnée, il me prend un sacré coup de pompe...je décide alors de faire une petite sieste de 20 mn, en mettant l'alarme de ma montre... et souvent, ça me suffit! Puis un peu requinqué, voilà qu'à nouveau je slalome entre de très grosses averses, mon parapluie en a marre! Il voudrait bien être rincé un p'tit coup, tout de même! J'accélère quand même le pas car les grondements terrifiants et les éclairs effrayants se rapprochent peu à peu... J'arrive à 18h précises à l'Hôtel...le patron est tout étonné de me voir entièrement sec, je lui montre mon beau parapluie, et on rigole un bon coup tous les deux... à peine installé dans ma chambre ( voir la belle vue sur la dernière photo ), qu'un gros Braouummm! au-dessus du pueblo et c'est le déluge pendant une heure...vous avouerez que je n'aurais pas été à mon aise dans la nature cette nuit! 

Hébergements: 

Medina del Campo: Hostal El Orenso et Hôtel Isabel -- 20 Calle Claudio Moyano -- Nuitée 20€ chambre double et 35€ pour 1 personne !  Menu à 8€ et desayuno à 2€. Tél: 983 80 03 41.

-- Hostal la Plaza -- 34

 Nava del Rey: Hôtel Zamora ( super bien ) -- 1 Calle Gonzalez Pisador -- Nuitée 18€  ( 1 pers ) Tél: 983 85 07 03 -- Commerces dans le village.

                                                 --------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 18:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 avril 2013

136 - 13/05/09 - Chemin du Levant-30ème étape -- Nava del Rey ---- Castronuño -- 20 km --

P1060764 [800x600]P1060766 [800x600]

P1060769 [800x600]P1060775 [800x600]

 P1240803 [1024x768]P1060778 [800x600]

P1240799 [1024x768]P1060783 [800x600]

P1240801 [1024x768]P1060784 [800x600]

P1240802 [1024x768]P1060787 [800x600]

P1060791 [800x600]P1060792 [800x600]

1) et 2) Les cadrans solaires du Convento de M.M de Capuchinas de Nava del Rey au petit matin -- 3) et 4) Le pueblo de Nava del Rey qui se réveille par un rayon de soleil -- 5) Le Plan de Siete Iglesias -- 6) Quelle patience pour faire des allers et retours et réaliser ses beaux sillons tout droits... 7) 9) et 11) Plans de Castronuño -- 8) L'ombre du pèlerin et de son grand Parapluie -- 10) Magnifique chemin dans cette jolie campagne -- 12) On aperçoit Siete Iglesias de Trabancos -- 13) Un cycliste arrive derrière moi... 14 ) En fait, c'était l'ami Juan, pèlerin à vélo, qui va jusqu'à Compostelle...on a discuté 10 mn, il m'a demandé si j'avais fait le Chemin de la Plata, il pensait depuis Zamora remonter jusqu'à Astorga, et je l'ai décidé à prendre le Mozarabe par Ourense...pour qu'il évite la cohue du Chemin des français. Puis je l'ai vu partir dans le lointain...!Buen camino amigo Juan!

 

P1060806 [800x600]P1060810 [800x600]

P1060813 [800x600]P1060851 [800x600]

P1060814 [800x600]P1060818 [800x600]

P1060820 [800x600]P1060822 [800x600]

De 1) à 8) J'ai adoré les teintes pastel de cette Région, qui me rappelait des peintures de Corot. -- 3) Grand Merci à tous ces gens bénévoles super sympas, qui nous balisent nos chemins... 8) La fin de mon Voyage approche... Zamora n'est plus bien loin!

 

P1060824 [800x600]P1060826 [800x600]

P1060827 [800x600]P1060838 [800x600]

P1060837 [800x600]P1060840 [800x600]

P1060841 [800x600]P1060843 [800x600]

P1060845 [800x600]P1060847 [800x600]

P1060851 [800x600]P1060854 [800x600]

P1060855 [800x600]P1060857 [800x600]

P1060860 [800x600]P1060863 [800x600]

P1060865 [800x600]P1060868 [800x600]

P1060870 [800x600]P1060872 [800x600]

1) et 2) Siete Iglesias de Trabancos -- 3) Petites épiceries super sympa où on trouve de tout -- De 4) à 6) Les chemins fleuris de cette belle Région, je fais une pause dans un jardin de fleurs champêtres -- De 7) à 9) L'art de s'abriter contre un vent assez frais, grâce à mon grand parapluie pour faire une bonne sieste détente d'une demi-heure...Chuttt! -- 10) Et toujours ce joli balisage dans ce coin, bravo encore à l'Association St-Jacques de cette Région. -- De 11) à 15) À nouveau très jolie étape légèrement vallonnée et fleurie -- 16) Il y a longtemps que le crédit vers une Banque agricole doit être soldé pour cette pauvre petite herse abandonnée...dommage, bien peinte, elle serait jolie dans le jardinet d'un petit pueblo...et lui donnerait ainsi une seconde vie! -- 17) On aperçoit Castronuñio avec l'Embalse de San José, construit en 1941 avec le Rio El Duero -- 18) et 19) un tapis de ces jolies fleurs jaunes -- Très joli pueblo de Castronuño

 

P1060874 [800x600]P1060964 [800x600]

P1060879 [800x600]P1060884 [800x600]

P1060887 [800x600]P1060889 [800x600]

P1060890 [800x600]P1060895 [800x600]

P1060897 [800x600]P1060898 [800x600]

P1060900 [800x600]P1060903 [800x600]

P1060905 [800x600]P1060907 [800x600]

P1060910 [800x600]P1060912 [800x600]

Bien entendu, toute cette série c'est l'adorable pueblo de Castronuñio, étape que je vous invite à faire, ce serait fort dommage de ne faire que passer dans ce trop beau village, où j'ai vécu des moments forts, en admirant la beauté de ces paysages, où pour une fois il y a beaucoup d'eau...la petite église du XIII ème siècle est un petit bijou!

1) et 2) Le Pension-Bar-Restaurant Casa Pepe où j'avais réservé hier au 983 86 61 76, très bon accueil et Prix très raisonnables, 4 Calle Capitan Nolla où il vaut mieux aller en arrivant, ensuite vous pourrez vous régaler vers la petite église de Santa Maria del Castillo où il y a de superbes vues sur l'Embalse... -- De 3) à 8) Adorable petite église de Santa Maria -- De 9) à 14) Je vous laisse admirer... -- 15) Point de vue à ne pas rater -- 16) l'église au soleil couchant.

                                                           ---------------------------------------------------------

13/05/09 - 30 ème étape -- Nava del Rey ---- Castronuño -- 20 km --

 Encore une fois je ne respecte pas les étapes de mon Guide, qui préconise Siete Iglesias jusqu'à Toro ( 30 km ), mais j'ai écouté le patron de l'Hôtel de Nava del Rey, qui lui m'invitait de faire étape à Castronuño, c'est lui qui a téléphoné pour me réserver une chambre à la Pension Casa Pepe (Que j'ai beaucoup apprécié), et finalement, je n'ai pas regretté cette décision, j'ai énormément aimé ce très joli pueblo au-dessus du Barrage-lac: l'Embalse de San José et le Rio Duero et l'adorable petite église de Santa Maria, autrement cela m'aurait fait 40 bornes dans la journée pour atteindre la Ville de Toro, je n'étais plus à une journée près, et je pense que je n'aurais certainement pas autant apprécié la beauté de ce beau parcours... et en fait le lendemain il restait 21 km pour Toro, que j'ai augmenté de quelques kilomètres en faisant une petite variante sur les bords du magnifique Rio Duero pour admirer la nidification curieuse de certaines cigognes au-dessus de la rivière, vous verrez une photo dans le prochain article...

  Aujourd'hui, j'ai à nouveau adoré cette merveilleuse étape dont les paysages très différents et très variés, tout au long de cette marche, dans de jolies collines toutes fleuries de fleurs des champs, au milieu des cultures et aux douces couleurs très pastel des paysages...et sur de beaux chemins sablonneux et aérés, et après une bonne sieste sous un petit pin et à l'abri de mon paravent-parapluie, je suis arrivé tranquillement dans ce joli pueblo de Castronuño, où l'on a un choc! Devant ce magnifique paysage de l'Embalse San José et de l'impressionnant fleuve: le Rio Duero qui nous accompagnera jusqu'à la magnifique ville de Toro, où son excellent et délicieux vin rouge capiteux nous attend! Toro est très célèbre pour son beau vignoble, c'est l'un des meilleurs vins d'Espagne, personnellement je le trouve bien plus doux et moins fort en bouche que le Rioja et autres vins d'Espagne... mais chacun ses goûts, n'est-ce-pas! 

Hébergements: il y a bien une Auberge Municipale mais j'ai préféré ce soir-là un peu plus de confort...

-- Pension-Bar-Restaurant Casa Pepe au 4 Calle Capitan Nolla où vous aurez intérêt à réserver la veille, c'est un petit pays...au Tél: 983 86 61 76

Il y a une Supérette, une Pharmacie et plusieurs Banques au Centre-ville.

                                                              ----------------------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 avril 2013

137 - 14/05/09 - Chemin du Levant-31ème étape -- Castronuño ---- Toro -- 21 km --

P1060919 [800x600]P1060921 [800x600]

P1240818 [1024x768]P1060924 [800x600]

P1240819 [1024x768]P1060929 [800x600]

P1240820 [1024x768]P1060934 [800x600]

P1240821 [1024x768]P1060936 [800x600]

P1240822 [1024x768]P1060938 [800x600]

P1060941 [800x600]P1060942 [800x600]

P1060945 [800x600]P1060948 [800x600]

P1060950 [800x600]P1060952 [800x600]

P1060954 [800x600]P1060960 [800x600]

P1060962 [800x600]P1060964 [800x600]

P1060967 [800x600]P1060965 [800x600]

P1060973 [800x600]P1060982 [800x600]

1) Juste à l'Aube, en contre-jour, ces jolis chevaux -- 2) Cette flèche jaune je l'ai cherchée un peu, vu que le balisage laisse à désirer à la sortie de Castronuño...alors attendez d'abord de voir les chevaux! -- 3) Plan de Castronuño à Toro -- 4) Différentes culture...y compris des vignes...la région agricole doit être assez riche dans ce coin, non loin du Rio Duero -- 5) Plan de Villafranca del Duero -- 6) Petite pause café, c'est le lever du Soleil, une coutume de l'ami Gilbert -- 7) 9) et 11 ) Plan de la ville de Toro -- 8) J'adore cette couleur... toute la colline en est fleurie -- 10) 12) 14) et 16) Arrosage intensif des récoltes, l'eau est certainement pompée dans le Rio Duero... 13) On aperçoit au loin Villafranca del Duero -- 15) Les agriculteurs ne chôment pas dans ce pays, ils étaient au boulot bien avant le lever du soleil... -- 17) Curieuse construction avec des sous-sols dans la terre ! -- 18) Il y a des artistes partout! -- 19) Enfin le village approche -- 20) Des restes d'une fête au pays peut-être? -- 21) et 22) Petit Bar Avenida très familial où j'ai passé un super moment agréable, café con leché et délicieux gâteaux croustillants faits maison...Huuummmm! -- 23) et 24) Le fameux Bar Bravo où l'on mange si bien, seulement c'était un peu trop tôt pour moi, si vous faites étape à Siete Iglesias, cela fera 2h de marche en plus, ou partir un peu plus tard de Castronuño... 24) et 25) La très jolie sortie de Villafranca del Duero.

 

P1060977 [800x600]P1060978 [800x600]

P1060984 [800x600]P1060989 [800x600]

P1060990 [800x600]P1060992 [800x600]

P1060993 [800x600]P1060999 [800x600]

P1070003 [1024x768]P1070007 [1024x768]

P1070015 [1024x768]P1070016 [1024x768]

P1070017 [1024x768]P1070019 [1024x768]

P1070024 [1024x768]P1070030 [1024x768]

1) et 2) À la sortie de Villafranca del Duero -- 3) Les espagnols usent au moins leurs matériels jusqu'au bout...ce tracteur à au moins une cinquantaine d'années...bientôt la retraite? 4) Je peux vous dire que l'arrosage des cultures ça y va dans ce coin...il y a assez d'eau dans le Duero! 5) L'amigo Antonio! Enseignant en retraite qui a un bout de jardin dans le coin, il est descendu de son vélo et m'a accompagné à pied pendant une bonne vingtaine de minutes, j'abiterais à Villafranca, on serait de sacrés copains tout les deux...un homme super sympa! Adios amigo Antonio! -- 6) Tiens! Il y a justement une maison en ruines à retaper...y'a quand-même du boulot! 7) On est pas bien là? Et un fauteuil...juste au soleil levant dans la douceur de ce matin... -- 8) Et des canaux qui m'ont rappelé mon enfance à Tlemcen... dans les années cinquante... -- 9) Un petit détour vers le Rio Duero où j'ai pu admirer cette curieuse nidification des cigognes, elles installent leur nid sur des troncs d'arbres coupés dans l'eau -- 10) Avez-vous remarqué cette étrange forme féminine de ce tronc ? On dirait une sirène qui sort de l'eau et vous appelle... au-dessus, la tête c'est un nid! 11) et 12) Très agréable journée au bord de ces canaux et du Rio Duro, ça change, car l'eau est très absente sur ce Camino du Levant... 13) et 14) On approche de la ville de Toro qu'on aperçoit au loin... 15) et 16)  Tiens! Les amis Jacques et Yvette m'ont retrouvé sur des gros rochers, bien installé pour une pause repas...on s'est donné rendez-vous à Toro et je les vois partir dare-dare d'un bon pas vers la ville...chacun sa méthode de marche, je préfère la mienne, pour être le plus proche de la nature...

 

P1070031 [1024x768]P1070032 [1024x768]

P1070033 [1024x768]P1070037 [1024x768]

P1070038 [1024x768]P1070040 [1024x768]

P1070043 [1024x768]P1070048 [1024x768]

Arrivée au bas de la ville de Toro, en passant le joli petit pont médieval au-dessus du Rio de Duero, et en admirant les jolies falaises presque ocre du bas de cette ville...

 

P1070045 [1024x768]P1070049 [1024x768]

P1070051 [1024x768]P1070052 [1024x768]

P1070053 [1024x768]P1070054 [1024x768]

P1070055 [1024x768]P1240809 [1024x768]

P1240810 [1024x768]P1240811 [1024x768]

P1070056 [1024x768]P1070057 [1024x768]

P1070058 [1024x768]P1070061 [1024x768]

P1070063 [1024x768]P1070064 [1024x768] 

P1070069 [1024x768]P1070065 [1024x768]

Je vous laisse admirer la beauté architecturale et la douceur de vivre de cette jolie petite Ville de Toro, avec ces vieilles maisons à colombages, ces sympathiques ruelles très commerçantes où tout le monde à l'air de se connaître, ça papote un peu partout par petits groupes, on refait le Monde là aussi, ces magasins où l'on vent les vins de TORO... Sur la photo N° 6, on aperçoit un Bar " Mesòn " où j'ai été chercher avec Jacques les clefs de nos chambres, une gentille Señora nous a accompagnés à une autre adresse, non loin de là. Ne partez surtout pas de Toro sans avoir goûter son vin rouge très célèbre, un des meilleurs vins espagnols, vendu au verre dans tous les Bars, c'est là qu'il est le meilleur...pour une fois, laisser un peu tomber la bière, le café con leche ou toute autre boissons...ce serait fort dommage de passer à Toro sans boire au moins un verre de ce délicieux vin rouge très capiteux, que vous pouvez boire debout à l'extérieur, voir la dernière photo, j'ai trouvé cela très amusant, original et très convivial...mais attention! Boire modérément tout de même, en mangeant quelques tapas...Hummmm! Elle est pas belle la vie à Toro!

                                                          --------------------------------------------------------

14/05/09 -- 31 ème étape -- Castronuño ---- Toro -- 21 km --

  Avant-dernière étape de ce beau voyage sur le Chemin du Levant, au départ de Valencia, le beau temps reviens en force au coeur de l'Espagne. Aujourd'hui encore une jolie étape légèrement vallonnée et dont la fin jalonne ce superbe Rio Duero qui est une manne du ciel pour les cultures en tous genres, céréales, vergers et vignobles, notamment dans la Région de cette trop belle petite ville de Toro, là haut sur son promontoire, reposez-vous bien vers le petit pont médiéval qui enjambe le Rio Duero et prenez quelques forces car vous attend un bon raidillon d'au moins 20% pour arriver vers la Plaza de San Augustin et ce trop mignon centre-ville où vous serez surpris de son architecture, ses vieilles maisons à colombages ou avec bow-window ( fenêtre avancée ), ses ruelles très commerçantes où tout le monde à l'air de se connaître et papotent gentiment des derniers faits divers ou du temps qu'il fait! Après avoir eu votre chambre, un brin de toilette, filez-vite vous mêler au milieu de cette population sympathique, remplir votre petit carnet de route sur un joli banc au milieu d'un square, et surtout prendre son temps pour déguster un bon verre du célèbre vin rouge de toro, accompagné de quelques savoureuses tapas... 

 Que ce soit au départ de Siete Iglesias ou de Castronuño, c'est une très agréable étape sur de très beaux chemins champêtres très fleuris de fleurs des champs, puis dès qu'on arrive à Villafranca del Duero, où l'on peut se restaurer et se désaltérer avec une boisson fraîche, le Camino va côtoyer ce majestueux fleuve le Rio Duero, qui est une bénédiction pour les agriculteurs du coin... N'hésitez-pas à quitter un peu le Chemin pour vous en rapprocher, vous serez surpris par la nidification curieuse de ces élégantes cigognes, Reines dans ces Régions, et très protégées par ses habitants...à Toro vous n'aurez aucun mal pour trouver une chambre, il y a au moins une dizaine d'Hôtels, mais si vous êtes comme moi, à la recherche de nuitée très simple et pas trop chère, comme beaucoup de pèlerins ou grands randonneurs au long cours, pensez de réserver à la Pension Meson Zamora, les chambres sont assez simples mais assez confortables, en Mai 2009, 20€ pour une personne et 32€ pour deux personnes...rien à dire, car en plus, on est en plein Centre historique...

 Hébergements: 

-- Pension Meson Zamora -- 25 Calle del Mercado -- nuitée à 20€ pour une pers. et 32€ pour 2 pers. -- Tél:980 69 17 17    -- Hostal Doña Elvira ( 47 Calle Antonio Miguélez -- Tél: 980 69 00 62 ) ---- Hostal La Estaciòn ( Carretera de Estaciòn ) ---- Hostal Juliàn ( 53 Calle Dominicos -- Tél: 980 69 27 45 ) ---- Hostal Castilla ( 19 Plaza de España ) -- Tél: 980 69 03 81 ) -- Hostal Ciudad de Toro ( Po del Canto -- Tél: 980 69 50 81 ) -- Hostal Maria de Molina -- Hostal Zaravencia -- Hostal Juan II -- et peut-être d'autres ouverts depuis Mai 2009...

                                                                   ------------------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 19:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

26 avril 2013

138 - 15/05/09 - Chemin du Levant-32ème étape -- Toro ---- Zamora -- 34 km -- Fin de ce voyage.

P1240836 [1024x768]P1240837 [1024x768]

P1240830 [1024x768]P1240838 [1024x768]

P1240831 [1024x768]P1070072 [1024x768]

P1240833 [1024x768]P1070073 [1024x768]

P1240834 [1024x768]P1070074 [1024x768]

P1240835 [1024x768]P1070075 [1024x768]

P1070076 [1024x768]P1070077 [1024x768]

1) 2) et 4) Villaralbo et le Rio del Duero -- 3) Plan de Toro - Villaralbo à Zamora -- 5) Plan de Toro à Villazan -- 7) Plan de Villaralbo -- 9) et 11) Plan de Zamora -- 6) 8) 10) 12) 13) et 14 ) La grande Ville de Zamora où l'on aperçoit de nombreuses fenêtres en bow-window...

 

P1070078 [1024x768]P1070080 [1024x768]

P1070081 [1024x768]P1070083 [1024x768]

P1070084 [1024x768]P1070086 [1024x768]

P1070087 [1024x768]P1070088 [1024x768]

P1070089 [1024x768]P1070091 [1024x768]

P1070092 [1024x768]P1070093 [1024x768]

1) et 2) Beaucoup de pèlerins au Centre de Zamora, c'est normal, cette Ville est un carrefour de 3 Caminos de Santiago: 1- Le Camino de la Plata qui vient de Séville -- 2 - Le Camino Mozarabe qui vient de Grenade et Cordoue -- 3 - Le Camino de Levante qui vient de Valencia... La 1ère fois que je suis passé à Zamora, c'était un Samedi AM, et j'étais sur le Camino de la Plata, je n'avais pas du tout apprécié cette grande Ville, qui en fait est aussi une très jolie ville... D'une part, je devais être fatigué, car c'était une journée d'une chaleur torride, je ne m'étais pas senti à l'aise au beau milieu de tous ces familles costumées, et j'avais dormi tout au bas de la ville, dans une Auberge de jeunesse, je n'ai donc pas eu le courage de remonter au Centre-ville...cette fois, j'ai beaucoup aimé cette grande Ville très animée... -- De 3) à 6) Admirer la beauté de ces petits immeubles très chics! -- 7) Le chemin de Compostelle est balisé ainsi sur les trottoirs, ce qui évite le fléchage jaune... 8) et 9) Les écoliers vont voir un spectacle de guignols sur la Plaza Mayor -- 10) 11) et 12) La Cathédrale et la Plaza Mayor où j'avais rendez-vous avec Jacques et Yvette à 16h!

 

P1070094 [1024x768]P1070095 [1024x768]

1) Le haut de la superbe Cathédrale que je n'avais même pas vue en 2006 ! 2) Vers des balustrades, on aperçoit le Pont romain par lequel je suis arrivé du Camino de la Plata en Juin 2006...

P1070097 [1024x768]P1070098 [1024x768]

P1070100 [1024x768]P1070102 [1024x768]

P1070103 [1024x768]P1070104 [1024x768]

P1070105 [1024x768]P1070106 [1024x768]

P1070109 [1024x768]P1070110 [1024x768]

P1070111 [1024x768]P1070112 [1024x768]

1) Comme vous pouvez le constater, c'est une grande Ville très animée... 2) Les écoliers sont encore en tenue d'école dans bien des endroits en Espagne, ce que je regrette vivement en France, d'avoir perdu cette coutume, cela éviterait au moins fortunés chez nous d'avoir mal au coeur, en ayant pas les derniers vêtements chics à la mode ou les baskets de telle ou telle marque...les enfants " rois " coûtent chers à leurs parents! et cela doit être dur pour ceux qui n'ont pas les moyens... -- 3) Et voilà le spectacle des guignols...il n'y a pas qu'à Lyon que ça existe! -- 4) et 5) La Pension Bar-Restaurant où j'ai passé la nuit...Franchement, vu les prix de cette Pension, cela convient parfaitement aux pèlerins et routards en tous genres... Ayant convaincu mes amis Jacques et Yvette que j'avais retrouvé sur la Plaza Mayor, ils sont venus manger avec moi dans cette Pension, est-ce pour ce fait? On a été sevi comme des Princes... Jacques avait trouvé une chambre dans un Hôtel et Yvette dans l'Auberge Municipale avec bien de déboires pour avoir la clef ! Je ne les ai plus revus après ce repas, ils ont continué leur voyage jusqu'à Compostelle, pour ma part, ayant déjà fait ce trajet en 2006, j'ai estimé que c'était la fin du Camino du Levant à Zamora. -- De 6) à 12) En allant chercher mon billet de retour à la Station d'Autobus pour rejoindre demain Irun et la France, je me suis aperçu que Zamora était une grande Ville Universitaire...c'est pour cela qu'on voit tant de jeunesse dans les Rues et sur les Plazas...

                                                        -----------------------------------------------------

15/05/09 -- 32 ème étape -- Toro ---- Zamora -- 34 km -- Fin de ce Voyage sur le Camino de Levante

 Personnellement je pense que le Chemin du Levant part de Valencia pour arriver à Zamora, comme j'ai déjà fait le Chemin de la Plata et du Mozarabe ainsi que le Chemin des français, tout comme le Chemin d'Arles qui pour moi s'est terminé à Pampelune, parceque je n'aime pas faire 36 fois les même chemins...Maintenant, je pense également que Gérard du Camino ( Gérard Rousse ) a eu tout à fait raison de continuer ce Chemin par le Mozarabe jusqu'à Santiago de Compostela, tout le monde n'a pas fait celui de la Plata, ni le Mozarabe venant de Cordoue et de Grenade. Il reste donc depuis Villaralbo jusqu'à Santiago, en passant par Ourense, 15 étapes pour un peu plus de 400 bornes qui restent à faire...sur ce merveilleux Chemin Mozarabe, voir mon topo du Camino de la Plata et du Mozarabe ( 2006 ) fait avant le topo du Chemin du Levant sur ce blog, j'ai vraiment adoré cette Région Sud de la Castille, non loin du Nord du Portugal.

  Cette étape aujourd'hui est aussi très agréable malgré sa longueur, en suivant bien les instructions de Gérard Rousse, pour prendre le raccourci qui vous mènera sur le GR 14 et vous évitera d'allonger la sauce, ensuite on retrouvera avec plaisir les méandres du Rio del Duero. Inutile de vous charger avec des courses, car on peut se restaurer pour pas cher à Villalazàn au km 18, ou à Villaralbo, 8 km plus loin...

 Essayer tout de même de partir très tôt le matin en partant au plus tard vers 6h... pour essayer d'arriver pas trop tard à Zamora si vous suivez mes étapes, car cette grande Ville Universitaire vaut vraiment le coup d'être visitée , c'est une ville très animée où il y a beaucoup de jeunesse, et il y a de quoi visiter en parcourant toutes ces jolies rues et ruelles où s'alignent de jolis petits immeubles avec leurs fenêtres " Bow-window ", ainsi que de nombreuses jolies placettes et beaux squares ombragés...sans oublier la grande Plaza Mayor très vivante...j'ai bien aimé également l'architecture de la belle Cathédrale...pour dormir et bien manger, ne chercher pas loin, si par chance il reste une chambre, passez dès votre arrivée au 8 Plaza del Maestro à la Pension-Bar-Restaurant El Jardin où la nuitée est à 15€ et le repas du soir à moins de 10€...c'est une excellente étape pour pèlerins et baroudeurs... ( Ils n'acceptent pas les réservations, donc pas de téléphone, c'est pour cela que je vous invite à partir très tôt le matin, ce jour-là ).

 Hébergements:

-- Auberge Municipale, si l'Ayutamiento est ouverte pour les clefs, sinon, c'est assez galère...

-- Auberge " Albergue Juvenil Doño Urraca -- 7 Calle Villapando -- Tél: 980 51 26 71 -- 15€ -- où j'ai dormi en Juin 2006 quand j'ai fait le Chemin de la Plata...petits désavantages: tout au bas de la Ville et on partage obligatoirement la chambre avec d'autres pèlerins inconnus...

-- La Pensiòn Bar-Restaurant El Jardin -- 8 Plaza del Maestro ( voir photos ci-dessus ), nuitée 15€, essayez d'arriver assez tôt pour avoir une chambre, si c'est complet, ce n'est pas ce qui manque à Zamora...pas de téléphone!

-- La Pensiòn Fernando III -- 3 Plaza Fernando III -- 1er étage.

-- Hostal Residencia La Reina -- 1 Calle La Reina -- 1er étage -- Tél: 980 53 39 39 -- Nuitée 30€ pour 2 pers.

-- Hôtel Trefacio ** -- Centre de Zamora, près de la Plaza Zorrilla -- 33€ pour 2 pers.

                                                            ------------------------------------------------ 

Posté par AmiGilbertAhuy à 16:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 avril 2013

139 - 16/05/2009 - Chemin du Levant -- Retour vers la France --

P1070113 [1024x768]P1070117 [1024x768]

P1070121 [1024x768]P1070126 [1024x768]

P1070130 [1024x768]P1070132 [1024x768]

P1070133 [1024x768]P1070134 [1024x768]

Ayant pris mon billet la veille à la Station Autobus de Zamora, départ 9h du matin, pour une longue journée de voyage, avec une halte dans la grande Ville de Valladolid et un changement de Bus à Burgos, 2h d'attente dans la Station des Bus, puis arrivée à San-Sebastian-Donostia au milieu de l'Après-midi...où de là j'ai dû traverser la ville pour aller prendre un train-omnibus qui rejoint Irun...et là, à pied jusqu'à Hendaye, où j'avais réservé à l'Hôtel Santiago, encore un beau voyage avec une chaleur pas possible! C'est ça l'Aventure!

 

P1070137 [1024x768]P1070141 [1024x768]

P1070138 [1024x768]P1070139 [1024x768]

P1070144 [1024x768]P1070143 [1024x768]

1) En traversant Irun, je tombe sur une manifestation et j'étais obligé de passer dans cette rue! Je n'ai eu aucun problème, les basques ont été très sympas avec moi, il y en a même un qui m'a aidé à passer en me disant: Buen Camino! En arrivant à Hendaye, tout de suite direction de la Gare où j'ai pris mon billet de TGV pour le lendemain matin -- 2) L'Hôtel Restaurant Santiago  ( 29 Rue Santiago à Hendaye - Tél: 05 59 20 00 94 ) où le patron était très heureux de me revoir pour la 7ème fois ! Cette fois il m'avait donné une chambre avec vue sur l'Océan...c'est preuve que j'ai beaucoup apprécié cet Hôtel, et surtout la qualité de ses repas ( Cuisine basque ). --  3) Il m'a demandé de mettre mon feutre noir, juste pour la photo! -- 4) Vue sur l'Océan de ma chambre -- 5) et 6) Dans le TGV, pas de restaurant ce jour-là à cause d'une grève des employés du Restaurant, je n'avais rien acheté à manger...par contre, la SNCF avait mis des bouteilles d'eau à la disposition des voyageurs...et pendant que je buvais un coup, ces charmantes jeunes filles m'ont invité à partager leur repas !!! C'est ça le charme des belles rencontres éphémères durant ces voyages, et il y a encore une jeunesse bien sympathique en ce Monde...Merci beaucoup chères amies de rencontre:Laura, Amandine et Emilie. 

                                                                -------------------------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 16:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

140 - Épilogue du Chemin du Levant de l'ami Gilbert. ( 2008 et 2009 )

chemin du levant 027 [800x600]chemin du levant 029 [800x600]

chemin du levant 062 [800x600]chemin du levant 068 [800x600]

chemin du levant 070 [800x600]chemin du levant 072 [800x600]

chemin du levant 077 [800x600]chemin du levant 078 [800x600]

chemin du levant 079 [800x600]chemin du levant 080 [800x600]

chemin du levant 084 [800x600]chemin du levant 086 [800x600]

chemin du levant 103 [800x600]chemin du levant 088 [800x600]

chemin du levant 136 [800x600]chemin du levant 143 [800x600]

chemin du levant 193 [800x600]chemin du levant 188 [800x600]

chemin du levant 199 [800x600]chemin du levant 218 [800x600] [800x600]

chemin du levant 221 [800x600]chemin du levant 219 [800x600]

Quelques photos de mon premier voyage sur ce superbe Chemin du Levant ( Camino de Levante ), départ de Valencia le 27 Avril 2008, avec un temps magnifique, ensoleillé et un beau ciel bleu, qui malheureusement s'est brusquement rafraîchi lors de la 12 ème étape, de La Roda à Minaya le 8 Mai 2008, un temps gris, bas et froid avec un vent glacé venant du Nord-Ouest, suivi très rapidement d'un petit crachin fort désagréable de Minaya à San Clemente, pour se  transformer très vite en une pluie diluvienne qui n'avait rien à voir avec les orages de San Clemente à Las Pedroñeras un 13 Mai! Où après avoir vu la météo à la télé et sur un journal local dans un Bar, qui annonçaient cette dégradation du temps, pour au moins une bonne semaine...j'ai alors décidé d'arrêter-là ce beau voyage...marcher sous une pluie battante avec un terrible vent froid de face, sur des chemins inondés, boueux et glaiseux, la boue se collant aux semelles des chaussures détrempées, ce n'est plus un plaisir, alors pourquoi continuer? On verra la suite l'année prochaine!

 

P1050489 [800x600]P1050494 [800x600]

P1050571 [800x600]P1050581 [800x600]

P1050623 [800x600]P1050602 [800x600]

P1050629 [800x600]P1050757 [800x600]

P1050708 [800x600]P1050787 [800x600]

P1050840 [800x600]P1050850 [800x600] (2) [800x600]

P1050908 [800x600]P1050947 [800x600]

P1060132 [800x600]P1060012 [800x600]

P1060332 [800x600]P1060049 [800x600] (2)

P1060421 [800x600]P1070015 [1024x768]

P1070045 [1024x768]P1070093 [1024x768]

P1070138 [1024x768]P1070143 [1024x768]

Quelques photos du 2 ème Voyage sur ce Chemin du Levant, cette fois départ de Las Pedroñeras le 28 Avril 2009 jusqu'au 15 Mai 2009 arrivée à Zamora, et à l'inverse de l'Année 2008, où j'étais parti avec un temps splendide et qui a tourné au déluge sur la fin, cette Année en 2009, je pars de Las Pedroñeras avec un temps assez couvert et frais, puis est arrivé un merveilleux temps estival, voir assez chaud, ce qui m'a permis de dormir 4 nuits à la belle étoile, dont la première juste en face de la superbe Citée dorée de Tolède...et sur la fin quelques petits orages locaux dont je suis passé au travers par miracle grâce à mon grand parapluie anti-orages! Puis retour les derniers jours d'un temps chaud et sec d'été. Ce qui m'a marqué le plus dans ce 2 ème voyage, c'est la traversée de la Mancha en dessous de Madrid, vers Tembleque, où les espagnols dans les jolis pueblos de style mujédar et mozarabe, ont su exploiter le célèbre Roman de Don Miguel de Cervantès: L'ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Mancha ( Don Quijote ) et son fidèle écuyer Sancho Pansa, que l'on voit dans chaque pays, soit avec des tableaux, des fresques en mosaïques, des sculptures ou statues et des superbes moulins blancs...qui curieusement, quand vous marchez solitairement, cela vous donne l'impression de sentir leur présence, le long de ces grands chemins blancs et sans fin, grillés par un implacable soleil, au fond de ces jolies collines fleuries et ces belles sierras, et d'imaginer l'existence de ces deux aventuriers nés de l'imagination et de la plume d'un formidable romancier.

 Beaucoup de personnes m'ont demandé qu'elle était la meilleure époque pour faire ce Chemin? Il n'y a aucune règle en la matière, le climat fait bien ce qu'il veut, et à mon avis, ce n'est qu'une question de chance...la " Suerte " comme disent les espagnols. Par contre, ceci n'est pas un conseil, mais juste un point de vue très personnel, vaut mieux peut-être partir au milieu du Printemps dans cette Région, c'est la période la plus fleurie le long des chemins et les récoltes sont encore assez vertes, ce qui vous permet de faire de très belles photos... vous me direz, il peut faire de plus en plus chaud, car on approche de l'été, mais comme les journées sont les plus longues de l'Année en arrivant vers la fin Juin, cela permet de partir très tôt le matin et d'arriver en fin d'étape en fin de matinée, et d'éviter ainsi le cagnard qui débarque souvent vers les 13h...alors qu'en fin d'été et début Septembre, tout est absolument grillé dans cette Région, les journées raccourcissent rapidement et les paysages doivent être assez tristounets! Chacun ses goûts et tous les goûts sont dans la nature humaine et ce n'est pas mon problème...d'autant plus qu'il y a très peu de forêts dans cette Région d'espagne, alors ne comptez-pas trop sur les belles couleurs de l'Automne...

                                               -----------------------------------------------------------

Èpilogue du Chemin du Levant  ou Camino de Levante de l'ami Gilbert fait en 2008 et 2009

 Ce magnifique Chemin de Compostelle qui part de valencia, de l'Est de l'Espagne vers la Côte Méditerranéenne, pour rejoindre Santiago de Compostela dans l'Ouest de la péninsule ibérique, près de l'Océan Atlantique, soit un voyage de 1200 bornes environ...Chemin qui sort des sentiers battus, absolument rien à voir avec le flot des pèlerins de la Voie du Puy-en-Velay et du Chemin des français, de St-Jean-Pied-de-Port à Saint-Jacques de Compostelle, parfois assez désertique par endroits où les belles rencontres humaines dans les Auberges ou Gîtes sont plutôt rares, si vous faites ce Chemin hors période estivale. Alors, si vous n'aimez pas les grandes solitudes sur des chemins sans fin et au fin fond de sierras ou pampas désertes, ce n'est peut-être pas votre Chemin... À l'inverse, si vous cherchez un peu le silence des grands espaces, pour faire le vide et pour vous ressourcer en pleine plénitude, alors là, vous serez gâtés!

 Comme ce long Camino passe au coeur même de l'Espagne, au Sud de Madrid dans la Mancha, Région réputée pour ses très fortes chaleurs en période estivale, il est peut-être conseillé de partir au milieu du Printemps, entre mi-Avril et début Mai, en espérant et en souhaitant un temps clément,c'est à cette époque que vous aurez droit à un fleurissement maximum sur les bords de chemins ou endroits non cultivés et par beau temps vous pourrez réussir de magnifiques photos de paysages de récoltes encore vertes, prêtes à blondir, qui vous donneront de superbes clichés d'une belle couleur pastel...

  Malgré des paysages souvent désertiques, vous passerez ou vous ferez étapes dans de très jolis pueblos typiquement espagnols, où les clochers d'églises et anciens Castillos servent régulièrement d'habitat aux cigognes qui sont des Reines dans ces régions, dans de très jolis bourgs très accueillants et superbes Cités très vivantes où se mélangent trois styles d'architecture différents, qui se sont mariés au fil du temps, dûs à la présence musulmane à une certaine époque: mozarabe, mudéjar et il faut le dire aussi, à un style hispanique, caractéristique à sa couleur blanche des habitats... et de nombreux petits villages ( pueblos ) distants parfois de quelques kilomètres seulement, où il fait bon parfois de faire étape pour se restaurer et se désaltérer, où l'on peut manger à toute heure: tapas, tortillas, platos ou même une ensalada complète, qu'on va vous préparer si vous savez y faire, les espagnols sont toujours prêts à faire plaisir, si vous restez humbles et souriants et si vous faites l'effort pour vous intégrer dans leur vie simple et conviviale ( en n'oubliant jamais le " ! Po favor ! et " ! Gracias ! ) et en moyenne, nourriture et boissons pas très onéreuses, quand on s'éloigne des zones touristiques bien entendu...

 Personnellement après l'avoir expérimenté, je préconise de zapper les deux premières étapes du Guide de pèlerin, et de commencer votre voyage à Xàtiva, la sortie du Sud de Valence n'est pas très marrante, trop de bitume, trop de zones industrielles, d'activités et d'habitations, des passages fréquents et assez délicats de grandes Nationales très fréquentées, et enfin, les hébergements assez rares et chers dans l'ensemble. Le Camino de Santiago commence vraiment après la jolie petite ville de Canals à 6.5 km de Xàtiva, puis plus on avance dans ce voyage, plus on aura des hébergements soit gratuits, soit à la portée des pèlerins effectuant un long parcours. Maintenant, sachant cela, comme ce n'est qu'un avis personnel, à vous de faire votre choix, et chacun étant libre bien sûr de faire ce qu'il veut! On dit bien: un homme averti en vaut deux! Mais dans tous les cas, la suite de ce beau Camino vous fera très vite oublier ces deux jours un peu compliqués et ce trop plein de Civilisation...

 Autrement, pour celles ou ceux qui ont déjà fait soit le Chemin des français, soit les Chemins de la Plata et du Mozarabe, et qui ne tiennent pas absolument à rejoindre une nouvelle fois Santiago de Compostela, en refaisant le même Chemin, ce Camino du Levant peut éventuellement à Zamora, ce que j'ai d'ailleurs fait, j'ai horreur de refaire deux fois le même Chemin, ce qui vous fera 33 étapes, voire 29 pour certains d'entre-vous, de jumeler 4 fois 2 étapes pour une trentaine de kilomètres en une journée de marche...et pour environ 835 km, par contre, pour celles ou ceux qui décident d'aller jusqu'au bout, cela fera 48 étapes ( ou 44 pour certain(e)s ) pour environ 1200 bornes au total.

 Personnellement j'ai trouvé dans l'ensemble que les populations des villages, Bourgs et Villes sur ce Camino, étaient en moyenne très aimables et en général très serviables, surtout au Sud et à l'Ouest de Madrid, notamment la Police que j'ai trouvée très sympathiques envers les pèlerins, sans oublier le personnel des Ayutamientos et des Offices de Tourisme. Je garde un très beau souvenir de mon passage dans la Région de la Mancha, chère à l'ami Cervantès et de son preux chevalier Don Quichotte de la Mancha et de son écuyer Sancho Pansa, surtout vers Tembleque, où se déroule souvent ce roman d'aventures, et j'en suis sûr, vous garderez de merveilleux souvenirs de nombreux Bourgs et superbes Cités comme Valencia, Almansa, Albacete, San Clemente, Tembleque, Tolède, Avilà, Toro etc...sans citer tous ces jolis pueblos où il est très agréable de vivre dans les soirées...je pense vous avoir offert assez de photos dans ce topo du Camino de Levante...au coeur même de cette si belle Espagne!

Posté par AmiGilbertAhuy à 17:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]