09 février 2012

25 - 4 -Le Chemin du Levant ou Camino de Levante

chemin du levant 072 [800x600]chemin du levant 068 [800x600]

   En plus de ce côté sauvage et désertique du coeur de l'Espagne, une des particularités du Chemin du Levant, est qu'il longe la Via Augusta et la Ruta de don Quijote dans la belle Mancha. Vous croiserez aussi le Camino del Sureste (Chemin du Sud-est) qui vient d'Alicante. C'est pour cela que vous remarquerez un style de construction plaisant en passant dans de jolis bourgs et petites villes. On passe du style mozarabe au style mujédar, style provenant des musulmans qui ont vécu en Espagne dans la période de tolérance, après le 11 ème siècle. Vous verrez également de temps en temps des fresques, des statues et les fameux moulins de l'ami don Quichotte de la Mancha. Plus j'ai avancé sur ce Chemin, plus j'ai trouvé un accueil très chaleureux des habitants de cette Région, notamment de la Police locale et dans les Offices de Tourisme qu'on est obligé parfois d'aller voir, pour obtenir les clefs des Auberges ou Gîtes de pèlerins. En général, je passe toujours dans les Office de Tourisme, on a bien souvent tout à gagner pour ne rien rater des beaux Sites des villes où l'on fait étape.

   Pour la 1ère fois sur mes Chemins de Compostelle depuis Avril 2001 et sans y être contraint, c'était une volonté de ma part, de dormir à la belle étoile, pour mon plaisir et pour découvrir une autre façon de vivre cette aventure de Compostelle. N'oublions pas que les pèlerins du Moyen âge le pratiquaient très régulièrement faute d'hébergements.    J'ai ainsi bivouaqué quatre fois sur le parcours de Tolède à Zamora, j'aurais aimé dormir encore plus souvent sur ce Chemin, mais le temps s'est un peu dégradé suite à des orages,  sans tente et uniquement avec un sur-sac de couchage qui est assez génial. J'en parle dans mes premiers articles. Ne pas oublier de se dévêtir un peu avant de s'enfiler dans le sac de couchage, en mettant les vêtements enlevés à l'intérieur, entre le sur-sac et sous le sac de couchage. Vous serez ainsi bien contents au petit matin, en vous levant à l'aurore, les nuits étant toujours fraîches sur les hauts plateaux du coeur de l'Espagne.

   La première fois, j'ai bivouaqué sur une colline et sous une pinède juste en face de la si belle Cité de Tolède, ce fut un merveilleux souvenir lors du coucher du soleil tout doré sur les bâtiments et les remparts de la vieille ville. J'ai eu aussi la joie d'assister le lendemain matin à l'aube à un magnifique lever du soleil. Puis j'ai dormi ensuite trois autres fois, avec deux marches de nuit sous une pleine lune jusqu'à 23 h, superbes et agréables aventures, faut le dire, que je n'oublierai jamais. 

  Dommage! j'ai dû ensuite interrompre cette pratique, plusieurs petits orages sont arrivés, toujours en fin d'après-midi, le temps s'est très vite rafraîchi et les sols restaient bien trop humides. J'ai vraiment adoré ces bivouacs au clair de lune et à la belle étoile, il y avait très longtemps que j'en rêvais... si un jour vous partez au moins à deux, car c'est plus impressionnant quand on est seul, essayez au moins une fois, même si vous n'avez pas le fameux sur-sac de couchage, une couverture de survie suffira amplement si les nuits sont assez douces. Enveloppez votre sac de couchage dans la couverture de survie et n'hésitez-pas à dire vos impressions à la fin de mon article.

L'ami Gilbert d'Ahuy.

Posté par AmiGilbertAhuy à 16:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Photos du Chemin du Levant -- IV --

chemin du levant 193 [800x600]chemin du levant 201 [800x600]P1050564 [800x600]P1050602 [800x600]P1050623 [800x600]P1050629 [800x600]P1050708 [800x600]P1050712 [800x600]P1050757 [800x600]P1050759 [800x600]Les moulins à vent, don Quichotte et son acolyte Sancho Pansa, sont présents partout quand on arrive dans La Mancha. Sur les deux dernières photos, l'ami Gilbert-Quichotte à l'aurore devant un des 2 moulins juste avant Tembleque que l'on voit sur la dernière photo.

Posté par AmiGilbertAhuy à 17:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Photos du Chemin du levant ( Suite )

P1050733 [800x600]P1050785 [800x600]P1050802 [800x600]P1050850 [800x600] (2)P1050885 [800x600]P1050889 [800x600]P1050908 [800x600]P1050952 [800x600]P1050997 [800x600]P1060132 [800x600]1) L'originale Plaza Mayor de Tembleque -- 2) Croisement avec le Camino del Sureste qui vient d'Alicante -- 3) La Mairie de Mora avec ce style mujédar -- 4) Vous voyez que mon ombrelle est précieuse dans bien des cas, pause repas à Burgillos-de-Toledo sous un soleil de plomb -- 5) Installation pour mon 1er bivouac dans une jolie pinède en face de Tolède -- 6) Adorable coucher de soleil sur cette superbe Cité de Tolède -- 7) Après ma 1ère nuit à la belle étoile, lever du soleil à l'aurore 8) Pause avant l'installation pour ma 2ème nuit à la belle étoile -- 9) 3ème nuit dehors contre un grillage d'une hacienda entre Escalona et Almorox -- 10 ) 4ème bivouac dans les montagnes, après Cebreros et le Col Puerto de Arrebatacapas ( 1 068m ), dans une petite maisonnette en ruines.

Posté par AmiGilbertAhuy à 18:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 février 2012

25 - 5 - Chemin du Levant ou Camino de Levante

 chemin du levant 084 [800x600]chemin du levant 086 [800x600]

 Que vous dire de plus sur ce beau et long Chemin de Saint-Jacques qui traverse du Centre-est de l'Espagne au Nord-Ouest et en passant bien en-dessous de Madrid  au coeur même de l"Espagne?

   Premièrement comme je le dis précédemment,  je pense que le meilleur moment pour partir serait vers le 20 Mai, tant pis pour la chaleur, d'après les dires de plusieurs espagnols de cette Région rencontrés dans la nature ou dans des Bars, Hôtels et restaurants, d'Avril jusqu'au 15 Mai, cette Région est souvent très fortement arrosée.

  Bien sûr il vous faudra partir le plus tôt possible afin d'éviter de marcher dans les heures les plus chaudes, juste avant le lever du soleil, qui bien souvent vous enchantera par ses couleurs rouges et dorées, et vous laissera de merveilleuses photos, de façon à terminer vos étapes au plus tard vers 14h! ensuite cela peut être la fournaise dans les sierras ou pampas jusqu'à 18h voire 19h! même au centre des villes et villages...

  Deuxièmement, si vous aimez et si vous acceptez la " Solitude " des grands Chemins, vous pouvez alors partir seul sans aucuns risques...vous trouverez toujours dans ces époques-là, des pèlerins dans les Gîtes et Auberges le soir.. Autrement, si vous n'aimez pas les grandes solitudes désertiques, vaut mieux alors partir en groupe ou au moins à deux, vous vous sentirez alors moins seuls et vous serez plus tranquilles, cela peut être même sympa si vous décidez de dormir à la belle étoile, à condition d'avoir la chance d'être dans une période chaude et sèche, c'est sûr, cela vous laissera forcément de beaux souvenirs et vous rappellera peut-être votre jeunesse. Par contre, n'oubliez-pas que les feux de camp et le camping sauvage avec tente sont absolument interdits en Espagne. Mais rien ne vous empêche de dormir à même le sol et de bivouaquer dehors, avec uniquement un sur-sac de couchage et un sac de couchage à l'intérieur et un petit matelas de mousse, en essayant bien sûr de ne pas le faire dans des propriétés privées et un peu à l'abri des regards quand-même.

   Troisièmement, j'ai vraiment apprécié l'accueil très chaleureux en général des populations locales, surtout en remontant à l'Ouest de Madrid, il suffit d'avoir le sourire et d'être assez humble, bien sûr, on rencontre toujours comme partout dans le Monde, des gens mal-gracieux et idiots, mais c'est vraiment très rare au coeur de l'Espagne et au fin fond des campagnes. J'ai également savouré sur ce Chemin, la diversité des paysages, la beauté rustique et médiévale de très jolies bourgades et d'adorables petits pueblos où il fait bon vivre et où souvent la vie le soir, quand arrive enfin un peu de fraîcheur, est souvent concentrée sur l'immanquable " Paza Mayor ", sur la grande Place, dans les Bars et les terrasses bondées, où vous trouverez de quoi vous nourrir et vous désaltérer pour pas très cher: tapas, tortillas, sopas (soupes), bocadillos (casse-croûtes), platos (plats uniques), ensaladas (salades composées) etc...

Photos ci-dessous : 1) La belle Citadelle de Maqueda -- 2) L'arrivée à Escalona, autre Citadelle au soleil couchant, j'ai vu dernièrement sur un blog un randonneur qui a emprunté ce Chemin du Levant et qui dit ne pas avoir vu de belles structures architecturales sur ce Chemin! qu'en pensez-vous ? -- 3) Petite pause peu ombragée, mais je suis seul au monde dans un silence d'or et un superbe paysage montagneux, entre Escalona et San Martin de Valdeigleisias. -- 4) Cette fois j'ai trouvé de l'ombre sous un olivier centenaire, avant Cebreros, il fait 40° et plus.... -- 5) Vieil espagnol à la sortie de Cebreros, avec son cheval et son âne, il est 14h, j'attaque le Col d'El Boqueron, à faire seulement si vous avez un grand parapluie à cette heure-là! -- 6) Dans la rude montée du Col ( 1 315 m ) sous une vraie fournaise dès le départ -- 7) Ouf! j'y suis en haut du Col où je trouve un peu de fraîcheur grâce à un petit vent frais... 8) Vaut mieux éviter ce taureau, il m'a pas l'air commode cet animal, il tape du sabot en me regardant...Ole! --- E viva España !

L'Ami Gilbert d'Ahuy..

  P1050971 [800x600]P1050982 [800x600]P1060049 [800x600] (2)P1060077 [800x600]P1060096 [800x600]P1060104 [800x600]P1060236 [800x600]P1060242 [800x600]

Posté par AmiGilbertAhuy à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 février 2012

25 - 6 - Chemin du Levant ou Camino Levante

chemin du levant 099 [800x600]chemin du levant 097 [800x600]

  En résumé, pour en finir avec ce merveilleux Camino de Santiago, Camino qui part de Valencia jusqu'à Zamora, en passant dans la belle Mancha, sous Madrid, et en remontant sur Tolède, Avila et Zamora. Que vous dire d'autres sur ce beau Chemin? Je préconise un départ après le 20 Mai, tant pis pour la chaleur, certains aiment cela, j'en fais partie, je trimbale mon parasol que j'ai béni plus d'une fois au milieu des sierras désertiques. Vous aurez certainement plus de chance d'avoir du beau temps sec et de voir plus de monde dans les Gîtes. En partant très tôt, vous échapperez aux fortes chaleurs et assisterez à de merveilleux levers du soleil...

   Ce que j'ai beaucoup apprécié dans les belles et longues solitudes de la Mancha, c'est aussi l'omniprésence des amis don Quichotte et son joyeux compère Sancho Pansa, qu'on voit partout dans les beaux pueblos tout blancs et jolies petites bourgades, soit des céramiques incrustées dans les murs, tableaux dans les Bars, statues en pierre ou métalliques et bien entendu les fameux moulins blancs pratiquement tous rénovés, c'est un vrai régal pour ceux ou celles qui ont aimé lire l'oeuvre de l'écrivain célèbre Don Miguel de Cervantes " L'ingénieux Hidalgo " ou " Don Quichotte de la Manche "

   Comme je l'ai déjà dit précédemment, pour en avoir fait moi-même l'expérience, je dirais à tous ceux ou toutes celles qui projettent de faire un jour ce magnifique Chemin, de zapper volontairement le deux premières étapes et demie, elles sont vraiment ennuyeuses, voire dangereuses par endroits, trop de bitume, trottoirs et petites routes et un manque évident d'hébergements pas chers... Mieux vaut partir de Canals où vous vous sentirez très vite sur un Chemin de Compostelle.

1) et 2) Un petit coin charmant et paisible pour les pêcheurs de truites à Molino Quemado, hors chemin entre San Martin de Valdeiglesias et Cebreros -- 3) et 4) Les superbes murailles de la ville sainte d'Avila

P1060065 [800x600]P1060068 [800x600]P1060269 [800x600]P1060334 [800x600]

L'Ami Gilbert d'Ahuy.

Posté par AmiGilbertAhuy à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Photos du Chemin du Levant d'Avila à Zamora

P1060399 [800x600]P1060400 [800x600]P1060573 [800x600]P1060575 [800x600]P1060719 [800x600]P1060666 [800x600]P1060783 [800x600]P1060792 [800x600]1) et 2) Ces fameux chemins de grandes solitudes...j'adore! Entre Avila et Gotarrendura -- 3) et 4) La Plaza Mayor de la très jolie ville d'Arevalo avec la statue d'Isabelle la Catholique où elle a passé une partie de son enfance -- 5) Le Castillo intact de Medina el Campo -- 6) Voilà quand on se lève très tôt, c'est la récompense! -- 7) Merci mon cher Parapluie-Ombrelle dès que le soleil se met à cogner! 8) Un cycliste pèlerin qui part au loin, il va jusqu'à St-Jacques de Compostelle... par le Mozarabe, je lui ai conseillé...la route est encore longue...Buen camino Amigo Manuelo! dans un paysage pastel digne d'un tableau peint par un impressioniste, comme Monet par exemple...

Photos de l'Ami Gilbert d'Ahuy

Merci de demander l'autorisation à l'auteur pour toutes reproductions

Posté par AmiGilbertAhuy à 17:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 - 7 - Chemin du Levant ou Camino Levante . Fin.

 P1060236 [800x600]P1060069 [800x600]

 Et pour terminer définitivement avec ce magnifique Chemin du Levant que je vous souhaite de faire un jour, voici les principales étapes, dont celles qui sont soulignées, sont celles que j'ai le plus appréciées:

  Valencia très belle ville romantique et agréable à visiter, mérite franchement le sacrifice d'1 journée avant de partir sur votre Chemin, Almussafes, Alzira, Xàtiva, Moixent ( Mogente, se dit Morrenté ), La Fonte de la Figuera, Almansa, Alpera, Higueruela, Chinchilla, Albacete, La Gineta, La Roda, Minaya....., San Clemente très belle bourgade à ne surtout pas rater comme fin d'étape, Las Pedroñeras, El Toboso, Village très connu pour avoir été le lieu choisi par l'écrivain espagnol Miguel de Cervantes pour les aventures de l'ami Don Quichotte et son compère Sancho Pansa, ensuite les étapes de Don Fabrique, Tembleque autre étape à ne pas rater, 2 superbes moulins blancs en arrivant près de la Cité médiévale et si vous en avez le courage et si vous êtes très matinal, revenez sur votre Chemin le lendemain matin, vers ces 2 Moulins superbes à l'Aube, juste avant le lever du soleil, vous ne le regretterez pas, puis Mora dont le Centre-ville est assez agréable, Tolède la Magnifique, superbe et belle Cité, elle aussi médiévale et avec des remparts intacts, Cité qui mérite une journée de pause, Torrijos, Escalona, San Martin de Valdeiglesias, Cebreros dont je vous recommande le Restaurant à droite en arrivant au Pueblo, pas cher, excellente cuisine familiale et j'ai eu un accueil chaleureux du patron très sympa, puis San Bartolomé de Pinarès, Avila la Sainte, une autre superbe Cité moyenâgeuse à ne pas rater, essayer même d'y arriver le plus tôt possible pour la visiter, il existe maintenant depuis 2009, une nouvelle et jolie Auberge de pèlerins vers le Rio Adaja, Gotarrendura, Arèvalo, Ataquinès, Medina del Campo, Siete Iglesias de Trabancos, Toro,  encore une belle étape où il faut arriver assez tôt, très belle Cité située sur un promontoire, avec une grande falaise aux jolies couleurs juste avant d'arriver, en passant le Rio Duero sur un petit pont médiéval et si vous aimez le vin rouge, oubliez les autres boissons ce jour-là..., Villaralbo et enfin Zamora où l'on retrouve le Camino de La Plata et du Mozarabe, voir les billets précédents si vous continuez jusqu'à Santiago de Compostela...

     Personnellement ce Chemin du Levant m'a autant plu que celui de La Plata et du Mozarabe, car lui aussi traverse le coeur de l'Espagne profonde et ils ont chacun leur charme... absolument  rien à voir avec le Chemin des français un peu trop fréquenté à mon goût et le Chemin du Nord dont la 1ère partie, pourtant si belle au-dessus de l'Océan Atlantique, mais beaucoup  trop populeuse, touristique et industrielle, de plus, bien trop cher au niveau des hébergements et de la nourriture... chacun ses goûts me direz-vous!

    Par contre, je pense que si vous voulez vraiment apprécier tous ces Chemins jacquaires en Espagne, il faudra quand-même avoir un minimum de connaissance de la langue espagnole, que j'ai trouvé assez facile à apprendre, étant elle aussi une langue latine, tout au moins apprendre quelques rudiments pour pouvoir se débrouiller un peu en toutes circonstances. Je pense aborder ce sujet dans de prochains articles...

Photos vers la fin du Chemin du Levant :

1) Pause repas au milieu des fleurs des champs, le rêve! 2) Puis Chemin fleuri de coquelicots................ 3) et 4) Vue superbe sur le barrage au pueblo de Santa Maria del Castillo 5) Pause petit-dej après une nuit à la belle étoile... 6) Encore des champs de fleurs...j'adore!

P1060837 [800x600]P1060840 [800x600]P1060897 [800x600]P1060895 [800x600]P1060929 [800x600]P1060934 [800x600]

L'Ami Gilbert d'Ahuy

Posté par AmiGilbertAhuy à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Photos du Camino du Chemin du Levant vers la fin

P1060952 [800x600]P1060948 [800x600]P1060912 [800x600]P1060973 [800x600]P1060984 [800x600]P1060990 [800x600]1) très original ce graffiti et bien à sa place dans cette campagne 2) On ne plaisante pas avec l'arrosage chez les espagnols, à 6h du mat on est au boulot! 3) la petite et adorable église de Santa Maria del Castillo......  4) Voilà les fameux canaux servant pour l'irrigation, l'eau est prélevée dans le Rio Duero 5) pas tout neuf ce tracteur...et il marche! 6) Belle rencontre avec un vieil agriculteur en retraite, il est descendu de son vélo et a marché avec moi plus de 20 mn, on s'est raconté des histoires d'anciens, né lui aussi en 1942 ! la classe... Adios amigo Antonio !

Merci de ne pas utiliser ces photos sans l'accord de son auteur

L'Ami Gilbert d'Ahuy.


Posté par AmiGilbertAhuy à 23:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 février 2012

26 - 1 -Comment apprendre qques rudiments d'espagnol ?

    Comme évoqué dans l'article précédent, je vous propose donc quelques Billets à ce sujet, qui pourront peut-être intéresser quelques-uns d'entre-vous, soit pour eux-mêmes, soit  pour des jeunes qui se lancent dans l'étude de la langue espagnole:

    Tout d'abord et bien entendu, je n'ai pas la prétention de vous donner un cours d'espagnol, je ne suis pas assez doué pour cela et ne parle pas encore couramment cette langue. Tout simplement, c'est à la suite de divers contacts avec des pèlerins français, rencontrés sur mes chemins ou dans les Gîtes, où  j'ai été hospitalier, et accueillant de pèlerins, qui souvent, quand j'abordais le sujet des Caminos au coeur de l'Espagne, beaucoup m'ont avoué qu'ils n'osaient pas aller sur des Chemins moins courus au coeur de l'Espagne, parce-qu'ils ne parlaient pas cette langue. Quel dommage ! de se priver ainsi du plaisir de ces aventures par peur d'une langue !

    J'ai donc décidé ainsi de vous transcrire et de vous partager l'expérience de mon petit apprentissage, seul et sans l'aide de personne, je n'ai jamais suivi de cours d'espagnol, à mon âge, ce n'est plus ma tasse de thé! Alors comment apprendre assez facilement un petit minimum en quelques Mois seulement, en consacrant régulièrement un tout petit peu de son temps pris sur les loisirs, 20 à 30 mn par jour, pour pouvoir se débrouiller en toutes circonstances dans des pueblos perdus au fond des sierras et de los campos ( des campagnes ), soit pour demander la direction du Chemin, soit, où se trouve les Auberges ou Gîtes, les Bars, les Restos, les épiceries, pharmacies, l'Office du Tourisme ou grandes surfaces, ou soit même, pour se nourrir et se désaltérer dans les Bars ou Restos...

   En procédant ainsi lors de mon apprentissage, j'ai relevé de cette façon quelques détails qui m'ont ensuite bien aidés, par exemple en écoutant certains conseils de pèlerins espagnols, comme ce couple de mon âge venant de Pampelune et rencontrés en Juin 2003 sur le Chemin des français, juste après Burgos, les adorables Santos et Mercé ( Mercédès ) de Pampelune, et d'avoir ainsi peu à peu le loisir d'écouter les espagnols dans leur cadre de vie, voire même arriver à participer à des conversations banales dans des Bars, petits restos, commerces et ailleurs... c'est toujours agréable lorsqu'on marche seul de longues heures pendant des semaines... de pouvoir dialoguer un peu avec les autochtones ( Autòctonos )...

   Ces billets que je vous propose, s'adressent bien sûr uniquement, à ceux ou celles qui désirent s'enrichir un peu intellectuellement, il n'est jamais trop tard, pour être un jour tenté par ces adorables Caminos jacquaires d'Espagne. Cela peut également vous servir de projeter vos futurs vacances dans ce Pays voisin du nôtre, si proche dans bien des domaines, ou voire l'Amérique latine... dans cette Espagne si chaleureuse, très ensoleillée et pas très chère financièrement au coeur du Pays, loin des zones touristiques des bords de mer et des plages de la Méditerranée. Où il fait bon vivre quand vient  le soir et nuits douces étoilées, en dégustant sur une terrasse et sur l'immanquable Plaza Mayor, une bonne sangria accompagnée de succulents tapas en tous genres, au beau milieu de la population locale et famille entière, et toutes ces personnes  qui viennent se détendre après une chaude journée de travail... surtout que l'Espagne, actuellement, tout comme notre voisine l'Italie, ont bien besoin des touristes français pour se sortir de cette angoissante crise actuelle... inversement, il y a déjà beaucoup d'italien qui viennent de plus en plus chez nous, et une tendance aussi de nos voisins espagnols qui viennent dans le Sud-Ouest de la France.

                         ------------------------------------------------------------

1) La Plaza de España à Séville -- 2) L'interminable pont romain de l'extraordinaire Ville gallo-romaine de Merida, une trentaine d'arches! --- 3) Plaza Mayor à Cacerès, douce soirée avec des pèlerins de rencontre, Cornélia suisse allemande et la si sympathique famille allemande, Maria et Horst et leur fils Jan, soirée qui reste inoubliable... 4) Plaza Mayor dans la majestueuse et si belle Salamanque, je retrouve par hasard le charmant couple espagnol, rencontrés sur le Chemin il y a plus de 8 jours, Virginia de Barcelone et Fernando de Séville, aujourd'hui mariés... 5) La Plaza Mayor de Cacerès --- 6) Dans l'Auberge de Riego del Camino, l'hospitalière, sa fille et un sympathique couple espagnol, encore un beau souvenir, et qu'il est bon de se comprendre un peu, d'où l'intérêt de faire quelques efforts dans la vie, pour la profiter pleinement!

P1180042 [1024x768]P1180136 [1024x768]P1180182 [1024x768]P1180236 [800x600]P1180174 [1024x768]P1180271 [800x600]

L'Ami Gilbert d'Ahuy..

Posté par AmiGilbertAhuy à 13:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

28 février 2012

26 - 2 -Comment apprendre qques rudiments d'espagnol ?

   Je disais donc dans l'article précédent, que les " Billets " qui vont suivre, s'adressent à ceux ou celles qui n'ont pratiquement aucune notion, ni aucune connaissance de la langue espagnole, et qui désirent apprendre facilement quelques rudiments de la langue espagnole pour oser partir un jour sur de grands et magnifiques Chemins de St-Jacques, Chemins moins connus et moins courus, au coeur même de l'Espagne.

   Ce que je vais donc vous proposer, c'est une petite méthode que j'ai imaginée et trouvée tout seul, de façon à me motiver pour y arriver un jour, étant très méthodique depuis toujours, car contrairement à certains, j'ai toujours eu toute ma vie, bien des difficultés avec ma mémoire pour apprendre des textes, des poésies et bien d'autres choses...

   En quelques Mois seulement, j'ai pu apprendre ainsi le strict nécessaire pour pouvoir me débrouiller un peu avec cette langue, seul chez moi, sans l'aide de personne et sans suivre aucuns cours. À ce sujet, tous les cours que j'ai pu trouver sur internet et dans tous les cours qui se pratiquent ça et là, s'adressent immanquablement à des gens qui ont déjà pratiqué un peu cette langue, ce ne sont souvent que des cours de perfectionnement...

   Or pour mon cas personnel, je ne connaissais que quelques mots et quelques phrases, pour avoir été plusieurs années en vacances en Espagne, sur la Côte méditerranéenne. Il m'a fallu donc commencer par le B..A..BA ! Bien sûr je ne parle pas encore couramment cette langue, mais je peux la pratiquer maintenant assez aisément, dans bien des circonstances, en comprenant les espagnols dans leur cadre de vie et, ce qui le plus important, c'est d'arriver à me faire comprendre par les habitants de ce Pays, c'était bien là le but de mon apprentissage...j'avoue quand-même avoir pris beaucoup de plaisir à le faire, étant moi-même d'origine espagnole, de par ma mère...

 Ami Gilbert d'Ahuy.

                             -------------------------------------------------------------

Ci-dessous, photos du Chemin de la Plata avec une mini-tornade de poussière, un lever du soleil assez original, juste sur le lieu de ma pause-café! et de jolies rencontres dans les sierras...

P1180105 [1024x768]P1180113 [1024x768]

P1180215 [1024x768]P1180229 [800x600]

Posté par AmiGilbertAhuy à 18:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]