11 décembre 2017

Retour en Htes Alpes - La Vallouise - Rando du Pré de Mme Carle au Glacier Blanc -- IV -- Et poésie ancienne

 Et nous voilà revenu dans notre superbe randonnée qui part du grand Parking du Gîte du Pré de Mme Carle jusqu'au Glacier Blanc, aller et retour. mais auparavant, j'ai trouvé un Site très bien fait sur les 20 plus belles cascades de France : Top 20 des plus belles cascades de France - Campings. Luxe, en tapant en recherche internet :   www.campingsluxe.fr > Blog     -- Les photos y sont belles et c'est bien expliqué.

 Je pense que j'aurais eu un Camping-Car, je me serais amusé, en plusieurs fois bien sûr, à toutes les visiter... car, ce sont des endroits que j'adore et qui me fascine au niveau paysage, en endroits bucoliques, parfois étranges... c'est vivant, assez bruyant et vivifiant ! J'en ai visité quelques-unes ça et là, et j'en ai toujours gardé de bons souvenirs ! Je vais donc vous énumérer toutes ces 20 cascades relevées sur ce Site très sympa, que je vous invite à parcourir les longues soirées d'hiver :

 Cascades du Saut de la Druise ( Omblèze - Vercors - 72 m ) ---- La Billaude ou Saut Claude Roy  (Vaudioux - Jura - 28 m) ---- De Mortain ( Manche - 25 m ) ---- Saut du Gouloux ( Nièvre - Morvan - 10 m ) ---- Du Nideck ( Oberhaslach - 25 m ) ---- De Gimel ( Vers Tulle - Corrèze - 143 m ) -- Saut du Doubs (Villers-le-Lac - Franche-Comté - 27 m ) ---- Du Rouget ( Six-Fer-à-cheval - Haute Savoie - 90 m ) ---- D'Arpenaz  (Sallanches - 270 m ) ---- Du Cirque de Saint-Même ( St-Pierre d'Entremont Chartreuse qui se trouve à 900 m et avec la Cascade des sources, la grande Cascade, la Cascade isolée et la Pisse du Guiers ) ---- La Grande Cascade ( Le Mont Dore - Massif Central et qui se situe à 1450 m ) --- De Rhûnes ( Fraissinet de Lozère - 70 m ) ----

 Cascades de Sillans ( Sillans la Cascade - Haut-Varois - 42 m ) ---- De Saint-Benoît ( Avrieux - Vallée de la Maurienne en Savoie - 80 m ) ---- Des Pétrifiantes ( Caylus - Alpes-Maritimes ) ---- D'ars ( Aulus les Bains - Ariège - située à 1380 m ) ---- Des Baumes ( Saint-Rome du Tarn - Aveyron - 18 m ) ---- Les Cascades du Hérisson ( Ménétreux en Joux ( Jura - Seps cascades sur 3 km, 300 m de dénivelés, dont une de 65 m ( L'Eventail ) et de 35 m ( Saut Giraud ) ) ---- Des Tufs ( Baume-les-Messieurs - Jura  ) Et enfin, la plus prestigieuse et la plus haute Cascade de France : Gavarnie, dans les Pyrénées Centrales avec ses 423 mètres de haut et son Cirque immense !

  Voilà, je pense que bon nombre de vous, vous en avez visité quelques-unes... et, si par hasard, je n'aurais pas cité une belle Cascade de France à visiter absolument... alors, n'hésitez-pas à me le signaler dans un petit commentaire, je m'empresserai de la rajouter ci-dessous... ça peut servir !

-- La Cascade du Pont d'Espagne à Cauterets est bien belle... mais la montée vers le lac sous le Vignemale est aussi pleine de petites cascades le long du torrent ! en empruntant le GR... vous pouvez la voir en cherchant le Site : Cascade du Pont d'Espagne à Cauterets

 Merci Martine et Éric.

-- La Cascade du Morel en Savoie - Site : La Cascade du Morel - Savoie Mont Blanc ... c'est une succession de cascades bien belles...à ne pas rater non plus !

Merci Hélène.

-- Le site du Cirque du Fer à cheval qui m'a été transmis par mes amis Christine et Bernard du blog  Voyage et Nature C&B :

http://www.sixtferacheval.com/fr/les-30-cascades-du-cirque-du-fer-a-cheval-158978.html

Merci Christine et Bernard

-- Les Cascades de Risco à Rabaçal à Madère et ses 25 sources, un site que j'avais oublié et qui est aussi une pure merveille de la Nature !

- Les Cascades d'El-Ourit à Tlemcen...formidable endroit de ma jeunesse , qui se trouve à 7 km de Tlemcen, anciennement sur la route de Sidi-Bel-Abbès... et comme j'habitais un quartier du dessus de la ville, ces cascades que l'on pouvait rejoindre par les montagnes sur un joli chemin, n'étais plus qu'à 5 à 6 km, entre 10 et 12 km AR... et que l'on faisait avec deux amis d'enfance  pour aller se baigner au bas des cascades... l'été, c'était un endroit divin de beauté et de fraîcheur ! Vous pouvez les voir en recherche internet en tapant : Cascades d'El-Ourit à Tlemcen en Algérie.

                                                    --------------------

     Nous voilà reparti dans la suite de notre belle rando dans la Vallouise :

P1050901 [1024x768]

P1050903 [1024x768]

P1050910 [1024x768]

P1050914 [1024x768]

Sans commentaires, il suffit d'admirer !

P1050917 [1024x768]

P1050919 [1024x768]

Des Androsaces alpines qui commencent de fleurir ! faut le faire au milieu des roches comme ça, et avec des climats peu cléments dans ces hautes montagnes !

P1050921 [1024x768]

Allez, c'est  le retour... et c'est là qu'il faut être encore bien plus prudent dans les descentes... chaque pas doit être assuré, bien planter son bâton, et surtout ne pas regarder les paysages en même temps !

P1050922 [1024x768]

Et la pente est raide, c'est sûr ! pas d'autres passages, et il ne faut jamais essayer dans ces endroits de sortir des chemins balisés ! vous courez un danger dans tous les cas !

P1050925 [1024x768]

P1050926 [1024x768]

Les personnes sujettes au vertige...mieux vaut s'abstenir dans ce genre de rando !

P1050929 [1024x768]

Un Bugle pyramidal... sont chouettes les petites fleurs abritées sous les feuilles !

P1050930 [1024x768]

Une gorge creusée par l'eau et la glace depuis des milliers d'années...ou, une faille lors d'un tremblement de terre ? c'est la question qu'on s'est posée lors d'une pause.

P1050931 [1024x768]

Un couloir d'avalanches...mieux vaut éviter d'aller se promener en dessous !

P1050933 [1024x768]

Là aussi... mieux vaut être très prudent car on peut trébucher sur le moindre caillou ou faire une glissade... et le chemin est en dévers ! la chute peut être très grave ! Voilà, ça ira pour aujourd'hui, gardons notre souffle pour la fin de ce beau parcours pour la prochaine fois !

--------------------

Je termine cette publication par une poésie écrite lors d'un Concours littéraire des Vacances de 1903. J'ai choisi la poésie de M° Louis Martin , Avocat à Sétif en Algérie, c'était aussi un écrivain :

 

Sur les Hauts Plateaux

La Station des deux lacs, sur la ligne du Chemin de Fer de Constantine à Batna

 

Immobile, le Chott semble une glace unie.

Son eau lourde est sans flots : à peine si le soir

La brise qui fraîchit, parfois, vient émouvoir

D'un lent frisson muet sa surface brunie.

Et pourtant cette eau morte a des gaietés en elle :

Des ajoncs, au milieu, lui font un îlot vert ;

Les collines du Nord et le grand Nif en-Nser

De leurs pics tailladés y mirent la dentelle.

Et l'îlot vert s'agite... et dans son ombre brève

Comme un frémissement naît des ajoncs dormants ;

Un bruit d'ailes le suit... et le vol des flamants,

Rose, dans l'air léger du matin frais, s'élève.

Près du bord, toute simple et trop neuve peut-être,

Mais riante quand même en ces lieux si déserts,

La Gare des Deux-Lacs montre ses volets clairs.

Vers le soir - chaque soir - s'entr'ouvre une fenêtre :

Très brune, l'air mutin à la fois candide,

La fillette du chef aussitôt y paraît,

S'accoude, et son regard erre sur l'eau languide,

Elle rêve de partir pour un voyage splendide.

Dans un fracas de fer, le train, rapide, passe :

Le Chott reste immobile, en sa lourdeur figé ;

La fillette rêveuse en haut n'a point bougé.

Seul, le vol des flamants suit le train dans l'espace...

----------

M° Louis Martin , Avocat à Sétif en 1903

-----------------------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 19:03 - Commentaires [70] - Permalien [#]


16 décembre 2017

Retour en Hautes Alpes - La Vallouise -Rando du Pré de Mme Carle au Glacier Blanc -- V et Fin -- et poésie d'Océanique, Quand ?

 Et voilà la fin de cette magnifique randonnée vers le Glacier Blanc sous la Barre des Écrins en Hautes Alpes, près de Vallouise et Puy-St-Vincent dans le superbe Briançonnais. C'est toujours pour moi la randonnée qui me fait toujours rêver, car il faut presque toujours grimper, pour découvrir au fur et à mesure des paysages grandioses et des panoramas de plus en plus superbes plus on monte ! Mais voilà, les années ont aussi passé pour moi... et il est clair que je n'en ferai plus guère souvent maintenant... il faut savoir se raisonner et devenir plus sage plus on prend de l'âge ! C'est une bonne philosophie qui peut vous éviter des catastrophes ! Ce serait quand même trop bête ! Et, même si vous n'êtes pas ou plus des grands marcheurs ou marcheuses... j'espère vous avoir fait plaisir de vous montrer, photo après photo...l'avancée de cette belle randonnée, que nous avons encore vécu mon épouse et moi. Merci à notre ami Jacques de nous avoir entraînés dans cette belle aventure !

 Et pour clore cette randonnée ( en attendant la prochaine... )...voici les 20 plus belles Chutes d'eau et grandes Cascades du Monde... plus 2 françaises, car je suis tout de même chauvin... et que je considère comme les 2 plus belles de France. Cela ne veut pas dire que les autres le sont moins belles, mais je les ai déjà citées lors de mon dernier post. J'ai trouvé ces 20 plus belles chutes et cascades du Monde dans le Site suivant, que je vous invite fortement à aller y faire un tour  geodumonde.canalblog.com/archives/2013/12/24/28701707.html

1 - Les chute Victoria - Zambie/Zimbabwé ( 108 m ) --- 2 - Chutes d'Iguazu - Brésil/Argentine --- 3 - Salto Angel - Vénézuela --- 4 - Chute du Parc National Plitvice - Croatie --- 5 - Le Puits de Thor - Orégon USA --- 6 - Chutes de Seljalands foss - Islande --- 7 - Chutes du Niagara - USA/Canada --- 8 - Chutes de Detian - Chine --- 9 Chutes de Dehisfoss - Islande --- 10 - Chutes de Skogafoss - Islande --- 11 - Cascade de Toce - Italie --- 12 - Cascade Ramona Falls - Orégon - USA --- 13 - Cascades de Yellostone - USA --- 14 - Cascade de Hengifoss - Islande --- 15 - Chute de Yosemite - USA --- 16 - Chute de Sutherland, Fiordland - Nouvelle Zélande --- 17 - Chute de Baatara Gorge Falls - Liban --- 18 - Cascade de Langfossen - Norvège --- 19 - Caracol Falls - Brésil --- 20 - Cascades de Le Voile de la mariée - Île de la Réunion - France ---  et, parceque je suis un peu chauvin et que je les trouve fort belles : 21 - Le Cirque de Gavarnie - Pyrénées Centrales - France  et 22 - Les Cascades du Fer-à-cheval de St-Jean de Sixt - Savoie - France.

                                                   --------------------

        Et voici la fin de cette magnifique randonnée qui vous a plu, je l'espère :

P1050934 [1024x768]

P1050935 [1024x768]

Eh bien, ça tombe bien...nous aussi nous avons de jolies petites cascades en France

P1050936 [1024x768]

Pour ceux et celles qui sont sujet au vertige... ne porter jamais votre regard vers l'Aval, mais surtout vers l'Amont... d'ailleurs je le préconise à tout le monde... car le vide bien souvent vous appelle, surtout quand on marche ! Bon...comme vous n'êtes pas dessus...et que vous ne risquez que de tomber que de votre chaise ! Vous voyez en contre-bas, ce tout petit chemin... c'est l'autre randonnée du coin, que nous n'avons pas faite, c'est bien dommage... c'est le GR qui monte au Glacier Noir ! peut-être pour une autre fois? qui sait ?

P1050937 [1024x768]

Je n'ai pas pu résister de prendre ces trop belles Cerastium Alpinum ou Céraistes des Alpes

P1050939 [1024x768]

Là, on est arrivé devant l'intersection des deux randonnées du coin... c'est ce que nous explique Jacques, 1h pour chaque rando...à partir de cet endroit...plus la montée depuis le Pré de Mme Carle...mais, pour celle du glacier Noir, ce serait bien moins pentu, car ça monte sur une grande longueur...

P1050941 [1024x768]

P1050942 [1024x768]

P1050943 [1024x768]

Cette fois on arrive sur moins de pentes et c'est joli vu en descendant...

P1050945 [1024x768]

Elle est belle aussi cette cascade ! et j'ai pas pu prendre plus haut

P1050946 [1024x768]

P1050948 [1024x768]

P1050950 [1024x768]

P1050952 [1024x768]

P1050954 [1024x768]

Dernières visions de cette superbe journée et de ce magnifique endroit de La Vallouise

P1050955 [1024x768]

En voilà un qui ferait un sacré beau petit bonzaï ! Mais attention...ça coûte très très cher, et vous pouvez être vu de très loin ! C'est absolument " Forbiden ! " Interdit ! et pas très malin d'ailleurs...car un vrai bonzaï faut l'élever soi-même qu'avec une dizaine de cm... pas plus ! il vivra ainsi toute votre vie.

--------------------

Quand ?

Adverbe interrogatif de temps : Dans quel temps, combien de temps, à quel moment. En interrogation directe : Quand viendra-t-il ? ou interrogation indirecte : je voudrais savoir quand il viendra ? Conjonction, marque le temps : lorsque, au moment où, toutes les fois que : je partirai quand il viendra. Marque la cause : alors que : il se trompe, quand il affirme que... Marque la concession ou l'opposition : Quand il ne pleuvra plus, nous sortirons, pas avant... Interjection ou indignation : Quand même ! Quand bien même ! Avec le conditionnel : Même si : Quand même, je le saurais, je ne vous le dirais pas ! Non mais !

Voyez-vous l'importance de ce mot : Quand ! dans notre langue française... on le dit si souvent naturellement ! Mais nous ne battrons pas les espagnols qui ont un mot favori, qu'ils prononcent des dizaine de fois dans une seule conversation : c'est le mot " Mais " soit " Pero '' ( se prononce avec une très légère jota ( rota ) ) à la différence de " Perro " avec deux " rr " ( jota très prononcé ) qui veut dire " chien " ou, affreux, horrible : Vida perra ( chienne de vie ! ) ... et les espagnols utilisent ce mot de " pero " en permanence, pour passer d'une phrase à l'autre ou pour dire " mais " et,  " Pero cuando ? : Mais quand ? On en revient au mot " Quand ! "

Et lors de son dernier post, notre amie Océanique, très grande marcheuse aussi, compostelle, Stevenson...etc. Et atteinte, elle aussi, du virus de la versification... nous a créé une superbe poésie, je lui ai demandé en privé de la faire paraître, pour ceux et celles qui ne la connaissent pas, tant pis pour eux ! Ce qu'elle m'a si gentiment autorisé... Merci chère amie de L'Ouest !

Quand ?

Quand le flou de mon regard

Se perdra dans l'horizon

Quand le chant des oiseaux

Ne sera plus sur ma portée

Quand mon coeur sera las

De battre sans unisson

Quand mon corps fléchissant

N'ira plus de l'avant

Je rentrerai en solitude

Quand l'espoir de l'aurore

Ne sera plus jamais tenu

Quand l'étincelle du désir

Ne luira plus dans les regards

Quand la censure aura fermée

Tous mes espaces de liberté

Quand je ne pourrai plus accéder

À l'océan de mes pensées

Je rentrerai en ermitage

Quand mes yeux seront noyés

Dans des lacs d'eaux salées

Mon coeur à jamais tari

Ne bondira plus en cascades

Je fermerai alors mes ouïes

Aux buits futile de la vie :

Rien qu'une brise d'été

Sur les ailes du vent alizé

Je rentrerai en Océanique

Qu'en sera-t-il de ma présence

Dans la mémoire, mon errance

aurai-je une existence

Quand je serai évanescence

Au firmament poussière d'étoile

Quand j'aurai hissé la grande voile

Je scruterai au clair de lune

L'ombre poétique sur la dune

Je rentrerai en éternité

----------

Écrit par Jacqueline en Septembre 2011

oceanique.eklablog.com

--------------------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 16:16 - Commentaires [36] - Permalien [#]

10 janvier 2018

Bonne Année et tous mes Meileurs Voeux pour 2018...Un Paysage de Toscane et Poésie ancienne

DSC_9605

DSC_9606

Apparemment, CanalBlog n'a encore rien fait pour imprimer nos photos à leur place... c'est un envoi de Martine et Eric...des amis de mon blog, qui m'ont permis de reproduire l'une de leurs superbes photos ! et bien entendu, le texte de remerciement vers eux est à la fin de mon article...

 Bonne Année à toutes et tous mes fidèles Amis de ma petite Blogosphère...à qui je souhaite une Bonne Santé et après, si possible, la Réalisation de quelques beaux projets en cette Nouvelle Année 2018 et que nos sympathiques relations virtuelles perdurent à nouveau dans ces prochains Mois !

 Tout d'abord, mille excuses pour cette longue absence de l'ami Gilbert tout au long des Fêtes de fin d'Année... priorité à nos petites familles quand elles sont près de nous, nos beaux blogs ou sites... ne sont plus prioritaires dans ces moment privilégiés.

Et, comme je n'ai pas encore eu le temps de préparer une nouvelle parution... je vais tout simplement aujourd'hui, vous présenter mon dernier dessin et sa coloration. Cette fois, j'ai été inspiré par une superbe photo dans l'un des nombreux Albums de mes amis Martine et Éric, que je remercie de tout mon coeur au passage, pour leur extrême gentillesse et surtout la très haute qualité de leurs photos, que vous pouvez bien entendu découvrir, juste en cliquant sur l'icône de Martine lors d'un de ses passages chez moi et de ses commentaires. Je disais donc, avoir eu un coup de coeur pour cette superbe photo d'un magnifique Paysage de Toscane, dans des teintes sublimes de couleur pastel... des tons de verts très doux jusqu'aux teintes dorées proches du jaune et de l'orange, et aussi, à la couleur terre sienne brûlée...  

 Mais, quand cette inspiration m'est venue aussi soudainement, j'étais très loin d'imaginer et de me douter dans quelle " Aventure "  j'allais à nouveau me lancer ! un simple tout petit paysage, qui me paraissait à première vue si simple à faire! eh ben... rien n'est simple dans la vie ! et vous allez voir pourquoi, avec les photos prises au fur et à mesure de l'avancement de ce croquis, et surtout, lors de sa coloration !

Voici le résultat :

P1100094

111017975_o[1]

----------

Normalement, en réalité, les couleurs de mon dessin sont plus ocrées qu'elles ne paraissent ici, j'ai actuellement quelques petits problèmes avec mes photos... mais, finalement, j'aime bien le côté un peu plus vert de mon paysage...et, pour ceux et celles que l'avancement de mon dessin depuis son début intéresse, voici comment je m'y suis pris :

P1090838

Avant de continuer... un petit rappel pour ceux ou celles qui n'ont jamais vu cette façon de procéder dans le Dessin : Ceci est tout à fait ma Méthode tout à fait personnelle, elle n'est absolument pas très académique, scolaire, orthodoxe ou autres... c'est une méthode personnelle, autodidacte, que je ne préconise pas " du tout... " chacun est libre de créer à sa façon, ce qui compte le plus, c'est de se faire d'abord plaisir soi-même ! Et ce n'est plus à mon âge d'aller prendre des cours ! le mal est fait.  Cette méthode est tout à fait simple :

J'utilise tout simplement une photo, soit personnelle, soit trouvée chez des amis ( à condition d'en demander l'autorisation formelle, écrite. ). J'ouvre cette photo sur l'écran de mon portable internet, qui fait 35.5 cm de large et 18.5 cm de haut... et ensuite, j'augmente ma photo pour qu'elle s'adapte d'abord à la largeur très exactement, puis, je sais ensuite, que je gagne ainsi 7 cm dans la hauteur...ce qui me donne en définitive des mesures de mon croquis de : 35.5 x 25.5 ... les 7 cm sont utilisées souvent dans le ciel... ou parfois, en imaginant un peu le bas ! Ensuite, avec une règle transparente très plate... je mets un tout petit point très, très fin...sur chaque sommet ou démarrage d'une ligne, ou le bas et le haut d'un arbuste, maison, objet ou autre...et je n'ai plus qu'à rejoindre ces points ! C'est tout à fait absolument simple...il n'y a aucun autre mystère... le résultat de précision est quand même là ! 

P1090855

P1090871

P1090878

P1090907

P1090909

P1090927

P1090933

P1100050

Et voilà...mon croquis au crayon noir est terminé. Je commence toujours par la ligne de crête qui fait horizon avec le ciel, puis après, aucune importance pour continuer votre dessin, à votre guise...mais, à une condition " Absolue "... mettez une feuille planche pour poser votre main sur le dessin...car, vous allez tout noircir ! soyez le plus possible très léger avec vos crayons, avec des traits très, très fins...n'appuyez jamais fortement, car vous aurez bien du mal ensuite pour effacer le crayon ! car cela arrive d'avoir à le faire !

Maintenant, on attaque la couleur avec vos aquarelles... Là, ce n'est plus tout la même chose...il faut absolument commencer par le haut... le ciel, bien souvent dans les paysages... puis redescendez progressivement pour ne pas avoir à mettre sa main sur les couleurs. Et là... dans mon nouveau défit, je me suis follement amusé à passer d'une colline à l'autre...en essayant de créer les profondeurs et les pentes, il faut souvent avec votre pinceau aller dans le sens d'une pente ou d'une montée pour bien montrer le mouvement du terrain ! C'est jouissif ! je me suis régalé des heures en voyant apparaître sous mes pinceaux, chaque nouveau paysage, car, on doit avoir à chaque fois, l'impression d'être dans ce paysage, et de voir l'arrière de la colline bien se détacher dans sa vision ! Croyez-moi, le dessin et la peinture, sont un véritable Régal de la Vie ! Quoi de plus merveilleux que de créer avec ses mains et le bout de ses doigts ! 

P1100062

P1100064

P1100073

P1100075

P1100076

P1100076

P1100094

P1100101

P1100103

Et voilà le travail fini ! je l'ai encadré sous vitre, ce qui est assez recommandé pour des aquarelles...car la peinture peut très vite souffrir ! puis, je l'avais accroché sur un mur d'un petit couloir... et, surprise ! à mon retour de ma petite balade matinale, mon épouse à regroupé ces 3 croquis champêtres... sur le dessus de notre vieux bahut bourguignon ! et, en arrivant, elle m'a dit que j'avais vraiment progressé durant ces quelques mois de pratique, en utilisant cette drôle de méthode, très personnelle !

Et voilà... mon croquis qui commence de voyager et de s'expatrier chez des amis de mon blog ! Quelle fierté pour l'ami Gilbert !  il en rougit de plaisir ! et, c'est chez mes amis Martine et Eric, chez qui j'avais trouvé  cette superbe photo d'un paysage de Toscane...et, pour laquelle j'avais eu un coup de coeur ! Alors, après leur avoir demandé la permission, j'ai pris mes crayons et mes pinceaux pour m'évader des heures dans ce sublime paysage ! Merci chers amis... et, si un jour, j'ai un nouvelle inspiration pour un autre motif...ne craignez-rien, je n'hésiterai pas une seconde pour vous en demander la permission de le reproduire ! Et, pour ceux ou celles qui veulent reproduire l'un de mes croquis... inutile de me le demander... c'est Ok et c'est Cadeau ! Je suis et je resterai toujours un homme de partage... quand, c'est pas de ma poche ! On me pique assez de CSG déjà...et pas d'augmentations de nos pauvres retraites depuis belle lurette... Alors... je ne peux rien offrir d'autres... que de beaux Dessins ! Vous savez, la plus belle fille du Monde, ne peut donner que ce qu'elle a de plus beau ! Son amitié ! lol !

Ami Gilbert d'Ahuy

------------------------------

L'Oasis,

Sous le soleil, dardant son oeil étincelant,

la plaine au loin reluit étouffante et, pourtant,

Muets et droits, rivés sur la selle rigide,

Bercés au pas " dégandé "des méharis,

Ils vont vers l'oasis qui, dans le sable aride,

S'érige, fraîche, avec la grâce des houris.

Sans plus se rappeler les fatigues anciennes,

Le simoun dévorant, le brûlant ciel d'airain,

Les compagnons tombés sur le bord du chemin

Dont la charogne maintenant repaît les hyènes,

Ils ont forcé le pas vers la ville et bientôt,

Parmi le peuple bigarré qui les escorte,

Braves, ils rentreront par la plus haute porte

Que le soleil de ses rayons inonde à flots.

-- Hélas ! j'ai vainement, sans répit et sans trêve,

Erré comme un perdu dans le désert brûlant

Où tous mes espoirs morts " gisent "et maintenant

Je suis très las, très las ! Quand verrai-je, au couchant,

Triomphale, surgir l'Oasis de mes rêves.

----------

Écrit vers 1905 en AFN par Léonce ROLLAND.

PS : dégandé et gisent...c'était dans la langue des pieds-noirs !

-------------------------------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 15:56 - Commentaires [37] - Permalien [#]

14 janvier 2018

La Valouise ( Suite ) - Rando vers Chambran au départ de Pelvoux - et poésie ancienne -

Et nous voilà reparti dans la Vallouise en Hautes-Alpes...près de Briançon... pour une nouvelle aventure à pied ! cette fois, ce sera une petite balade , assez accidentée tout de même, car, vu que le temps en ce 1er Juin 2017 étant assez menaçant en ce début de journée, le programme a donc été changé ! En effet, de gros nuages noirs et menaçants s'accumulent vers la Barre des Écrins, de ce fait, il est plus prudent de ne pas se lancer dans une haute ascension aujourd'hui, notre ami Jacques avait prévu de rejoindre le hameau pastoral de Chambran à 1719 m, où il y a un grand parking pour garer les véhicules et pour monter à pied jusqu'au Lac d'Echauda. Ce hameau se trouvant à quelques kilomètres du village de Vallouise. Il faut suivre la route qui mène au village de Pelvoux, et après le hameau de Sarret, on tourne à droite en direction de l'Echauda ( panneau à droite de la route ). Puis, suivre une toute petite route très étroite et très tortueuse qui vous mènera au Parking du Hameau de Chambran. Au fait, savez-vous qu'elle est la différence entre un Village et un Hameau ? : Le Hameau n'a pas d'église ( Parfois une petite chapelle ). 

Du coup, vu que cela sentait fortement l'arrivée des orages, notre ami Jacques a continué de rouler 4 km après Pelvoux, où se trouve un petit parking juste avant un tunnel dans la roche... où de là, une fois garé, on c'est équipé, sac sur le dos, bâtons en main et fleur au chapeau ! Nous avons tout de suite attaqué un chemin montant brusquement, à flanc de montagne, chemin très caillouteux... ( certains n'aiment pas ! Sic ! ), mais balisé quand même, menant vers le hameau de Chambran en 1h30 ! Uniquement pour le plaisir...hihihi ! une petite balade botanique ! passion de notre ami Jacques ! mais balade très sportive quand même ! ça grimpe dur au travers d'une petite forêt très...touffue ! la jungle ! de Bornéo ! et quand même quelques jolies plantes et fleurs ! il paraît, qu'il aurait été préférable de faire ce chemin vers le 20 Juin, pour plus de floraison ! Avec bien entendu...retour immédiat vers le bas, dès les premiers roulements de tonnerre ! Bof ! Nous verrons bien... inch Allah ! 

Et, je le marque en rouge... : Grosss problem chez Canalblog ! Impossible de faire paraître les photos vers le bas... c'est comme l'écriture orientale : c'est à l'envers ! Bof ! Alors, c'est comme le Tiercé... dans l'ordre ou le désordre  ! Eh ben ! j'ai pas eu de chance aujourd'hui... toutes mes photos sont dans le désordre ! la photo ci-dessous, de ce beau Phyteuma spicatum... c'est la fin de ce premier épisode de la balade vers le Chambran ! 

P1060159 [1024x768]

1  -- Un Phyteuma spicatum ?

P1060158 [1024x768]

2 -- ??? Dans mes souvenirs, serait-ce la Phalangère rameuse ? 

P1060157 [1024x768]

3 -- Un framboisier bien sûr !

P1060149 [1024x768]

P1060150 [1024x768]

P1060152 [1024x768]

4 -- Crépis Aurea ? 

P1060155 [1024x768]

P1060144 [1024x768]

P1060145 [1024x768]

P1060146 [1024x768]

P1060147 [1024x768]

5 -- N'ayant pas retrouvé mes notes...alors, si vous connaissez, je prends ! j'aurais dis :

Gagéa lutéa ...mais pas sûr !

P1060140 [1024x768]

P1060141 [1024x768]

P1060142 [1024x768]

En fait, on repart à l'envers ! comme vous pouvez le constater, le chemin commence de grimper sec dès le départ !

P1060139 [1024x768]

Bon ! C'est nouveau... chez Canalblog... impossible de mettre un texte avant les photos et chaque fois que je veux en imprimer une...elle se met systématiquent dessus ! Décidément, on s'absente un peu, et hop... un nouveau problème arrive avec nos blogs ! tant pis, je laisse mon texte en dessous... on va continuer de charger des photos ! 

P1060151 [1024x768]

P1060153 [1024x768]

6 -- Bon ! ça repart vers le bas... merci Canalblog ! Toujours Crepis aurea ? et ben non... mes photos suivantes repartent vers le haut ! C'est n'importe quoi aujourd'hui ! 

--------------------

Les départs !

Haute forêt des mâts, jaillie hors des bassins,

Navires longs-courriers, yachts aux grêles agrès,

Voile de barque au loin qui se gonfle au vent frais,

Vagues s'enflant comme des seins...

Paquebots en partance et dont le pont trépide,

Où s'éffarent soudain les bruits et les couleurs...

Sanglots de flots, sanglots de gens, départs et pleurs,

Et l'heure qui passe, rapide...

Oh ! comme on souffre sans rien dire, dans l'étreinte,

Dans le dernier baiser des bouches réunies,

Malgré qu'un peu d'espoir veuille calmer la crainte

Que l'on a des choses finies !

Partir... et dénouer la chaîne des bras blancs,

Partir... et laisser là, bien humbles et tremblants,

Les désirs à genoux devant sa lâcheté,

Comme si rien n'avait été.

Ne pas sentir l'appel des seins gonflés de peine

Au creux desquels jadis on a posé le front

Et vers les yeux qui, jamais plus, ne nous verront,

N'oser lever ses yeux qu'à peine.

Et sa petite main se tient là, dans la vôtre,

Comme un oiseau captif encore et l'on sait bien

Que déjà l'Océan est entre l'un et l'autre,

Hélas ! et que l'on y peut rien.

Elle ne parle pas... Les voix désespérées,

Les grands cris d'agonie ou de folle insolence,

Qui passent à travers les lèvres égarées,

Tout cela gronde en son silence.

Et l'on s'en va pourtant... Déjà les passerelles

Glissent avec un bruit de machine sinistre.

Entre nous, même plus ces quelques planches frêles ;

Un Adieu monte du coeur triste.

Le ciel est bleu. Le ciel fait preuve de beaux zèles.

Mais, l'oeil indifférent aux beautés du décor,

On cherche à voir l'oiseau d'espoir qui bat des ailes,

Le mouchoir qu'elle agite encore.

Eût-il mieux valu ne jamais se connaître,

Eût-il mieux valu ne jamais se quitter ?

On ne sait... mais tout seul, ainsi qu'un chien sans maître,

On se cache... pour sangloter ! 

----------

Écrit par Georges TIS en 1905 en AFN

----------

Cette poésie m'a toujours rappelé mes nombreuses traversées d'Afrique du Nord à la Métropole, dans tous ces ports... d'Oran, d'Alger, de Tunis et de Marseille... sur les paquebots : Ville d'Oran, Ville d'Alger, ville de Tunis, Sidi Ferruch et autres bateaux oubliés... avec parfois des tempêtes inoubliables...qui nous faisaient oublier nos chagrins... de laisser à nouveau des amis, copains et copines, que je n'ai plus revus ensuite ! Ainsi se passa ma jeunesse entre ces deux rives de la Méditerrannée ! 

Ami Gilbert d'Ahuy

---------------------------------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 17:17 - Commentaires [23] - Permalien [#]

22 janvier 2018

La Vallouise - Rando vers Chambran au départ de Pelvoux - II - et poésie ancienne -

------------

Et nous voilà de retour dans cette petite rando au départ de Pelvoux dans La Vallouise, en direction de Chambran. Ce jour-là, on devait rejoindre le grand Parking du hameau de Chambran par une toute petite route... mais, le temps était en train de tourner à l'orage... notre ami et guide Jacques, a préféré monter moins haut et pouvoir faire demi-tour très rapidement vers la route...et vers notre véhicule ! Nous l'avons approuvé...car, la Montagne ça se respecte, et il faut éviter au maximum de se mettre dans des situations catastrophiques et dangereuses ! l'essentiel, étant de se faire plaisir, vu que notre séjour était basé sur de jolies petites randonnées... il nous fallait rester sages et philosophes ! Nous avons quand même beaucoup apprécié cette jolie petite sortie, qui était surtout axée sur les plantes et fleurs sauvages des montagnes de ces belles Hautes-Alpes.

P1060177 [1024x768]

Alors là...je donnerais presque ma langue au chat...vu, que je ne retrouve plus mes notes prises lors de cette petite rando, notes fournies par notre ami Jacques, ancien Professeur, et grand passionné des plantes et des fleurs... selon mes souvenirs...je dirais peut-être que ce serait de la famille des Gentianes jaunes près de la floraison ? C'est confirmé, ce serait bien des Gentianes jaunes, d'après Christine et Bernard... Merci chers amis... vous voyez, je commence à m'y connaître un tout petit peu dans ce domaine des plantes et fleurs... grâce à nos blogs !

P1060178 [1024x768]

P1060180 [1024x768]

??? Si quelqu'un connait... je prends l'info ! : Des Lis Martagon en boutons...qui deviennent de très jolies fleurs une fois qu'ils sont ouverts ! Merci Christine et Bernard.

P1060181 [1024x768]

P1060176 [1024x768]

Un genre d'orchis ??? par contre, ce genre de petit scarabée était fort mignon et m'a laissé le temps de faire ce beau cliché ! Bravo chers amis C&B ! vous êtes très forts les randonneurs du Chambaran ! ce n'est donc pas un scarabée... mais bien un Trichlus fasciatus de la famille des Cétoines sur une fleur d'Ail ! j'ai vérifié dans le Net ! On en apprend des choses chez l'ami Gilbert...grâce à ses fidèles amis et amies ! 

P1060171 [1024x768]

P1060172 [1024x768]

P1060173 [1024x768]

Le chemin à cet endroit est très agréable...mais, ça tonne dans les hauts Massifs ! 

P1060174 [1024x768]

Orchis de Fuchs...peut-être ?

P1060175 [1024x768]

Leucanthème des Alpes ou Aster alpinus  ? no se !

P1060168 [1024x768]

Déjà parues précédemment...et toujours sans nom ! une fois ces clochettes ouvertes, ça doit être une jolie plante ! Je crois bien que vous avez raison Christine et Bernard... maintenant ça me revient, j'en ai vu en arrivant sur St-Jean-pied-de-Port...avec un ami pèlerin qui était passionné des plantes et fleurs, l'ami Jean-Pierre B, de la région parisienne... ce serait bien des " Lis Martagon " en boutons...qui font ensuite de très jolies fleurs, je dois avoir une photo dans un de mes albums sur Compostelle...Merci chers amis pèlerins ! 

P1060170 [1024x768]

Chemin fleuri très agréable !

P1060166 [1024x768]

Rosa canina ?

P1060160 [1024x768]

Le temps se gâte vraiment...on va chercher un petit coin pour casser la croûte, puis on fera demi-tour vers le bas ! 

P1060163 [1024x768]

Parfois le beau chemin fleuri laisse place à de petites montées dans le roches ... c'est aussi amusant, mais un peu plus sportif !

P1060165 [1024x768]

J'ai quelques doutes...mais il me semble me rappeler des renseignements fournis par notre ami Jacques...il me semble me souvenir du nom de cette curieuse plante : ce serait du Verbascum densiflorum ?

----------

Eh ben... il y en a des variétés de plantes et fleurs sauvages, en plaine, comme en montagne... je serais plus jeune, je crois bien que j'en ferais à nouveau une nouvelle passion ! Ensuite...mettre des godillots et partir à la chasse de toutes ces merveilleuses créations de la Nature avec mon appareil photo...et ensuite, j'aurais fait un Blog uniquement sur toutes ces variétés ! il y a de quoi faire des tonnes de parutions... et quoi de plus merveilleux que d'apprendre les noms des plantes, des fleurs et des arbres du Monde où nous vivons ? 

--------------------

 

Fleurs d'Amour !

 

J'ai, dans un vieux livre gothique,

Une fleur qui, malgré le temps,

Conserve une fraîcheur magique

Et s'entr'ouvre tous les printemps.

Sur la peluche précieuse

de l'in-octavo noir et laid,

Elle s'étale, radieuse,

Ainsi qu'une goutte de lait ;

Car elle est blanche et diaphane

Comme un charme du matin,

Et, de peur qu'elle ne se fane,

Je la couche sur le satin ;

Puis, pressant l'or des ciselures

Du fermoir qui grince, fêlé,

Je la laisse dans les murmures

De quelque beau vers envolé !

Je voudrais la garder, relique,

Dans un sachet au parfum mort ;

Mais le livre mélancolique

L'attire et la recueille encor !

Dans un flacon de chrysolithe,

J'aimerais la voir refleurir,

La corolle frêle et petite,

Ou, sur un coussin bleu saphir,

L'épingler, avec la paillette

D'un rayon au reflet de sang,

Du rubis taillé qui reflète

Le rire du soleil puissant !

Mon amour est cette corolle

Et mon coeur est l'in-octavo

Précieux livre d'où s'envole

Un beau chant fervent et dévot.

Quand je crois aviver ma flamme

De tous les espoirs d'aujourd'hui,

Le passé pieux la réclame

Et, jaloux, ne la veut qu'à lui.

Je voudrais, comme d'une châsse

Où l'encens pose son velours,

Faire de cet instant qui passe

Un reliquaire à mes amours ;

Mais mon coeur est là, ma charmante,

Qui, plus fort, conserve la fleur !

Ni l'étui pur qu'on diamante,

Ni le sachet plein de douceur

Ne couveraient son coeur qui vibre

Comme au jour qui la vit s'ouvrir,

Entre les pages du vieux livre,

Dans les parfums du souvenir !...

----------

Écrit en 1905 en AFN par Henry Hartmann

J'ai souvent lu et relu cette ancienne poésie, pour essayer de comprendre, comment un poète, pour une simple fleur séchée trouvée dans un vieux livre, arrive à tant d'imagination, pour écrire ces jolis vers ?

Ami Gilbert d'Ahuy

---------------------------------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 15:44 - Commentaires [36] - Permalien [#]


29 janvier 2018

La Vallouise - Rando vers Chambran, au départ de Pelvoux - IV et fin - Et poésie ancienne

 

P1060210 [1024x768]

 Nous voici de retour dans cette belle balade au départ de Pelvoux...et en direction du hameau de Chambran au travers d'une jolie forêt où foisonnent de nombreuses plantes à jolies fleurs ! c'est donc une balade botanique ! ...  À ce sujet, de nos jours,tout  cela devient peut-être désuet, de nommer plantes et fleurs dans nos parutions...vu, qu'avec ce monde moderne... il suffit d'un clic pour savoir tous leurs noms ! 

 Mais ! je me pose des questions à ce sujet... dans ce monde moderne, il suffit d'un doigt pour cliquer... alors, pourquoi apprendre ? pourquoi se casser les méninges me direz-vous ? oui mais voilà...est-ce comme ça que les humains vont se cultiver, au bout de leurs doigts ! puisque l'informatique est là...plus besoin de se casser la tête...donc...notre cerveau va rétrécir ! et les doigts vont grossir ! et, c'est en apprenant par coeur toutes les connaissances de ce Monde, qu'on finit par découvrir des passions !alors que là...où est le plaisir ? 

 C'est la même chose pour tous les systèmes de géo localisation... autrefois, le guide d'un Groupe de randonneurs avait une bonne vieille carte et une boussole pour pouvoir se diriger ! Maintenant, fini tout ça...on sort tous ces engins modernes et hop ! c'est si facile ! Fini l'Aventure ! on ne peut plus se tromper ! c'est pas marrant ! 

 Alors aujourd'hui je me révolte : J'accuse ! cette Société dite moderne où il n'y a pas lieu de se casser la tête ! ou le bonnet...comme vous voulez ! À quoi ça sert de se cultiver alors ? si d'un simple petit doigt...vous appuyez et hop : votre plat vous tombe sous le nez tout cuit ! Zut alors ! c'est pas du jeu ! 

 Alors...je fais grève aujourd'hui... je ne mettrais pas un seul nom sous ces trop belles fleurs ! Na ! non mais ! D'ailleurs...est-ce que ça intéresse bien du monde ? Alors, admirez les paysages et Basta ! 

 Par contre... si ça vous amuse... mettez les noms dans vos commentaires...je les mettrais dessous...c'est promis !

P1060209 [1024x768]

P1060212 [1024x768]

P1060213 [1024x768]

P1060215 [1024x768]

P1060218 [1024x768]

P1060219 [1024x768]

P1060221 [1024x768]

P1060223 [1024x768]

 Comme Canalblog a dû mettre un nouveau système pour faire paraître nos Photos dans le désordre... c'est ça la rançon du Progrès ! ces photos ci-dessus, c'était la fin de notre balade et de notre retour sur le petit parking où j'avais rangé mon véhicule. J'en est donc profité, pour faire un petit tour rapide vers le torrent, où, pour les amateurs, il y a tout près, une Via Ferrata qui enjambe et longe le torrent, parcours qui m'aurait bien plu...aujourd'hui, avec une sciatique, on va dire chiatique... c'est beaucoup moins facile ! j'avais d'ailleurs oublié de mettre la photo du panneau... alors...je viens de la mettre : MERCI CanalBlog ! elle se retrouve en tête de cet Article ! c'était si simple avant...et, pourquoi faire simple...quand on peut faire compliqué ! 

P1060203 [1024x768]

P1060204 [1024x768]

P1060205 [1024x768]

Sans commentaires ! Na ! 

P1060207 [1024x768]

Celui-là a dû avoir très chaud ! on dirait un boa calciné !

P1060194 [1024x768]

P1060195 [1024x768]

Alors ? Elles sont pas belles mes fleurs ? 

P1060196 [1024x768]

C'est l'heure du casse-croûte... Braouuum ! ça pète sérieux là haut...sur les montagnes ! du côté de la Barre des écrins ! dépêchons-nous de manger...car la descente risque d'être glissante !

P1060199 [1024x768]

Il est pas beau ce joli papillon rouge sur une tête d'ail ! 

P1060187 [1024x768]

P1060188 [1024x768]

On redescend dare dare ! ce n'est plus guère loin ! il reste du chemin à faire, d'ailleurs ça se voit sur la photo suivante !

P1060189 [1024x768]

P1060191 [1024x768]

Un rayon de soleil !si seulement ! 

P1060182 [1024x768]

P1060183 [1024x768]

P1060185 [1024x768]

Et ça file devant...ça ne traîne pas ! j'ai du mal à suivre !

P1060186 [1024x768]

 Bon ! on est pas loin d'arriver ! Ouf ! et...ça nous a servi à rien de nous presser ! vu qu'une fois arrivé... le soleil était de retour...et l'orage était passé de l'autre côté de Puy-St-Vincent ! On a eu un superbe après-midi à Vallouise ! j'en ai profité pour monter dans un petit hameau juste au-dessus... ce sera les prochaines photos : ce sera : La Vallouise Le Villard ! 

                                       --------------------

 

                                     Les Vieux Tiroirs

 

                        N'ouvrez jamais les vieux tiroirs

                          Où sommeille votre jeunesse ;

                           Ne regardez pas les miroirs

                           Où souriait votre allégresse.

                        Au rappel des bonheurs d'antan,

                            Redoutez les lettres jaunies

                         Où palpitent les vains serments

                            Et leurs funestes harmonies.

                          N'écoutez pas leur douce voix,

                         Sirène aux mystérieux charmes,

                         Qui vous berce dans l'autrefois

                       Et vous donne le goût des larmes.

                           Tous ceux qu'enlise le passé

                     Restent saignants sous sa morsure.

                        Vous avez souffert : c'est assez ;

                            N'élargissez pas la blessure.

                    Les vieux tiroirs sont des tombeaux ;

                          Saluez, pieux, leur poussière...

                     Puis, allez vers des jours nouveaux,

                           Ouvrez les yeux à la lumière.

                     Plus tard, lors des suprêmes soirs,

                         Si l'oubli, de tout vous délivre,

                       Si votre coeur ne veut plus vivre,

                         Vous ouvrirez les vieux tiroirs.

                      Et devant ce qui fut vous-mêmes,

                    Sans regard pour les jours défunts,

                      Sans vous attarder aux parfums

                   Des souvenirs, tristes fleurs blêmes,

                         Las de chimère et de pleurs,

                    Sentant la paix en vous descendre,

                         Vous en ferez avec douceur

               Et sans faiblesse... un peu de cendres.

                                          ----------

                   Écrit en AFN en 1905 par M. Langlois

-------------------------------------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 19:17 - Commentaires [32] - Permalien [#]

05 février 2018

Hameau de Vallouise le Villard - Début Juin 2017 -- I -- Et poésies anciennes d'AFN -

Nous voilà de retour dans La Vallouise... cette fois, ce n'est plus une randonnée, mais une gentille petite balade découverte des environs du village de Vallouise. Au retour de notre petite rando vers le Chambran, écourtée par l'arrivée de l'orage, qui est finalement reparti derrière Puy-St-Vincent et la Barre des Ècrins... personnellement, n'ayant pas assez marché, j'ai décidé d'aller seul vers le petit hameau juste au-dessus de Vallouise...par une jolie petite route très fleurie.  Au sujet des randonnées en montagne,  lors de séjours estivaux, en dehors des séjours de ski l'Hiver... la Montagne, ce n'est pas qu'un univers de longues randonnées inaccessibles pour certains d'entre-nous ! il y a bien d'autres possibilités de savourer ces magnifiques paysages, sans avoir à crapahuter des heures et des heures, sac au dos ! chacun peut savourer la vie à sa façon ! et je respecte le choix de chacun !

Bien d'autres activités existent dans ces magnifiques endroits, où l'on peut remplir ses poumons à fond, d'un bon oxygène peu pollué...et de se refaire une Santé ! j'ai toujours entendu dire, qu'une semaine à la Montagne, valait plus de deux semaines à la Mer, pour se décrasser les poumons et en revenir en pleine forme ! 

Donc, en dehors des randonnées, il existe bien d'autres occupations pour y passer d'excellents séjours ! comme par exemple, faire du vélo, du cheval, de la Via ferrata pour les adeptes, et de gentilles balades à pied sur de très bons etb très beaux petits chemins souvent très plats, sans aucunes difficultés... le long d'un torrent par exemple, comme ici à Vallouise... ou, en y allant en voiture, rejoindre par de petites routes, comme pour aller dans le superbe Vallon de Narreyroux, que je vous ai fait découvrir il y a quelques temps, et dont j'ai pu faire, grâce à mes photos personnelles... 2 jolis croquis passés aux aquarelles...vers le hameau de Narreyroux : un petit chalet au bord d'un beau chemin fleuri, et, une petite chapelle posée au milieu d'un champs de trolles d'or!  vous pouvez aussi, en voiture, rejoindre l'immense Parking du Pré de Mme Carle, dont j'ai fait quelques parutions dernièrement, et où l'on peut, là aussi, faire de petites balades faciles autour... 

Enfin, pour ceux et celles qui aiment découvrir les beautés de ce Monde... vous avez aussi souvent des eco-musées comme à Vallouise, avec sa superbe Maison du Parc, et des beaux copins à découvrir. La première chose à faire bien sûr, et là, je ne vous apprends rien, c'est d'aller à l'Office du Tourisme du lieu où vous vous trouvez. Vous y serez sans aucun doute très bien reçu en règle générale... et où l'on vous donnera des tas de renseignements sur ce qu'il y a à visiter dans le coin et la Région ! 

La Montagne ça vous gagne...à fond la Forme et la Santé ! 

P1060254 [1024x768]

Bon ! vous constaterez que j'ai eu beau ruser...mettre mes photos à l'envers...c'est à dire en commençant par la dernière de mon Article du jour ! Que nenni ! CanalBlog n'a encore pas remis son système de parution de nos photos, comme c'était si bien auparavant ! Dommage ! 

P1060250 [1024x768]

Eh bien, c'est dans le désordre total... ( c'est du grand n'importe quoi...les clichés se mettent n'importe comment et n'importe où... ),... que je vous emmène visiter ce superbe petit hameau en plein renouveau, où de nombreux anciens chalets de montagne sont merveilleusement retapés et rénovés ! 

P1060248 [1024x768]

J'adore toutes ces petites fontaines qui ont bien du charme !

P1060249 [1024x768]

Et vous pouvez constater que dès début Juin, le fleurissement de ces adorables petits hameaux, qui sont un véritable ravissement pour les yeux ! 

P1060250 [1024x768]

Maintenant...je vous laisse savourer sans commentaires, la beauté de ces hameaux et villages de Montagne, en général, d'une propreté irréprochable...et des fleurs de partout...bonne promenade !

P1060247 [1024x768]

P1060246 [1024x768]

P1060245 [1024x768]

P1060244 [1024x768]

P1060243 [1024x768]

P1060226 [1024x768]

P1060227 [1024x768]

Alors là...c'était le tout début de mon article...une fois parti de notre chalet sur le haut de Vallouise... il faut un petit quart d'heure à pied pour arriver à Vallouise Le Villard ! tout en prenant son temps et en admirant les superbes paysages des montagnes encore bien blanches début Juin ! 

P1060228 [1024x768]

P1060229 [1024x768]

Si vous gagnez au Loto ou à l'Euromillon...pourquoi pas ? Mais...je crains fort que ce beau chalet ne soit déjà vendu ! Qui sait ? 

P1060230 [1024x768]

P1060231 [1024x768]

P1060232 [1024x768]

P1060233 [1024x768]

La vue y est magnifique, imprenable et, vous avez un petit parking privé ! ce qui n'est pas rien dans les villages de Montagne...comme s'ils manquaient d'espaces ! c'est une chose qui m'a toujours amusé... on construit...et on oublie le monde moderne ! 

P1060234 [1024x768]

P1060235 [1024x768]

P1060236 [1024x768]

P1060237 [1024x768]

P1060241 [1024x768]

--------------------

Poésies anciennes d'AFN :

 

Croquis Tunisiens

 

I  -  Les Criquets ( À Maurice Crété )

 

Ils sont éclos... grouillants et gluants, gris et sales.

Infects, en rangs serrés, en bandes colossales,

Ils sont mis en marche... et, bien que tout petits,

Rien ne peut résister à ce tas d'appétits...

Ils s'étendent, telle une immense tache d'huile ;

D'un rampement visqueux et d'un geste tranquille,

Ils vont infiniment... Partout, feuilles et fruits,

Tiges et grains, sur leur passage sont détruits.

L'immonde grouillement s'avance, horreur vivante,

Semant le désespoir, la rage et l'épouvante

Et ne laissant debout dans les champs infestés...

Que des troncs sans écorces et des ceps dévastés...

----------

- II - Le Patio ( À Pierre Lescot )

 

Dans les après-midi de nos étés torrides,

Tandis que nos fronts où se creusent les rides,

Le Ciel qui s'arrondit implacablement bleu

Semble, sans se lasser jamais, verser du feu...

Au fond de nos maisons que la chaleur pénètre

Le Patio joyeux nous offre son bien-être...

Le Patio, c'est comme un nid mystérieux,

Où s'apaisent ensemble et le coeur et les yeux.

Il est doux comme un bois et fraise comme une grève,

C'est un temple choisi pour l'amour et le rêve...

Et, tandis qu'au dehors flambe legrand soleil,

Son jet d'eau qui sanglote y berce le sommeil.

----------

- III - Tunis ( À Julien Pergoïa )

 

Coquettement assise au bord du lac et blanche

Sous les rayons dorés tombant en avalanche,

Au flanc de son coteau, Tunis dévale... au loin

Le Baheira qui flambe à la mer se rejoint.

Sveltes élégamment et de soleil casquées

Dans le ciel d'un bleu pur s'érigent les mosquées ;

Les Djebels par derrière enferment l'horizon,

Le Belvédère à gauche a massé son gazon,

Et Tunis toujours gaie a toujours l'air en fête,

On l'appelle en Islam : Le Burnous du Prophète ;

Et quiconque une fois sous son climat exquis

A goûté de son charme est à jamais conquis.

----------

Écrits en AFN par Ferdinand HUARD vers 1903

----------------------------------------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 15:32 - Commentaires [44] - Permalien [#]

08 février 2018

Hameau de Vallouise le Villard - Début Juin 2017 -- II et fin -- Et Poésie ancienne --

Bonjour les Amis et Amies de mon blog " Lechemindesétoilesdel'AmiGilbert "

Tout d'abord, ce post doit peut-être vous surprendre car j'avais bien écrit lors d'un Post, que je ne ferais plus qu'une seule parution par semaine... du fait, que mes parutions sont en général assez longues, de nombreuses photos et pas mal d'écrits... c'est mon Choix ! et, je respecte tous les autres choix choisis par mes fidèles lecteurs, et surtout, lectrices... curieusement, ce sont les Dames qui sont majoritaires dans les blogs ! Serait-ce un signe que les dames seront un jour les informaticiennes de ce Monde ? Je commence à le croire ! 

D'autre part...avant que je n'oublie, je vous signale que mon Blog va se mettre en pause, tout seul, comme un grand, et, à l'insu de mon plein gré ! JMM ! Et oui...déjà...voilà le retour des Vacances scolaires d'hiver... Alors, le Virtuel doit laisser la place au monde réel ! 

De ce fait... ça va faire aussi un peu de Vacances pour l'équipe de CanalBlog...lol ! et, si vous avez toujours le courage et l'amitié de me mettre quelques petits commentaires... ils ne seront validés que jusqu'à demain soir ! et, bien sûr, ne soyez pas déçus de ne pas me voir dès Samedi qui vient, et cela jusqu'au Lundi 19 Février... 

P1060267 [1024x768]

Je pense, sans me tromper ? Des pivoines de jardin et des Iris germanica...

P1060268 [1024x768]

P1060270 [1024x768]

P1060271 [1024x768]

J'adore parfois leurs décorations et les petits tas de bois bien à la portée de la main ! 

P1060272 [1024x768]

P1060273 [1024x768]

Encore une petite fontaine, à l'abri cette fois, et des ( bauges ) les bauges ce n'est pas ça ! c'est pour les trous fangeux où les sangliers aiment se vautrer ! Là, c'est bien un " Abreuvoir " pour les bêtes, que je voulais dire ! Merci l'amie Chinou pour ton intervention...

P1060276 [1024x768]

P1060277 [1024x768]

Bien joué les cassettes, super pour allumer le feu !

P1060279 [1024x768]

P1060282 [1024x768]

ça ! c'était sur le chemin du retour ! 

P1060261 [1024x768]

Un artiste et artisan local ! en poteries ! à voir !

P1060260 [1024x768]

Des lupins... bien sûr ! la montagne les adore ! 

P1060259 [1024x768]

De la famille des eschsholtzia ? J'ai tout à coup des doutes !

P1060252 [1024x768]

P1060255 [1024x768]

P1060256 [1024x768]

P1060257 [1024x768]

Et ça ! c'est pas marrant et mignon cette déco ? J'aime assez ! une vieille brouette sauvée de la destruction  et du feu, peut-être ! et pourquoi pas ? 

--------------------

Poésie ancienne

 

Rêveries du soir.

 

Sans rythmes alanguis et sans autre cadence

Que le caprice vain des siècles demeurés,

Le mystère du monde et des livres sacrés,

Les monts tumultueux dressent leurs fers de lances.

Comme un roc taciturne et muet, le silence

Sur les palmiers poudreux et les sables dorés,

Dans l'infini mouvant des couchants diaprés,

Hante le lourd néant de la fournaise immense.

Or, la tendre Meriem, qui rêve chaque soir,

Quand les astres voilés sourdent du grand ciel noir,

Des baisers capiteux d'un hoggar aux yeux pâles,

Croit entendre parfois, dans l'ombre et dans la nuit,

Vers l'horizon lointain qui s'estompe et qui fuit,

Des cavales en rut qui hennissent aux mâles.

----------

Écrit en AFN vers 1905 par Robert Migot.

Note de l'ami Gilbert : certains peuvent être surpris du mot : sourdent

Je pense que l'auteur à employé le verbe : Sourdre : sortir de terre, jaillir....verbe qui n'est usité qu'à l'infinitif, et aux 3ème pers du présent, de l'imparfait et du passé de l'indicatif... : il voulait dire : Quand les astres voilés jaillissent du grand ciel noir. 

----------------------------------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 15:56 - Commentaires [7] - Permalien [#]

22 février 2018

La Rosière I. Espace Bernardo - La Rosière ( France ) et La Thuile ( Italie ) Col du Petit St-Bernard -Février 2018 et poésie -

La Rosière, beau lieu de détente, été comme en hiver, est l'un des plus beaux joyaux des Alpes... Que vous pourrez rejoindre en venant de Lyon, par l'Autoroute A 43, jusqu'à Chambéry, puis, toujours par l'A 43, jusqu'à Albertville...où, de là, vous prenez la N 90 jusqu'à Moûtiers.... Attention ! Ne vous laissez pas tenter par la D 925  en plein hiver par Beaufort et le Col de Méraillet, trajet qui nous paraît bien plus court...mais impraticable en Hiver, Col toujours fermé ! Puis, depuis Moûtiers, remontez vers le Nord-est par la N 90 jusqu'à Bourg-St-Maurice, qui se trouve juste au dessous de la Station de La Rosière. Là, si vous arrivez par temps de neige, il est obligatoire de chaîner vers la sortie de Séez, avant d'attaquer le Col du Petit Saint-Bernard.

Cette année encore, j'ai eu beaucoup de chance après de grosses chutes de neige, d'arriver et de repartir par très beau temps, avec une route sans neige ni verglas ! et, je me suis tapé les 13 lacets en épingles et le 6 gros virages avec beaucoup de plaisir et moins d'appréhension, car cette route, comme souvent dans les cols, est très étroite et peu de protections vers les vides... 

Ces deux stations de ski de La Rosière ( France ) et de La Thuile ( Italie ), qui se sont jointes tout naturellement, pour offrir de très grands espaces aux skieurs, ont toutes deux beaucoup de charme, car situées dans des endroits de montagnes très désertiques où la blancheur est la Reine en Hiver! Dans un environnement de très hauts Massifs proches des 3000 mètres, comme la Pointe de La Louïe Blanche ( 2939 m ), le Mont Valaison ( 2891 m ), le Mont Miravidi ( 3066 m ), le Lancebranlette (2936 m), le Mont Ouille ( 3099 m ) et caetera... et, lorsque vous passez d'une station à l'autre, de France en Italie, vers le Fort de La Redoute par beau temps clair, vous aurez une vision magnifique et inoubliable sur tout le Massif du Mont-Blanc à 4810 mètres, et sur sa droite, le Mont Maudit (4465m), le Mont Blanc du Tacul ( 4248 m ), l'Aiguille du Midi ( 3842 m ), la Dent du Géant (4013 m) et les Grandes Jorasses à 4208 m. Et sur sa gauche, l'Aiguille de Bionnassay ( 4052 m ) les Dômes de Miage ( 3673 m ) et l'Aiguille des Glaciers à 3816 mètres.

Ce formidable Panorama est absolument grandiose vu du Fort de La Redoute, où il y a une passerelle dans le vide... pour réaliser de superbes clichés. Enfin, quand vous faites la liaison sur un télésiège entre la France et l'Italie, n'oubliez-pas de bien fermer vos veste, de remonter le foulard et d'avoir des gants chauds... car cet endroit est très froid en hiver, même par beau temps... et vous serez récompensé par la vision d'un Spectacle Blanc immaculé, dans un environnement désertique vers le passage du Col du Petit Saint-Bernard ! c'est tout simplement grandiose ! 

Enfin, pour aujourd'hui, je termine là ce billet, par une bonne nouvelle pour les habitués de ces deux stations de La Rosière et de La Thuile... de l'ouverture de 5 pistes nouvelles sous La Louïe Blanche, face au Fort de La Redoute, en France, qui s'appellera le Mont Valaison, avec 2 télésièges et un point culminant à 2800 mètres en haut des pistes, l'ouverture est prévue pour Décembre 2018.

P1100214

P1100217

P1100219

P1100221

P1100223

Notre location cette année se trouvait face à l'Office du Tourisme, que vous voyez ci-dessous et face au Sud-Ouest, ce qui nous donnait ces magnifiques couchers de soleil. 

P1100225

P1100227

P1100238

P1100239

Vous remarquerez en arrivant dans cette superbe station de ski alpin, très familiale et beaucoup de charme quand à ses splendides panoramas... ses constructions raisonnables et beaucoup de magnifiques chalets, dont vous avez un aperçu déjà, avec l'Office du Tourisme ! vous remarquerez donc, que l'adorable chien Saint-Bernard est présent partout ! c'est l'emblème de ce petit joyau des Alpes et de la Savoie ! et, il y a même des élevages de ce bel animal dans ce beau village de Montagne ! On aurait pu tourner : Belle et Sébastien dans ce coin ! Il me semble d'ailleurs, que ce beau film a été tourné vers la Meige ? Au-dessus de la Vallouise... et dans le Massif des Écrins. 

P1100203

P1100204

P1100206

P1100210

P1100213

Au niveau neige, on avait pas à se plaindre... je me suis éclaté sur les pistes, car j'adore cette neige assez poudreuse qui comble bien souvent les trous des bosses ! Ce sera peut-être la dernière année que je skie... malgré ma sciatique, qui ne m'a pas gênée du tout... bien au contraire ! mon petit-fils, le petit dernier, 9 ans...qui file comme une flèche... m'a dit que j'avais un très beau style ! il a hérité de son père, de sa mère et suivi le grand frère, bien sûr ... tous d'excellents skieurs...et de son papy et de sa mamie ! 

P1100202

P1100208

Photos de cadres dans notre location ! c'est toujours agréable d'en garder un souvenir ! J'adore toutes ces photos ou peintures dont le motif est la Montagne... toujours choisis avec beaucoup de bon goût par les propriétaires, certainement des amoureux de la Montagne ! 

P1100212

P1100385

P1100386

P1100387

Pour vous situer La Rosière - La Thuile...au-dessus de Bourg-St-Maurice et non loin d'Albertville... En prenant le Col du Petit Saint-Bernard.

P1100384

Photo de La Rosière en Savoie vue de dessus... photo prise dans le Guide de Bienvenue à l'Office du Tourisme de La Rosière ( Espace San Bernardo ).

--------------------

Et comme Notre brave Saint-Bernard est partout dans cette station... au retour d'une belle journée de ski... et après une bonne douche chaude et un bon chocolat, l'inspiration m'est venue subitement, pour écrire quelques petites strophes sur ce magnifique, brave et fidèle toutou :

Le fidèle compagnon

Une étoile qui brille dans la nuit,

Dans cet espace noir sidéral,

D'un infini phénoménal,

Se lève dans l'horizon qui fuit...

Elle est la lumière du berger,

Qui sous sa chaude laine blanche frisonne ;

Au bas, la cloche de l'église sonne,

Il est bientôt l'heure de manger ! 

Il allume un beau feu de bois,

Qui s'embrase et de joie éclate !

Dans un foyer fait de pierres plates,

Où de belles braises cuiront le foie.

Il sort aussi de sa musette

Le reste de son festin de roi,

Un bon pâté et quelques noix,

Heureux, il a le coeur en fête.

Près de lui brillent deux jolis yeux,

D'une grosse boule blanche teintée de rouge,

Devant cette chaleur, il ne bouge

Qu'une langue rose face à ce feu.

Ce chien magnifique attirant,

A pour son maître dévouement ;

Le suivre indéfiniment

Dans ces montagnes en l'adorant. 

C'est pour son maître un compagnon,

Un Saint-Bernard plein de tendresse,

De sa douce main, le caresse...

Tout là haut... brille un lumignon.

----------

Écrit à La Rosière en Savoie, le 14 Févier 2018

Le jour de la Saint-Valentin,

par l'ami Gilbert d'Ahuy.

---------------------------------------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 18:24 - Commentaires [39] - Permalien [#]

02 mars 2018

La Rosière 1850 - II - Espace Bernardo...La Rosière - La Thuile - Col du Petit St-Bernard - Février 2018 et poésie ancienne

P1100228

P1100229

 La Rosière-Monvalezan 1850, en Savoie, sera l'arrivée de la 11ème étape du Tour de France 2018, étape de Montagne, prévue pour le 18 Juillet 2018 : Albertville --- La Rosière ( 108 km ), ils auront à gravir depuis Séez, 6 gros virages, pour arriver à Villard Dessous, puis juste peu après Le Noyeray  13 super lacets vraiment en épingles... sur un bon siège en voiture, c'est d'ailleurs assez amusant et beaucoup plus facile...bien sûr, qu'assis sur une selle...ou en danseuse !  

 Le Col du Petit Saint-Bernard en Savoie a été franchi 4 fois seulement par le Tour de France cycliste , ce sera donc la 5ème édition ;  il est, paraît-il ? l'un des plus faciles des Cols du Tour de France d'après certains cyclistes ! Mais, faut quand-même la faire cette petite grimpette, surtout en pleine canicule ! du moins, je le pense ! 

 Ce Col se situe à environ 2180 et quelques mètres...depuis Bourg-Saint-Maurice ( 73 ), soit 31 km à 4.45 % et une dénivellation  de 1380 mètres... ce qui n'est pas extraordinaire pour des cyclistes professionnels c'est vrai...les 4 étapes du Tour de France ont été réalisées en 1949, Col franchi en tête par Gino Bartali, étape de Briançon à Aoste... puis, en 1959, par Michele Gismondi, étape Le Lautaret à Aoste... puis, en 1963, par Federico Bahamontes, étape Val d'Isère à Chamonix, et enfin, en 2009, par Franco Pellizoti, qui aurait été disqualifié pour dopage...juste un petit fortifiant quoi !  

P1100243

 Ce jour là, il faisait tellement beau, mais un froid de canard... mes deux familles ont décidé d'aller faire un tour en Italie... c'était inclus dans leur forfait ! par pour moi, du coup, je les ai accompagné faire 2 ou 3 pistes jusqu'au Fort de La Redoute... et, avec ma sciatique, fallait quand même pas exagérer tout de même... je les ai laissé vers le Fort, puis, comme un grand... je me suis fait quelques pistes en solitaire...  j'aime bien aussi, en prenant tout mon temps pour savourer à fond toutes ces belles visions... et, j'ai appelé mon épouse qui ne voulait pas skier ce jour-là, car il faisait trop froid... pour lui donner rendez-vous à l'appartement en lui proposant une petite balade à pied jusqu'à Les Eucherts, au travers d'une petite forêt adorable et d'un chemin qui l'était autant, environs une petite quinzaine de minutes à pied... où, bien entendu, nous avons fini dans un petit Restaurant bien sympathique au pied des pistes... je ne vous donne donc pas de commentaires sur cette très jolie balade blanche immaculée...il vous suffit de nous suivre, bien assis sur vos chaises, et d'apprécier la beauté de ces paysages blancs aux hauteurs de neige impressionnantes !

P1100240

P1100246

P1100247

P1100248

P1100249

P1100250

P1100251

P1100252

P1100253

P1100254

P1100256

P1100257

P1100258

P1100259

 Après un repas au plat unique, mais bien fourni et délicieux... en terrasse et au soleil et à l'abri de la bise du Nord-Est... ce sont des moments très agréables à vivre, qu'il ne faut jamais rater ! car ils sont toujours assez rares dans nos vies ! 

 Puis, le repas terminé et un bon café... on refait le chemin à l'inverse jusqu'à notre appartement, où j'ai laissé Madame, pris mes skis et mes bâtons, pour remonter gentiment jusqu'au Fort de la Redoute, où j'ai retrouvé ma petite équipe ! Ils se sont gelés en prenant les télésièges... ma fille aînée était frigorifiée ! En fait, j'avais pris une sage décision, et finalement, j'ai passé une journée fort agréable du côté de La Rosière et des Eucherts ! C'est beau la Sagesse ! ça a ses avantages !   Je vous avoue qu'avec les années qui passent, je supporte de moins en moins les grands froids !

                                      --------------------

                                Musique et poésie.

À la suite du Concert donné le Jeudi Saint par l'Association des Concerts Populaires d'Alger, la gentille Muse Algérienne, Mademoiselle Magali Boisnard, enthousiasmée par l'audition des Perses  de Xavier Leroux  a adressé à Monsieur Charles Galland  les trois délicieuses poésies ci-dessous :

                                    Invocation

        Un silence profond règne en la vaste salle ;

       Au fond, c'est un vitrail ancien teinté d'opale

          Et s'étageant dans le décor harmonieux ;

                   Ce sont des habits noirs et ...

                   ...quelques robes blanches,

                    Des bras nus découverts...

                 ...dans un envol de manches,

         Un ensemble charmant, savant et gracieux.

      Et voici que, soudain, un frémissement passe...

      Un chant large est venu d'un invisible espace,

  Des vastes champs d'azur qui n'ont pas de sillons,

         L'archet vient d'effleurer l'âme des violons.

      Leurs voix résonne et vibre et superbe s'élève.

         Dans mon être je sens déjà gonfler la sève

    D'un enthousiasme pur qui possède mon coeur :

          Une invocation étend son aile immense ;

      Le chant céleste et fort lentement la balance

Au-delà, dans un monde où plus rien n'est menteur

      Et du haut des Édens, séjour de l'harmonie,

      Les Immortels touchés par l'ample mélodie,

       Se pencheront un peu hors du ciel ébloui

        Pour donner à la Terre un bienfait inouï.

                                  ----------

                             Air de Ballet

              Avec un son de gouttelettes

              Tombant sur un frêle cristal,

              Les harpes d'un arpège égal

            Rythment la cadence des fêtes. 

              Voici les danseuses sacrées 

         Dont palpitent les chairs nacrées

          Sous leurs voiles longs et ténus ;

    Leurs yeux ont des langueurs de songe,

         Leurs lèvres versent le mensonge

             Avec des philtres inconnus.

            Elles agitent leurs écharpes,

             Mimant un poème d'amour,

       Au sein des nuits, aux feux du jour,

      Enivrées aux chansons des harpes.

                                               ----------

                          Marche Funèbre

    Les Dieux ont déchaîné leurs suprêmes colères.

               Vers les tombeaux profonds,

             ....portes des noirs mystères,

        Une foule descend ensevelir un Roi.

   On le croyait Seigneur aux forces éternelles.

 Une terreur demeure en ses creuses prunelles ;

    Dans toute son horreur, il a connu l'effroi

On a roulé son corps dans l'or pur et des gemmes,

     Des opales luisant avec des sueurs blêmes,

      Parent ce reste vain du Prince conquérant

            Dont les Dieux ont fait choir...

             ...  du ciel l'Astre mourant.

     Tout est fini. Le sein des cryptes ténébreuses

   Entr'ouvert un  instant à l'appel des pleureuses,

     Se referme vainqueur sur ce nouveau débris,

  Et l'âme du Roi mort, errante dans cette ombre,

                  Y comptera sans fin...

       ... pendant des ans sans nombre

Les emblèmes sculptées sur les obscurs lambris.

                               ----------

         Écrit en 1905 par Magali Boisnard

La Muse algérienne des Années 1900 en AFN.

--------------------

Au fait ! Pour ceux ou celles que ça intéresse... quelques amis et amies m'avaient passé un message dans ma messagerie personnelle, pour que je reporte tous mes textes écrits de façon poétique dans mes Catégories... c'est chose faite enfin, je me suis quand même décidé à le faire, vous les retrouverez reportées dans la lettre " K ". Ainsi, il vous sera plus facile, si ça vous chante un jour, d'aller les parcourir quand cela vous fera plaisir, sans avoir à les chercher  des heures dans le fouillis de mon blog !   Et, nul besoin de me le demander à l'avance... si vous voulez en reporter dans certains post... je vous en donne l'autorisation, à une seule condition, bien sûr... d'en citer l'auteur ! c'est à dire :

L'Ami Gilbert d'Ahuy, le passionné de poésies ! Et, si vous n'en avez aucunes... c'est bien triste pour vous ! Car, une vie sans Passions, est un Fruit sans saveur ! 

----------------------------------------------------------

Posté par AmiGilbertAhuy à 19:06 - Commentaires [36] - Permalien [#]